Trilogie Le pacte, tome 2: L’offre – Karina Halle

couverture

Synopsis:

Elle a dit oui, va-t-elle le regretter?
Nicola Price élève seule sa fille de cinq ans, et sa vie est loin d’être simple depuis que son petit ami l’a quittée. Après avoir eu un super-boulot, un appartement de rêve et une garde-robe à faire pâlir toutes ses amies, elle vit aujourd’hui dans un studio pourri, sans travail et sans amour. La solution à tous ses problèmes pourrait venir de Bram, le grand, beau et riche frère aîné de son ami Linden. Il lui propose de lui louer un appartement dans un immeuble qui lui appartient, le temps qu’elle puisse se remettre sur pied. Mais elle va découvrir à ses dépens que rien n’est gratuit dans la vie. A-t-elle eu tort d’accepter l’offre du bel Écossais?

Mon avis:

Je remercie les Editions Hugo et Cie pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

J’avais très hâte de retrouver l’univers de Karina Halle, le Pacte ayant été une très bonne surprise. Ce tome se concentre sur Bram et Nicola. L’introduction a lieu juste pendant le mariage de Stephanie et de Linden et nous montre une alchimie quasiment fulgurante entre Bram et Nicola. Malheureusement, leur rencontre a lieu trop tôt et on les retrouve six mois plus tard. C’est là que l’intrigue démarre.

Nicola est le prototype de la femme moderne. Elle peine à joindre les deux bouts et élève sa fille Ava toute seule. Elle n’a donc rien d’extraordinaire et il est facile de se reconnaître en elle. C’est pour ça qu’en ce qui me concerne, la magie opère toujours.

Les personnages de Karina Halle sont des gens comme vous et moi et on s’identifie à leurs problèmes. Bram, lui, a plus de chance. Financièrement, il est aisé mais comme il le rappelle, l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Mais il a changé depuis la fin du premier tome. Désormais, il aspire à aider les gens. C’est donc tout naturellement qu’il prend Nicola et Ava sous son aile.

Le résultat, vous vous en doutez, surtout pour une romance, est une happy end mais l’auteure parvient toujours à nous surprendre.

On réalise que Bram est bien le frère de Linden en tous points. Ils partagent une grande liberté de ton qui contraste avec leurs origines et c’est assez sexy.

L’intrigue tourne autour de la famille et de la place de l’individu au sein de celle-ci, ce qui fait qu’on est bien immergé dans le quotidien de Nicola. C’est un énorme plus pour apprécier son histoire et sa manière de ressentir les choses.

Ainsi, L’offre est pour moi un page-turner, impossible à lâcher. Je me suis beaucoup attachée à Nicola, ce qui est à souligner pour un personnage féminin. Son évolution fait vraiment rêver au prince charmant et m’a convaincue. Je suis donc encore une fois conquise et il me tarde de lire l’histoire de Kayla.

Retrouvez mon avis sur :
– Le tome 1: Le pacte.

hugo

3 réflexions sur “Trilogie Le pacte, tome 2: L’offre – Karina Halle

  1. Pingback: Saga Le pacte, tome 5: The debt – Karina Halle | Le Sentier Des Mots

  2. Pingback: Saga Le pacte, tome 4: The lie – Karina Halle | Le Sentier Des Mots

  3. Pingback: Saga Le pacte, tome 3: Le jeu – Karina Halle | Le Sentier Des Mots

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s