Saga Cupcake club, tome 3: Péché mignon – Donna Kauffman

babycakes

Synopsis:

C’est Noël sur la petite île de Sugarberry – le moment idéal pour se laisser tenter par des friandises…ou par un homme. Kit est tombée dans la patisserie dès son plus jeune âge. Mais lorsque l’entreprise familiale est vendue sans son accord par un beau-frère peu scrupuleux, Kit doit trouver une autre recette pour réussir sa vie. Elle vient de lancer un site de vente en ligne de mignardises quand elle tombe sous le charme de Morgan. Cet avocat travaille pour le cabinet qui a fait voler ses rêves en éclats. Saura-t-elle quand même écouter son coeur ?

Mon avis:

Kit est une nouvelle installée sur l’île de Sugarberry. Débarquée d’Atlanta, elle traîne derrière elle un vécu douloureux en lien avec sa famille qui l’a dépouillée de tout ce qu’elle avait et elle doit donc recommencer sa vie de zéro.

Morgan vient de perdre son frère et sa femme dans un accident et se retrouve seul à élever leur fille, sa nièce, Lilly, une petite fillette taciturne mais à l’esprit vif et adorable comme une fée. Lui aussi vient de s’installer à Sugarberry et lui a coupé les ponts avec sa propre famille. En effet, il est issu d’une lignée d’avocats arrivistes qui justement, ont causé la perte de Kit.

Alors, quand ces deux-là se rencontrent, lui n’est pas au courant de qui est Kit mais elle, elle se méfie d’emblée de lui et cherche à prendre ses distances. Parce que, même si lui n’a rien fait contre elle, son seul nom suffit à le condamner.

Evidemment que Kit sait que c’est une réaction idiote et irrationnelle. Evidemment qu’elle sait qu’elle ne pourra pas l’éviter éternellement mais que voulez-vous, elle a été traumatisée par les Westlake.

Heureusement, c’est sans compter notre petit club préféré qui s’empresse de se mêler des affaires de leur nouvelle membre, engagée par Lani pour s’occuper de la gérance de la boutique de traiteur qu’elle va ouvrir prochainement avec Baxter et c’est sans compter Lilly qui s’attache immédiatement à Kit.

Nous retrouvons également Riley et Quinn qui filent le parfait amour et il faut dire que même si au départ, j’avais peur d’être dépaysée car Kit est un nouveau personnage, contrairement à Riley qu’on avait pu croiser à la fin du premier tome, j’ai rapidement été conquise par l’histoire et très vite, il a été vraiment difficile de relâcher le livre.

Donna Kauffman manie toujours la plume avec brio et son humour fait mouche. Elle m’a simplement fait mourir de rire dans ce passage que Kit et Morgan, Moggy pour sa nièce, appellent moment hum hum!

Comme d’habitude, l’auteure sait comment mener rondement sa barque: le récit comporte des moments mignons comme tout, surtout celui avec la naissance des tortues que je n’ai pas eu de mal à imaginer et nous font sourire car on ressent les émotions des personnages comme si elles étaient nôtres. C’est la première fois que j’ai l’impression de vivre un moment magique grâce à un livre. Pour tout dire, c’est vraiment comme aller à Disneyland. Vous éprouvez la magie du moment, sa beauté. Vous êtes émerveillé. Vous êtes heureux. Tout ça, par l’intermédiaire et grâce à un livre! Elle est comme ça Donna Kauffman!

Au final, Péché mignon a été une lecture très agréable comme ses prédécesseurs avec un énorme plus de taille. Je ne sais pas si c’est dû à la présence de Lilly ou si c’est le fait de retrouver une bande d’amis aussi touchants que celle-là mais j’ai trouvé que ce tome revêtait une dimensions familiale qui m’a énormément plue! Jill Shalvis avait tenté d’inclure une dimensions semblable dans son deuxième tome de Lucky Harbor mais à mon sens, Donna Kauffman a réussi à vraiment nous faire ressentir de l’empathie pour la nouvelle petite famille qui se forme.

Une réussite!

Retrouvez mon avis:
– Sur le tome 1, Baiser sucré: sur ce lien.
– Sur le tome 2, Petites douceurs: sur ce lien.

– Sur le tome 2 de Lucky Harbor, Tendrement: sur ce lien.

Lu dans le cadre d’une lecture commune dont vous pouvez lire quelques avis:
Kincaid40
Joe
Kassandra

Et d’autres sur ce lien.

Saga Cupcake club, tome 1: Baiser sucré – Donna Kauffman

couverture

Synopsis:

Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, se réfugie sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des États-Unis, elle pense laisser derrière elle son passé new yorkais. C’est alors que son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans crier gare pour tourner une émission culinaire dans sa boutique de cupcakes.
Avec son regard de braise, il a le don de faire rougir l’adorable pâtissière… Ces deux-là ne partagent-ils pas davantage que leur goût immodéré pour le glaçage au chocolat ?

Mon avis:

Ayant lu Petites douceurs avant ce tome par accident, j’ai commencé l’histoire en sachant évidemment comment ça se terminait. Néanmoins, je dois dire que j’ai encore plus aimé ce livre par rapport au deuxième tome.

Nous faisons donc connaissance avec Leilani, une pâtissière très reconnue et primée qui a choisi de s’installer à Sugarberry après une vie très mouvementée à New York.

Initialement pour être auprès de son père qui a fait une attaque cardiaque, elle s’est rendue compte qu’elle était plus heureuse de faire de simples cupcakes pour les gens qu’elle aime plutôt que de faire des pâtisseries pour des inconnus qui ne savourent pas ses oeuvres comme il le faudrait.

Leilani est une femme forte et très autonome. Elle a dû supporter des ragots et des collègues jaloux pendant cinq longues années et maintenant qu’elle a prouvé à tous ce qu’elle vaut, tout ce qu’elle veut, c’est avoir sa petite vie tranquille.

Elle a ouvert sa propre pâtisserie et son truc, c’est de faire des cupcakes personnalisés. A partir d’une simple recette qu’elle transforme et travaille, elle vous fait avoir le paradis à portée de main.

Et puis, arrive Baxter.

Baxter est l’ancien chef et mentor de Lani et il est surtout un des pâtissiers les plus reconnus aux Etats-Unis. Possédant plusieurs restaurants, son amour de la langue française se manifeste dans le nom de ses restaurants et j’ai envie de dire: heureusement! Parce que tout le monde le sait, la pâtisserie, c’est tout de même un art directement originaire de France. Non mais! Et puis, la pâtissière en moi a complètement reconnu certains aspects du métier dans le livre. La pression, le stress, la force qu’il faut avoir… Baiser sucré montre réellement ce qui se cache derrière le glamour affiché. Quant aux coulisses des émissions culinaires, idem. Lorsque je visionne une émission de mon pâtissier préféré, j’ai nommé Christophe Michalak, on ne se doute pas du travail que ça demande d’en enregistrer ne serait-ce qu’une seule. Bigre.

Baxter arrive donc à Sugarberry pour conquérir sa dulcinée et évidemment, ça ne se fait pas tout de suite.

Mais vous ne voyez pas du tout les pages défiler. Jamais.

L’histoire nous absorbe rapidement et tous les personnages défilent sans que la tournure des évènements puisse nous agacer. Au contraire, on est agréablement dedans et ce livre nous vend du rêve.

Que ce soit par les recettes ou par l’histoire et les personnages, on est complètement sous le charme.

De plus, j’attire l’attention sur les recettes en fin de volume qui sont franchement, non seulement appétissantes mais à « se taper le cul par terre ». Pourtant, je n’apprécie la cannelle que modérément mais là…

Bref, Baiser sucré m’a conquise et j’ai donc très hâte de lire le troisième tome de cette saga.

Retrouvez mon avis sur le tome 2: ici.

Lu dans le cadre d’une LC. Quelques avis de participants:
Kassandra
audel
Sokitty
Kincaid40
Joe
livromaniac

Et d’autres ici.