Saga Le pacte, tome 4: The lie – Karina Halle

couverture

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française non prévue):

Après avoir perdu sa femme et son fils dans un accident de voiture, Brigs est finalement en train d’avancer, ayant trouvé un poste prestigieux de professeur à l’Université de Londres et s’être fait une nouvelle vie. Doucement mais sûrement, il met son passé tragique derrière lui. Jusqu’à ce qu’il la voie.
Natasha Trudeau a une fois aimé un homme si fort qu’elle pensait qu’elle mourrait sans lui. Mais leur amour était voué à l’échec dès le départ et quand leur monde s’est effondré, elle s’est fait démolir. Il lui a fallu des années pour l’oublier et maintenant qu’elle est à Londres, elle est prête à prendre un nouveau départ. Jsuqu’à ce qu’elle le voie.

Mon avis:

J’avais très hâte de lire l’histoire de Brigs quand je l’ai découvert dans Le jeu alors je n’ai pas tardé à me précipiter dessus sitôt la page sur Lachlan refermée.

Quand j’ai commencé The lie, je savais que celui-ci était le premier tome d’une série spinoff mais pas pourquoi.

En fait, ce n’est pas parce qu’il se passe dans un autre pays que les autres. C’est parce que l’histoire et le ton sont plus sombres.

Jealousy is almost as strong as love, and definitiely as strong as hate. It warps people. It can take the nicest , gentlest human being and turn them into something weak and rancid.

J’avais lu quelques critiques comme quoi ça parlait d’infidélité. Je ne suis pas d’accord avec ça. C’est vrai, ça démarre d’une situation semblable mais ça devient autre chose. Quelque chose de plus complexe. Quand l’histoire démarre vraiment, elle naît de la mort d’un couple. Tout a volé en éclats depuis longtemps et finalement, Natasha, l’héroïne de ce roman, a juste le malheur d’arriver au mauvais moment. Si moi, me connaissant, je suis entrée dedans, vous vous doutez bien que le mot infidélité est franchement mal placé pour parler de Briggs et de Natasha.

Dans The lie, on trouve des personnages torturés par leur passé. Ils ont touché le fond et en sont remontés, plus forts que jamais, mais également les nerfs à vif. C’est un tout autre univers que Karina Halle nous dépeint. Ca change énormément de l’humour auquel elle nous a habitués et j’adore!

Mais s’il y a bien une constante, c’est qu’elle sait toujours parler à notre coeur et d’amour.

Forgiveness shouldn’t be stockpiled by anyone. It should be given freely.

J’ai adoré apprendre à connaître Brigs et Tasha. J’ai eu les tripes nouées pour eux. Je me suis surprise beaucoup de fois à réaliser à quel point j’étais immergée dans le récit, incapable de quitter les héros.

J’ai vraiment été émue.

L’atmosphère est résolument plus sombre, plus adulte mais j’adhère totalement!

Love is fire. And fire rises. It creates the ashes. And it rises above them. Just like any man can come out of something that should have buried him, love can too.

Ainsi, The lie est une réussite pour moi et je me demande maintenant sur qui porte le tome suivant. Réponse bientôt.

Retrouvez mon avis sur :
– Le tome 1: Le pacte.
– Le tome 2: L’offre.
– Le tome 3: Le jeu.

Une réflexion sur “Saga Le pacte, tome 4: The lie – Karina Halle

  1. Pingback: Saga Le pacte, tome 5: The debt – Karina Halle | Le Sentier Des Mots

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s