Saga Lorien legacies reborn, tome 1: Generation One – Pittacus Lore

couverture

Synopsis (Traduction française non prévue):

Cela fait un an que l’invasion de la Terre a été repoussée mais pour gagner, nos alliés aliens ont libéré l’énergie Loric qui s’est répandue sur le globe. Maintenant, des jeunes humains commencent à développer des pouvoirs incroyables. Pour aider ces individus potentiellement dangereux, la Garde a créé une académie où elle peut apprendre à cette nouvelle génération à contrôler leurs pouvoirs et un jour, aider l’Humanité. Mais ce n’est pas tout le monde qui pense du bien de ces talents. Et les jeunes pourraient utiliser leurs pouvoirs plus tôt qu’ils ne le pensent.

Mon avis:

Je n’attendais pas de spinoff pour la saga des Loriens alors Generation One est une vraie surprise pour moi. Une très bonne surprise car j’avais adoré vivre les aventures de Four et de ses amis.

Nous suivons donc ici des héros autres que ceux que nous connaissons déjà même si de temps à autre, nous retrouvons des têtes familières.

Ainsi, nous nous retrouvons du côté d’humains qui se sont retrouvés dotés de pouvoirs. Nous pourrions croire que leur nouvelle vie ressemble à celle des X-men car ils s’entraînent dans une espèce d’académie, sous la direction du Professeur Nine mais l’amalgame s’arrête là.

Ces humains n’ont pas tous demandé à se réveiller avec des pouvoirs et leur nouveau quotidien est loin d’être glamour. Car, les Hommes restent fidèles à eux-mêmes et une sorte de chasse aux sorcières oeuvre dans l’ombre.

Racontée à travers plusieurs points de vue, l’histoire nous montre une humanité tourmentée qui ne semble pas apprendre de ses erreurs. Nous pouvions pressentir des problèmes imminents en lisant la fin de United as One. Nous en avons donc la confirmation. L’ennemi se fait intime. La menace est plus proche et plus insidieuse.

Même si la science-fiction garde une place prépondérante dans le récit, le psychologique est plus poussé qu’avant. L’action nous révolte, nous fait réagir. Elle nous pousse à réfléchir. Pour autant, l’action n’est pas délaissée, au contraire. L’ambiance et le ton changent par rapport à la saga initiale. Ils deviennent plus sombres et complexes.

C’est un nouveau cap que nous franchissons avec ce premier volume. J’avais peur que Four me manque mais en fait, chacun des nouveaux héros m’ont plue. Ils sont attachants et on s’éclate à suivre leurs aventures. Je reste toujours autant captivée grâce à la plume de Pittacus Lore.

La fin de Generation One laisse entrevoir un beau conflit. Que ce soit entre les Humains et les nouveaux gardes ou entre les nouveaux gardes eux-mêmes, je pense que ça va exploser de tous les côtés et que les enjeux vont être grandement intenses. C’est donc une transition réussie pour Pittacus Lore. Nous restons toujours dans un contexte connu mais l’univers et l’ambiance changent drastiquement. Je n’ai pas ressenti d’effet de répétition, au contraire. J’ai adoré la continuité de l’histoire.

Je serai donc comme toujours, au rendez-vous pour la suite et impatiente de retrouver les héros.

Retrouvez mon avis sur United as One.

Publicités

Saga Numéro Quatre, tome 7: United as One – Pittacus Lore

couverture

Synopsis (Traduction française prévue) :

Les Mogadoriens ont envahi la Terre. Leurs vaisseaux planent sur les villes les plus peuplées et aucun pays ne se risque à les contrer. La Garde s’est alliée à l’armée américaine mais cela pourrait ne pas être assez. La Garde a besoin de renforts et ceux-ci se manifestent de manière surprenante.

Mon avis:

On retrouve Four et ses amis presque tout de suite après la fin de Fate of Ten. Depuis Revenge of Seven, les évènements se sont précipités, les morts se sont succédé à un rythme effréné, ne nous laissant aucun répit émotionnel et c’était évident que United as One serait dans la même lignée. J’étais restée abasourdie par la fin du tome précédent. Je dois même avouer que j’espérais que la machine serait renversée et que cela « annulerait » le sort d’une personne. Vous savez de qui je parle. Il n’en est rien et en même temps, c’est comme si c’était le l’élément déclencheur de la fin de la guerre. Car désormais, pour Four et ses amis, l’issue est claire: c’est se battre ou mourir.

Hunt for the Garde a introduit un nouvel élément dans cette histoire et je dois dire que cela ajoute encore plus à l’horreur des Mogs. On est dans la folie le plus pure, notre coeur bat à mille à l’heure. C’est le point culminant de la guerre et ça se sent car tout le monde, humains comme Mogs, y jette ses dernières forces et ressources.

Mais les personnages ne sont pas délaissés au profit de l’action au contraire.

Chacun suit une évolution propre. Il ne reste plus qu’un couple à ce stade et franchement, j’ai adoré le voir. Leurs scènes juste pendant l’oeil du cyclone sont tellement émouvantes, simples qu’elles en deviennent très belles. Autant dire que j’ai adoré savoir ce qu’il devient après la guerre. Idem pour Nine ou Lexa. Le nouveau sort est une évidence.

C’est pour Adam, mon chouchou, que j’ai le plus de peine. Son sort est doux-amer. C’est réaliste mais j’aurais voulu mieux pour lui.

Quant à Four, la seule chose que je peux dire, c’est que décidément, Pittacus Lore se spécialise dans le doux-amer. J’ai un pressentiment le concernant avec Marina et même si ça ne me plaît pas, je dis, pourquoi pas. Je peux comprendre.
Je parle des personnages mais qu’en est-il de l’intrigue?

Elle connaît, comme je vous le disais, un tournant décisif. Celui-ci se retrouve également pour le destin de la Terre.

Maintenant que les extraterrestres se sont révélés aux yeux du monde, les Terriens doivent apprendre à vivre avec eux et j’ai trouvé que Pittacus Lore mettait très bien cela en scène et de manière réaliste.

Ainsi, encore une fois, j’ai été complètement happée par l’action.

La fin de ce tome conclut en beauté cette saga que j’ai adoré suivre de bout en bout et qui va me manquer. Elle restera sans doute ma saga de science-fiction préférée. J’aurais ri, j’aurais souffert avec les personnages, j’aurais pleuré avec eux et maintenant, je referme sur eux une page qui m’aura tenue en haleine pendant sept ans. Comme Harry Potter.

Diantre, quelle saga vais-je bien pouvoir lire maintenant?

Retrouvez mon avis sur les livres:
– les 2 premiers livres ainsi que les one-shot consacrés à Numéro 6 et 9: sur ce lien.
– le troisième opus, Rise of nine: sur ce lien.
– le quatrième tome, Fall of five: ici.
– le cinquième tome The Revenge of Seven: ici.
– le sixième tome: The fate of Ten.

Les bonus:
The fallen legacies: sur ce lien.
The search for Sam:sur ce lien.
The last days of Lorien: sur ce lien.
The forgotten ones: sur ce lien.
Five’s legacy: sur ce lien.
Return to paradise: ici.
The fugitive: ici.
The navigator: ici.
The guard: ici.
Legacies reborn: ici.
Hunt for the garde: ici.
Eight’s origin : sur ce lien.
Sarah’s journal : sur ce lien.
Sam’s journal : sur ce lien.