Saga The Royals, tome 5: Cracked kingdom (Le royaume en danger) – Erin Watt

couverture

Synopsis:

Ever since Hartley Wright met Easton Royal, her life hasn’t been the same. There are enemies behind every corner and dangers beyond each door. When tragedy strikes and steals her memories, she can’t trust anyone, not even the blue-eyed boy who promises her that everything will be all right.
Because while Hartley’s memory is full of gaps, her instincts tell her Easton is dangerous. She doesn’t know if he’s the snake in the garden or her chance at salvation. The chaos he brings wherever he goes is too much to handle, the intense feelings he evokes are too confusing to unravel.
Easton wants her to remember. Hartley thinks it’s better to forget.
She might be right.
Tragedy. Treachery. Trust. Hartley has to face the facts—in this world, you can’t escape the Royals.
Either you live by their rules or you die by them.

Mon avis:

L’action reprend sur les chapeaux de roues exactement là où nous avons quitté Easton et les autres. Autant dire que notre coeur est mis à rude épreuve alors que nous passons les premiers chapitres à l’hôpital.

C’est un beau bordel. Ca crie, ça s’agite dans tous les sens, on ne sait plus où donner de la tête car notre attention est appelée de partout. Alors qu’on croit que l’action va partir dans un sens, ça part en fait dans un autre… Les surprises et les rebondissements s’accumulent si bien qu’on dévore littéralement les pages.
C’est comme si on courait un marathon!

D’un côté, nous avons le drame. Nous n’en manquons pas avec les rebondissements qui opèrent tant chez les jumeaux que chez Hartley et ce, sur tous les plans.

Je vais tâcher d’ordonner. Vous comprendrez que la tâche est ardue car vraiment, ça explose partout.

Chez les Royal, c’est le tome de la confrontation. Easton fait enfin face à ce qui le ronge depuis la mort de sa mère. Il nous montre une facette de lui plus sombre, plus torturée. Fini le gai luron. Easton révèle ses défauts. On réalise qu’en fait, il fuit la réalité. Il est rongé par le chagrin et le vide. C’est un clown triste qui espère dissimuler sa souffrance derrière des plaisanteries.

Pour les jumeaux, c’est le tome de la singularisation. Alors qu’ils font tout pour entretenir les doutes, pour la première fois de leur vie, un évènement les force à se démarquer l’un par rapport à l’autre. Je trouve qu’il y a décidément beaucoup matière à écrire avec eux en personnages principaux. C’est franchement dommage que les auteures ait décidé que Cracked kingdom est le tome ultime de la saga.

Hartley, elle, est complètement perdue. Les rebondissements liés à elle m’ont fait lever les yeux au ciel car c’était vraiment digne d’un soap opera. J’avais envie de la secouer et de lui dire de réfléchir car elle se laisse guider par les évènements. Elle est passive.

Les autres choses qui m’ont énervée sont liées à Félicity et à Steve. Les auteures ont vraiment un talent certain pour nous faire détester les personnes qu’elles veulent d’autant plus qu’on a juste envie d’écraser ces nuisibles.

Mine de rien, en naviguant entre tous les drames, on reste captif de la plume d’ Erin Watt. C’était fou, c’était n’importe quoi mais c’était intense! J’ai été prise aux tripes parce que je ne voulais qu’une chose, c’était que les personnages voient enfin la lumière au bout du tunnel. J’étais complètement dedans.

J’ai donc dévoré Cracked kingdom. Il signe une fin de saga de façon explosive. En y réfléchissant, je peux même dire que The Royals est la saga dont j’aurais lu les tomes sur un laps de temps très court au final. Ca a été une super aventure. Thank you girls.

Dans la saga, retrouvez mon avis sur:
– le premier tome: Paper princess (La princesse de papier)
– le tome 2: Broken prince (Le prince brisé)
– le tome 3: Twisted palace (La prison dorée)
– le tome 3.5:Tarnished crown(La prison dorée)
– le tome 4: Fallen heir (Le prince déchu)

Publicités

Saga The Royals, tome 3: Twisted palace (La prison dorée) – Erin Watt

couverture

Synopsis:

Reed Royal a un tempérament de feu et des poings encore plus rapides. Mais sa manie de répondre à chaque obstacle avec la violence s’est finalement retournée contre lui. S’il veut sauver celle qu’il aime et lui-même, il aura besoin de s’éloigner de son passé torturé et de sa réputation en lambeaux.
Personne ne pense qu’Ella survivra à la famille Royal. Tout le monde est persuadé que Reed les détruira.
Ils ont peut-être raison.
Tout le monde conspire pour les éloigner l’un de l’autre, mais Ella et Reed doivent trouver le moyen de surmonter la loi, sauver leurs familles, et dévoiler tous les secrets de leur prison dorée.

Mon avis:

Incapable d’attendre après le terrible cliffhanger de Broken Prince, j’ai enchainé directement avec ce tome et pfffiouu, quelle course!

Nous retrouvons Ella et Reed directement là où nous les avons quittés. Tout se précipite.

Le temps de quelques chapitres. Ensuite, c’est le calme avant la tempête.

Et là. Catastrophe. Ella m’a énervée. Je l’ai trouvée immature, égoïste et…. Différente par rapport à qui elle était avant. Peut-être que cela est dû à l’exercice des quatre mains mais j’ai été un peu déçue vis-à-vis d’elle. Après, je peux comprendre certaines choses. Qu’elle soit rongée par la peur et les doutes. Qu’elle soit en train de réfléchir à mille choses en même temps mais Twisted palace est sûrement le tome où sa passion est un défaut à mes yeux. J’ai eu l’impression qu’elle était empêtrée dans l’immobilisme et ça m’a agacée.

L’autre bémol réside dans le coeur de l’histoire qui n’avance pas beaucoup pendant un peu plus de cent pages et qui résulte dans le fait que nous sommes stressés et dans l’attente pour pas grand chose au final. C’est comme lire un thriller, être dans l’expectative et bondir à nouveau sur la fin. On a l’impression que la fin est précipitée alors que le rythme de l’action nous a quelque peu endormis. Bizarre, hein? Tout ça pour dire que le rythme de l’intrigue est ici inégal.

Cependant, je suis restée captive. Malgré ces défauts, purée, j’ai pris énormément de plaisir à suivre les mésaventures d’Ella et Reed. Comme je vous le disais précédemment, c’est un vrai soap-opéra qui se joue devant nous mais j’adore!

Pour atténuer le côté dramatique du récit, on se régale avec la romance qui se noue entre Val et Wade. Ils m’ont bien amusée et bonus, les tomes consacrés à Easton sont amorcés ici. Je suis très curieuse de faire la connaissance de la fille qui fait craquer East. En plus, nous en voyons plus de Gideon, ce qui n’est pas pour me déplaire. J’ai bien envie de me jeter sur sa novella.

L’intrigue m’a gardée prisonnière mais alors, j’ai adoré! Cela faisait longtemps que je n’avais pas dévoré de saga d’un coup, comme ça! Je suis restée baba concernant LE retournement de situation et LA révélation ultime. J’avais des théories dont une qui se dessinait très clairement mais alors, j’ai été surprise! C’est trop fort!

Tout ça pour dire que Twisted palace tient ses promesses en dépit de quelques temps morts dont on profite pour préparer son coeur à battre de plus belle. Je suis ravie!

Après ça, je vais attendre un peu avant de dévorer les aventures d’Easton. Ben oui, il faut bien que je m’en laisse encore à découvrir!

Dans la saga, retrouvez mon avis sur:
– le premier tome: Paper princess.
– le tome 2: Broken prince.