Saga Clash, tome 2: Charged – Jay Crownover

couverture

Synopsis:

Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être – est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible. Mais n’est-ce pas sa spécialité? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix.

Mon avis:

Je n’avais pas spécialement d’affection pour Avett au vu de son comportement précédent. Je n’espérais même pas un tome à son sujet mais après avoir eu des teasers dans Built, je voulais absolument voir comment l’histoire de Quaid et d’Avett allait se construire. J’étais déjà hookée sans le savoir.

Avett est lancée dans une spirale d’autodestruction et comme une tornade, elle entraîne tout et tout le monde sur son passage. Elle est habitée par une grande colère et je me demandais ce que Quaid pouvait lui trouver. Après la lecture de Charged, j’ai complètement changé d’avis sur elle, comme je l’avais fait pour Asa.

Forgiveness is the only way you can be set free.

Quand Quaid et Avett se rencontrent, elle est dans de gros ennuis et risque la prison. Elle pense avoir touché le fond alors elle ne comprend pas comment ça se fait qu’elle se retrouve avec un avocat aussi puissant que Quaid pour la défendre.

La romance part d’un modèle classique. Un homme puissant qui se découvre l’envie de protéger et sauver une âme innocence.

Cependant, là où l’auteure réussit à me captiver complètement, c’est qu’en plus de me faire retourner ma veste sur Avett, elle bouleverse complètement ma vision de Quaid également. Il est devenu l’un de mes book-boyfriends préférés au même rang que Rule, Rome et Asa.

Quaid dégage une aura magnétique qui intimide. On n’a pas envie d’en faire notre ennemi. Cependant, quand on le découvre tel qu’il est, sous son vernis et son costard dont la valeur comprend au moins quatre chiffres, il est sauvage.

Il est tatoué. Il conduit une moto et un 4×4. Il n’a pas peur de monter au créneau pour défendre ce qu’il considère juste.
C’est un âme blessée qui a également besoin d’être secourue. Quaid, c’est la force brute. Le magnétisme sous toutes ses formes. La puissance et l’intelligence réunie dans le corps d’un ancien soldat. Je retrouve en lui les traits qui m’ont tant charmée chez Rule, Rome et Asa.

I needed someone to love me for me and for what I had or didn’t have. I needed someone to support me because what was important to me was important to them since they cared about me.

Parce que Quaid m’a fait craquer, j’ai donc été tenue en haleine du début à la fin. D’abord, parce que la romance se construit progressivement et que j’ai adoré voir Quaid et Avett s’apprivoiser mutuellement, ensuite, parce que l’intrigue prend un tour dramatique digne des films d’action avec dans la danse, des cartels de drogues. Au programme, entre les kidnappings et les vies en danger, si quelqu’un s’avise de vous interrompre dans votre lecture, prévenez votre entourage que vous risquez de montrer les crocs. Le rythme est tout simplement insoutenable!

De plus, nous avons des nouvelles pistes quant aux tomes à venir. J’ai maintenant bien envie d’en lire plus sur Church et Wheeler. En plus, nous retrouvons des personnages bien connus et ça m’a fait énormément plaisir de les retrouver. J’ai eu l’impression de retourner dans l’univers de Marked men et ça, c’est vraiment le truc qui a été la cerise sur le gâteau.

En conclusion, Charged est maintenant mon tome préféré dans ce spin-off et j’espère de tout coeur retrouver même de loin Quaid et Avett dans les prochains tomes. J’adore tout simplement ce nouveau couple.

Retrouvez mon avis:
– sur la novella: Leveled.
– sur le premier tome: Passion brûlante (Built).

Publicités

Saga Clash, tome 0.5: Leveled – Jay Crownover

couverture

Synopsis (Traduction par moi):

Orlando Frederick sait ce que c’est que d’être atterré par a douleur. Au lieu de se concentrer sur la sienne, il s’est donné pour mission d’aider les autres: les sportifs, les vétérans, les survivants. Mais quand Dom, un policier abimé et horriblement attirant entre dans le programme de Lando, il pourrait être son plus grand challenge. Lando a aimé un homme têtu avant et a à peine réussi à survivre. Il ne sait pas s’il peut encore faire ça.
Dominic Voss est un protecteur. Son badge n’est pas qu’un travail, c’est aussi son identité alors la seule chose à laquelle il aspire, c’est de retourner sur le terrain. Alors que l’attraction entre eux grandit, Dom constate que Lando aussi a besoin d’être réparé. Si seulement il le laissait s’approcher…

Mon avis:

Cette novella se passe pratiquement en même temps que l’histoire de Sayer et Zeb alors je tenais absolument à la lire avant de passer à la suite.

Comme le dit Jay Crownover dans la préface, c’est l’intermède parfait qui fait le lien entre Marked Men et Saints of Denver.

De plus, ce format est idéal pour faire une coupure quand on manque de temps et donc, c’était carrément logique pour moi.

Leveled, raconté du point de vue de Dom et de Lando, constitue ma première romance smutty gay. Je commencerai donc par déplorer une chose: j’ai ressenti une certains indifférence face aux scènes d’amour. Je n’ai pas réussi à les survoler ou à les voir comme naturelles dans le sens où je me demandais si cela se passait réellement ainsi dans la réalité. Je ne me détachais pas comme je l’aurais voulu.

Cependant, ce bémol est largement contrebalancé par le récit.

Lando et Dom prennent une nouvelle consistance, une que je n’avais pas vu venir; je suis tombée sous le charme de ces personnalités attachantes auxquelles on peut s’identifier rapidement.

Lando est le mec sensible qui a peur de re-souffrir à cause de la manière dont il a a perdu son premier amour. Si vous avez un trou de mémoire, je vous invite à lire ou relire Rule. Quant à Dom, qu’on rencontre grâce à Asa, au vu de son métier et de son passé familial, j’ai été agréablement surprise par son côté attentionné. Il n’a pas peur de dire ce qu’il pense ou de faire ce qu’il veut. Il fait sortir Lando de sa zone de confort et il a une patience à toute épreuve. Alors, c’est un plaisir de le voir avoir son happy end grâce et avec Lando. Surtout que pour une fois, on ne souffre pas trop à les voir se torturer. C’est rafraîchissant.

Enfin, on assiste à un mariage et même si on savait qu’il aurait lieu, cela fait plaisir d’en avoir la confirmation et de retrouver les personnages de Marked men, de les voir continuer paisiblement leur vie. Leveled réussit donc, pour moi, son rôle de liant car il conclut parfaitement les aventures des Marked men tout en ouvrant la voie aux Saints of Denver.

Leveled se lit donc très rapidement et c’est une bonne mise en bouche qui ouvre l’appétit pour la suite.

Retrouvez mon avis:
– sur le premier tome: Passion brûlante (Built)
– Rule: ici.
– Asa: ici.