Maybe not – Colleen Hoover

couverture

Synopsis (Sortie le 10 mars 2016):

Quand il a l’opportunité de s’installer en colocation avec une jolie blonde, Warren accepte sans hésiter. Ce pourrait être une expérience excitante… Mais peut-être pas. Surtout quand cette coloc est Bridgette, une fille un peu froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine pour une personne, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l’intention de le tester sur Bridgette. Réussira-t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ? Peut-être. Mais peut-être pas.

Mon avis:

Je remercie les Editions Hugo et Cie pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle.

Cela m’a fait énormément plaisir de retrouver nos héros de Maybe someday. Bridgette a un caractère bien trempé alors je me doutais que sa romance avec Warren serait hors normes. Je ne savais pas à quel point leur histoire était aussi forte.

Raconté du point de vue de Warren, l’intrigue suit le quotidien de ceux-ci à partir du moment où ils se rencontrent. Autant dire que dès le début, ça pépite entre eux.

Ici, on découvre une nouvelle face de Bridgette. On se doutait avant qu’elle avait cette façade de dure à cuire pour se protéger mais on ne savait pas pourquoi. On apprend en quoi consiste exactement son passé et comment elle s’est retrouvée dans cette colocation de fous.

Quand on la voit interagir avec Warren, on est complètement conquis. Leur histoire n’est pas banale. Bridgette est quelqu’un de très spécial et il fallait donc quelqu’un de spécial aussi qui puisse contrebalancer son tempérament. A priori, on ne croirait pas que Warren et elle, ça puisse marcher mais en fait, cette combinaison est parfaite. Elle est évidente.

Au final, j’ai dévoré cette nouvelle comme un petit pain. Maybe not est fort en émotions et globalement, j’ai énormément souri. Ce qui fait qu’évidemment, je l’ai refermée en étant de très bonne humeur. C’était un vrai délice!

Retrouvez mon avis sur :
Maybe someday.

hugo

November 9 – Colleen Hoover

November9

Synopsis (Traduction du résumé par moi) :

Fallon rencontre Ben, un écrivain, le jour avant son déménagement à l’autre bout du pays. Leur connection les fait passer le dernier jour de Fallon à Los Angeles ensemble et elle devient sa muse. A travers le temps et en dépit des tribulations de leurs vies séparées, ils se retrouveront tous les ans à la même date.

Mon avis:

Quand j’ai refermé ce livre, j’avais la gorge serrée et des larmes aux yeux.

November 9 raconte l’histoire de Fallon et de Ben et marque le jour de leur rencontre. Jour qui signifie énormément.

Pour Fallon, c’est l’anniversaire de l’incendie qui l’a gravement marquée physiquement et moralement.

Quand ils se rencontrent, c’est le coup de foudre entre eux. Seulement, Fallon emménage à l’autre bout du pays le soir même alors ils n’ont que quelques heures à passer ensemble avant que Fallon ne prenne son avion. Qu’à cela ne tienne, ils décident de se revoir tous les ans à la même date. Le 9 novembre. Entre temps, ils n’auront aucun contact l’un avec l’autre et continueront leur vie.

You’ll never be able to find yourself if you’re lost in someone else.

Vous pensez avoir affaire à une romance qui ressemble à celle de Un jour de David Nicholls? Eh bien, c’est oublier que c’est Colleen Hoover qui a écrit ce récit. Cette romance est intense en émotions. Elle vous fait vivre une montagne russe car Fallon et Ben vont vivre des hauts et des bas et ces bas sont loin d’être anodins.

Ils vous frappent tels des coups de poing, ne vous lâchent pas. J’ai tout de suite adoré les personnages.

Fallon manque d’assurance en elle mais elle a une personnalité tellement forte. Elle a du répondant et ne se laisse pas abuser par les personnes qui l’entourent.

Ben est plus réservé mais c’est un passionné. Il se lance et se donne à fond. On ne peut pas ne pas les aimer.

Cependant, Colleen Hoover m’a perdue à l’avant-dernier twist. Je ne l’ai tout simplement pas digéré. Alors même si la fin est magnifique et émouvante comme tout, je l’ai vécue avec plus de détachement que je ne l’aurais voulu. Cette histoire demeure superbe mais pour moi, c’est non.

La partie rationnelle de mon cerveau comprend comme cela a pu arriver mais mon passé, mes valeurs m’empêchent de pardonner. C’est comme ça.

Cependant, vous n’êtes pas toutes comme moi. Vous penserez différemment ou pas. Mais, ce qui est sûr, c’est que November 9 est à lire absolument.