Série The forever Marked, tome 1: Fortunate son – Jay Crownover

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française prévue):

Ry Archer et Bowe Keller sont aussi différents que le jour et la nuit mais ça n’empêche pas les frennemis de s’entraider quand l’autre fait face à des problèmes.
Ry pensait qu’il avait la femme parfaite, celle avec qui il allait construire un futur bien organisé. Il pensait qu’il se marierait jeune et vivrait un amour épique, comme celui que ses parents ont. Il avait tort et maintenant Ry doit voir la différence entre un coeur blessé et un coeur brisé et la seule personne qui peut lui apprendre ça est Bowe.
Bowe a toujours senti qu’elle devait courir avant d’apprendre à marcher pour maintenir l’héritage musical de son père. Elle a besoin de trouver son propre chemin vers la célébrité.
Certains jours, ils ne peuvent pas s’encadrer. D’autres jours, ils sont amants. Pendant un moment ils ont été des étrangers l’un envers l’autre mais maintenant, il se pourrait qu’ils ont toujours été des âmes soeurs.

Mon avis:

Ce tome se passe une vingtaine d’années après que les Marked Men aient eu leur HEA et se concentrent sur le fils de Rule, Ry et la fille de Jet, Bowe.

Je n’attendais pas du tout ce nouveau spinoff alors je me suis lancée dans ce roman sans attentes.

Durant la première partie du récit, je dois déplorer le fait que je suis restée en retrait de l’intrigue. En effet, Jay Crownover s’est noyée dans un écueil, selon moi. En voulant faire plaisir aux fans de la première heure, elle s’est perdue dans des explications longues et compliquées sur qui est qui, si bien que l’intrigue même de ce roman passe en second plan. C’est très dommageable parce que là, non seulement ceux qui débarquent en cours de route, sentent clairement qu’ils ont raté un wagon mais en plus, le public visé est perdu. Même si je sais qui sont les membres de la première génération, j’ai été perdue dans les méandres de ce qu’ils sont devenus. C’était explicatif, sans grand intérêt. Trop de détails tue le détail.

J’ai passé les premières pages à être globalement déçue et à me demander s’il ne valait mieux pas que j’abandonne cette lecture.

Heureusement, j’ai tenu bon. La romance prend enfin de la place à partir de la seconde moitié du roman. Ce n’était pas trop tôt! Mais une fois partie, j’étais enfin dedans et à partir de là, j’étais incapable de lâcher le roman.

Je me suis enfin attachée aux personnages. J’avais du mal à comprendre leur caractère mais j’ai fini par saisir ce qui les porte, ce qui les fait avancer. J’ai compris leurs indécisions. J’ai même pu commencer à deviner les trames potentielles des futurs tomes, s’ils existent un jour.

L’action est riche en rebondissements et en drames, ce qui suscite notre émotion. J’ai adoré le fait de voir Remy intervenir, cela donne une touche de magie à la scène et à la série.

En conclusion, j’ai énormément aimé la seconde partie de Fortunate son. J’espère en lire plus de cette nouvelle génération, en espérant que les écueils rencontrés en début de tome, ne se répèteront pas.


Retrouvez mon avis sur:
– le tome qui a tout démarré: Rule.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.