Série Betrothed, tome 1: Wife – Penelope Sky

couverture

Synopsis (Traduction par moi):

J’avais 21 ans quand la gitane a prédit mon futur: « Comme punition pour tes crimes, tu n’aimeras qu’une femme dans ta vie… mais elle ne t’aimera jamais en retour. » Je ne l’ai jamais crue jusqu’à ce que je rencontre Sofia Romano presque dix ans après. Je suis tombé amoureux de cette femme. Mourrais pour elle. Mais elle m’a quitté. Des années ont passé et Sofia a maintenant besoin d’un mari. Son père est mort et sa mère essaye de lui trouver quelqu’un qui pourra la protéger, elle, sa famille et leur entreprise.
Elle cherche quelqu’un de puissant.Check.
Quelqu’un de riche. Check.
Quelqu’un de beau. Double check.
Maintenant c’est mon tour d’avoir la seule femme que j’ai aimée… et de m’assurer qu’elle ressente la même chose. J’ai toute une vie pour faire en sorte que ça arrive.

Mon avis:

Je découvre la plume de Penelope Sky avec ce début de nouvelle série paru à la fin de l’année 2019. Si j’avais fait attention aux dates, j’aurais attendu car Wife se termine sur un cliffhanger.

Wife s’ouvre sur un chapitre qui se passe des années avant l’action. Nous faisons la connaissance d’Hadès alors qu’il est en vacances avec son meilleur ami et qu’ils vont se faire lire leur avenir chez une gitane. Ce chapitre donne tout de suite le ton de l’histoire car les prédictions qu’elle fait sont pleines de drames.

Le chapitre suivant signe la rencontre de Sofia et d’Hadès. Il y a immédiatement une étincelle entre eux mais Hadès choisit de ne pas y donner suite à cause de la grande différence d’âge entre eux.

L’intrigue démarre donc véritablement après. Des années se sont écoulées. Sofia est maintenant bien ancrée dans la vie adulte et elle poursuit son but qui est de prendre la direction de l’hôtel familial tenu actuellement par son beau-père. Hadès a prospéré dans des affaires louches et lorsque leurs chemins se rencontrent de nouveau, il y a toujours cette étincelle qui existe.

Comment vous dire?

J’ai été déçue par le fait que la romance est inexistante. Les scènes entre Hadès et Sofia sont nombreuses et pourraient donner lieu à quelque chose de plus profond mais elles restent superficielles. Bien sûr, c’est voulu dans le sens où pour le coup, c’est l’héroïne qui ne veut pas de relation amoureuse. Elle assume sa sexualité et veut avant tout s’amuser avant de se poser, un jour. Elle refuse tout ce qui la rapproche ne serait-ce que de loin d’un couple. Pour une fois, c’est l’homme qui « galère ». Cela apporte un souffle de nouveauté et d’air frais mais… A mon grand dam, cela s’arrête là.

Je n’ai pas ressenti d’empathie pour Sofia. Elle veut se convaincre à tout prix, quitte à faire l’autruche et ses pensées deviennent répétitives.

Quant à Hadès, je l’ai trouvé plutôt lisse. Il est censé être dangereux mais je vois avant tout son côté amoureux qui s’ignore.

L’intrigue elle-même devient rapidement prévisible et perd le rythme. Ce qui m’a plu au départ se retrouve noyé sous la stagnation de l’action.

Alors… Le cliffhanger sur lequel ce tome se conclut me laisse mitigée. D’un côté, j’ai franchement envie de lire comment Hadès va se débrouiller pour briser sa malédiction mais de l’autre côté, j’ai cette impression prégnante comme quoi ce tome n’a servi à rien. Objectivement, quand je repense à ce tome, il pourrait se résumer à deux ou trois phrases mais surtout, l’action n’a pas avancé par rapport aux premiers chapitres.

Ce tome aurait pu servir de préquel, d’explications, de retour aux origines mais justement, c’est dommage de s’arrêter là quand ce n’est clairement pas le cas.

En bref, sachant que l’histoire d’Hadès se passe sur quatre tomes, et par rapport à ce que je retiens de ce tome, j’ai juste l’impression que c’est trois, au mieux, deux, tomes de trop. Je suis déçue par le sentiment de machine à sous que j’en tire. Alors, vais-je lire la suite? Je n’en suis pas certaine. Je suis déçue par la manière de traiter le pitch mais la plume m’a tout de même séduite et puis, j’ai tout de même envie de savoir si Hadès déjouera le futur prédit par la gitane. Bilan mitigé pour débuter 2020.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.