[VOYAGE] Destination: Budapest (Hongrie)

Tout d’abord, il faut absolument que je vous détrompe sur un point. J’ai choisi de passer le nouvel an dans la capitale Hongroise après avoir vu ce genre de photos:

En réalité, la ville n’organise pas de feu d’artifice ce jour-là. Alors, pour nous et tous les autres touristes qui attendions de voir quelque chose à Minuit pile, ça a été une énorme déception. Un coup de feu dans l’eau. Vous saurez que ces photos n’ont pas été prises au réveillon de l’an. En vrai, elles l’ont été en été, au 20 août, pour la fête nationale. Donc, on se retrouve bien bêtes à attendre pour rien.

Passons aux choses sérieuses.

Le premier incontournable pour moi a été la visite du quartier autour du château qui surplombe la ville.

Le panorama sur la ville fait penser à celui de Prague.

Pour y arriver, vous traverserez le pont des chaînes.

Les touristes font la queue pour prendre le funiculaire mais si vous marchez un peu, sachez que la montée vers celui-ci est très simple et ne demande pas beaucoup d’efforts. Là-haut, en plus du panorama qui s’offre à vous, vous pourrez également faire quelques visites car plusieurs points d’intérêt se trouvent dans ou autour du château… quand c’est ouvert.

Cour intérieure du château
Le Bastion des pêcheurs, un must-see

Manque de pot, tout ce que je voulais voir ferme le 31 décembre et le 1er janvier donc, je n’ai pu visiter que les églises.
Celle à côté du château n’est pas sans rappeler Beaune, de par ses toits:

En parlant d’églises, j’ai donc visité celle qui porte le nom de mon cher et tendre:

Vue depuis le marché de Noël
Vue extérieure de l’arrière

On vous demandera une contribution de 200 Forints, ce qui revient à moins d’un euro. Comptez qu’un euro équivaut à environ 320 Forints. Libre à vous de donner plus mais étant donné la beauté de la basilique, ce droit d’entrée en vaut largement le coup.

Intérieur, by night

Un autre ticket donne l’accès à la tour pour profiter du coucher de soleil sur la ville et sur la relique sacrée.

Autre église et pas des moindres: La synagogue de la ville est la plus grande du monde, derrière celle de New York. Elle peut accueillir plus de 3000 fidèles et le ticket d’entrée vous donne accès au musée qui vous expliquera comment se conçoit le Judaïsme et à une exposition rendant hommage aux Juifs. Une visite pleine en émotions bien qu’un peu courte mais qui vaut ses 5000 Forints.

L’extérieur donne le ton.

Toujours dans le registre de l’émotion, on a visité la maison de la Terreur, un musée qui a fait polémique lors de son ouverture.

Portraits de victimes du gouvernement.

Devant elle, se trouvent des panneaux relatant pourquoi la Hongrie est une démocratie relativement jeune. Seulement une trentaine d’années s’est écoulée depuis qu’elle a été instaurée et cela s’est fait dans le sang et les larmes.
J’ai trouvé que c’était une visite très instructive pour en savoir plus sur les conséquences des régimes fascistes et communistes sur la pays.

Rappel que notre liberté est précieuse et fragile.
Morceau du mur de Berlin

Pour revenir à quelque chose de plus actuel, j’aurais voulu vous présenter l’intérieur du Parlement sauf que je n’ai pas pu y entrer, nouvel an oblige. Voilà un regret…

I’ll be back!

Puisque la ville tournait légèrement au ralenti cette semaine-là, nous avons décidé de visiter le poumon vert de la ville. Après une bonne marche oxygénée, nous avons déboulé sur la Place des Héros.

Un petit air de Berlin

Elle est entourée par deux musées dont l’architecture vous emmène à Athènes mais surtout, c’est la taille des statues qui impressionne.

On fait tout petit à côté d’elles

Entrez dans le parc et dirigez-vous vers le château.

Parfaite réplique des châteaux de Transylvanie.

Vous trouverez devant lui plusieurs stands de victuailles. C’est là que j’ai découvert les bubble waffles.

Un délice!

Vous pouvez également manger autour du lac mais ce parc est surtout visité pour les thermes qui se trouvent à l’intérieur. Ce sont les plus fameux du pays.

Thermes Széchenyi

Les thermes de Gellert sont là où j’ai préféré passer la journée et me faire masser.

Comptez une cinquantaine d’euros pour un massage Thai d’une heure. Le pied! Mais à comparer avec les thermes Allemands, je préfère ceux-ci. En fait, je trouve que les thermes Budapestois sont vraiment axés sur les soins tandis que leurs voisins germaniques sont axés sur l’amusement donc, si on ramène le nombre de visiteurs par rapport au nombre de bassins disponibles, on a vite fait de faire le tour. Mais l’eau à 38°, c’est le paradis! Vous y trouverez aussi un bassin à 40° mais là, c’est un peu trop pour moi. Attention à ne pas faire de malaise!

L’impression de nager dans un temple…
Dans un décor somptueux…

Et il faut dire qu’après ça, la randonnée vers le sommet de la colline qui surplombe Gellert pour découvrir la vue sur la ville a été un régal!

Maîtres de la ville

Ce que je retiens de ma semaine dans la ville, c’est un sentiment de tranquillité, de sérénité. On oublie rapidement qu’on est dans une capitale tant c’est peu bruyant. Bien sûr, il y a les bruits habituels de la ville mais l’air est plutôt sain. C’est une ville où si je devais le faire seule, je n’aurais pas peur de me promener le soir. On y mange et y boit bien.

Le matin, en parlant de flânerie et de nourriture, allez faire un tour aux Halles centrales.

Ce marché fera votre bonheur.

Et puis, le plus, c’est qu’en période de Noël et de Nouvel an, les marchés de Noël durent jusqu’au 1er janvier. Je confirme donc: Budapest n’a pas volé son titre de plus beau marché de Noël de cette année. C’était féérique!

5 commentaires sur « [VOYAGE] Destination: Budapest (Hongrie) »

  1. Tu donnes vraiment très envie d’aller faire un tour dans cette belle ville ! Dommage que tant de lieux étaient fermés, cela dit. Ce n’est que pour mieux y retourner ? 😀

    1. Exactement, et puis, je n’ai pas trop de regrets car j’ai pu voir tous les quartiers que je voulais. La prochaine fois que j’irai, je pourrai me concentrer sur les visites et musées 🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.