Love redemption – Laura Brown

couvertureLoveRedemption

Synopsis:

Ne rien attendre de personne et contrôler chaque aspect de sa vie, c’est le seul moyen que Carli a trouvé de se protéger. Alors oui, ça veut dire laisser la peur guider ses choix, mais dans un monde où elle n’a jamais réussi à s’intégrer en tant que malentendante, ça veut surtout dire survivre, tout simplement. Mais ça, c’était avant de rencontrer Reed, avec son charme à couper le souffle et sa façon intense de la regarder… Désormais, survivre ne suffit plus. Carli veut vivre. Seulement elle n’a jamais eu aussi peur de sa vie. Car prendre le risque de vivre, c’est aussi prendre celui de tout perdre… y compris Reed.

Mon avis:

Je remercie les Editions Harlequin France pour leur confiance.

Quand j’ai lu Love redemption, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Maybe someday de Colleen Hoover.

En effet, l’histoire a pour héros Carli et Reed.

Lui est sourd depuis la naissance et a bien accepté son handicap, apprenant à vivre avec et à se débrouiller avec ses moyens.

Elle, a honte de sa prothèse auditive qui lui fait défaut régulièrement et cache à tout le monde son infirmité. D’ailleurs, au moment de leur rencontre, elle s’étonne qu’il ait compris de quoi elle souffre car elle dissimule son appareil derrière ses cheveux qu’elle garde détachés.

Donc, le thème de la surdité est commun aux deux romans.

Là où ils se différencient l’un de l’autre, c’est dans l’intrigue en elle-même.

Bien qu’ils tombent amoureux, Carli et Reed ont des bagages avec eux et c’est ceux-ci qui compliquent tout.

Se faire aider pour entendre, c’est être indépendant.

J’ai trouvé que Reed s’en sort à merveille car l’amour le fait clairement grandir. Il avance dans la résolution de ses problèmes alors que pour Carli, c’est autre chose.

La seconde partie du roman m’a moins plue car Carli s’apitoie énormément sur son sort. Je comprenais les raisons de sa descente aux enfers mais mon empathie n’a pas été mise à contribution. J’étais spectatrice de l’histoire. J’étais éloignée de tout sentiment qui aurait pu me prendre aux tripes. Résultat: Carli m’a agacée. e ne la voyais pas comme Reed la voyait. C’est dommage.

A côté, les personnages secondaires m’ont plus car ils ont une vraie personnalité. Ils ne servent pas de faire-valoir.

Les autres thèmes abordés le sont avec pudeur bien que de manière superficielle mais ils installent le ton de l’intrigue. L’action m’a donc tenue captive.

Love redemption est donc une bonne lecture avec des personnages qui attirent globalement notre sympathie. C’est une bonne découverte de la plume de Laura Brown pour moi.

Vous pouvez retrouver mon avis sur Maybe someday.

Publicités

4 réflexions sur “Love redemption – Laura Brown

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.