Trilogie Mara Dyer, tome 2: The evolution of Mara Dyer – Michelle Hodkin

mara

Synopsis (Traduction par moi):

Mara Dyer croyait qu’elle pouvait fuir son passé. Ce n’est pas le cas.
Elle pensait que ses problèmes n’étaient que dans sa tête. Ce n’est pas le cas.
Elle ne pouvait pas imaginer qu’après tout ce qu’elle a vécu, le garçon qu’elle aime aurait des secrets. Elle se trompe.
Dans ce séquel, la vérité éclate et des choix se révèlent mortels.

Mon avis:

Souvent, le tome 2 des sagas est bourré de défauts: soit le couple rompt, soit vous vous retrouvez avec un trio.

Ce tome-là s’éloigne de ces clichés et nous livre-là une histoire détonante avec un couple plus fort que jamais

L’histoire s’ouvre directement après les évènements du premier volume. Mara a été internée de force suite au retour de Jude, son père s’est fait tirer dessus mais le pire, c’est que personne ne croit Mara lorsqu’elle raconte ce qu’il s’est passé.

Donc nous suivons les aventures de Mara et peu à peu, l’auteure nous replonge dans une intrigue qui contient une aura de mystère. Vous croyiez que vous aviez tout vu? Michelle Hodkin parvient à nous surprendre encore une fois en nous faisant vivre les sentiments de Mara comme s’ils étaient nôtres. Ses sentiments mais également ses doutes et ses incertitudes.

Car, en tant que lecteurs, lorsqu’on se trouve face à un roman de fantastique, nous, on est prompts à accepter le surnaturel comme une réalité et lorsque le héros ne le fait pas, on a envie de le claquer.

Cependant, ici, l’auteure brouille les cartes. Comme Mara, il y a eu de nombreuses fois où je ne savais plus que penser. Je ne savais plus quelle était la réalité. Si Mara avait raison ou bien si elle avait tort. Michelle Hodkin sait se réinventer et renouveler son récit.

J’ai été intriguée par la mise en place de l’intrigue introduite avec les rêves. J’ai trouvé cela très intéressant dans le sens où loin d’éclairer l’histoire, alors qu’on a l’impression que ça nous fait avancer, on se retrouve avec plein de questions dont les réponses nous échappent.

On n’a aucune prise sur les évènements. On est aspiré dans un maëlstrom et notre seul repère au final, c’est cette normalité représentée par la famille de Mara qui, pourtant, se trouve totalement à côté de la plaque et impuissante.

On ne comprend rien à ce qui arrive mais la famille de Mara prend dans ce tome une place prépondérante et ne fait plus seulement partie du paysage. Elle devient vivante sous nos yeux. Elle nous émeut, nous touche.

Il en est de même pour Noah. Il m’a tout simplement bouleversée.
Il n’a que très peu de dialogues globalement dans ce volume mais ses actes parlent d’eux-mêmes. Et quand il parle, ça donne des passages magnifiques comme ça:

« You can’t hurt me the way you think you can. But even if you could? I would rather die with the taste of you on my tongue than live and never touch you again. I’m in love with you, Mara. I love you. No matter what you do. »
 » We ‘re only seventeen », I said quietly.
 » Fuch seventeen. If I were to live a thousand years, I would belong to you for all of them. If we were to live a thousand lives, I would want to make you mine in each one. »

Enfin, parlons de l’intrigue principale qui vous surprendra et vous révoltera jusqu’à la fin. Vous pensez mettre le doigt sur quelque chose et l’auteure réussit le pari de vous retourner et de vous frustrer alors que vous arrivez à la fin du récit.

Comment pouvez-vous vous contenter de ce qu’elle nous donne à lire alors qu’elle vous révèle des éléments énormes de l’intrigue sans répondre aux interrogations qui s’ensuivent?

En conclusion, cette suite tient toutes ses promesses et se révèle être un énorme coup de cœur comme son prédécesseur.

Et vous savez quoi? Je pense que la conclusion de la trilogie, The retribution of Mara Dyer sera pareille.

LC à deux avec Avalon dont vous trouverez l’avis : sur ce lien.

Retrouvez mon avis sur:
– Le tome 1, The unbecoming of Mara Dyer.

Publicités

17 réflexions sur “Trilogie Mara Dyer, tome 2: The evolution of Mara Dyer – Michelle Hodkin

  1. Quel dommage que la version française ne verra jamais le jour. Je ne pense pas avoir le niveau pour me plonger dedans.
    Dommage après cette magnifique chronique.

  2. Pingback: Trilogie Mara Dyer, tome 3: The retribution of Mara Dyer – Michelle Hodkin | Le Sentier Des Mots

  3. Pingback: Trilogie Mara Dyer, tome 1: The unbecoming of Mara Dyer – Michelle Hodkin | Le Sentier Des Mots

  4. J’ai adorée le premier tome et j’ai hâte de lire le second mais malheureusement je ne suis pas assez doué pour le lire en anglais alors quelqu’un sait quand il sortira en France ?

  5. Livre absolument magnifique, mais étrangement, le passage qui m’a réellement fait pleurer est celui de Daniel:
    My brother cleared his throat. “I wish she knew that I think she is the most hilarious person on Earth. And that whenever she’s not home, I feel like I’m missing my partner in crime.”
    My throat tightened. Do not cry. Do not cry.
    “I wish she knew that she’s really Mom’s favorite–”
    I shook my head here.
    “–the princess she always wanted. That Mom used to dress her up like a little doll and parade her around like Mara was her greatest achievement. I wish Mara knew that I never minded, because she’s my favorite too.”

  6. Il est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de dialogues dans ce tome mais, à chaque fois, ce sont de très beaux passages. Il y a celui de Noah que tu viens de citer mais également celui de Daniel sur sa soeur.

    « Michelle Hodkin parvient à nous surprendre encore une fois en nous faisant vivre les sentiments de Mara comme s’ils étaient nôtres. » C’est exactement ça. Tout ce que Mara ressent, on le ressent également. Le manque d’action n’est vraiment pas dérangeant car, au final, il y a une telle qualité sur le comportement, les caractères des personnages. Il y a aussi beaucoup de tensions qui font que le roman est juste prenant.

    • C’est vrai que niveau action, y a un léger manque mais c’est tellement compensé par les ressorts psychologiques. Comme tu le dis, y a une quantité applaudissable de sentiments et de suspense psychologique. C’est, pour un deuxième tome, quelque chose qui force le respect car on ne s’ennuie jamais

      • C’est aussi très surprenant de trouver un roman young adult beaucoup plus tourné vers la psychologie des personnages que vers l’action. D’habitude, c’est plutôt un enchaînement d’actions, de rebondissements en cascade. Or, rien de tout ça ici. Pourtant, on est happé par ce roman dont on ne ressort pas indemne.

          • Surtout, pas de triangle amoureux. C’est vrai que c’est un bol d’air frais. Il est tellement original. Je ne comprend pas pourquoi une maison d’édition française n’a pas encore racheté les droits !

          • Moi non plus! C’est impensable!
            Mais je ne perds pas espoir! Et en même temps, je me sens privilégiée qu’on soit pas beaucoup à connaître cette saga

          • Je me sens aussi un petit peu privilégiée ! Mais je n’ai pas encore lu de chroniques négatives sur ce roman.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s