Trilogie Mara Dyer, tome 1: The unbecoming of Mara Dyer – Michelle Hodkin

mara

Synopsis (Traduction par moi):

Mara Dyer ne pense pas que la vie peut devenir encore plus bizarre en se réveillant dans un hôpital sans aucun souvenir de comment elle en est arrivée là. Eh bien si. Elle croit qu’il y a quelque chose de plus dans l’accident qui a tué ses amis alors qu’elle s’en est sortie indemne. C’est le cas. Elle ne croit pas qu’après tout ce qu’elle a vécu, elle peut tomber amoureuse. Elle se trompe.

Mon avis:

Ce livre est une vraie claque!

Ca résume totalement ce que j’ai ressenti à sa lecture!

Commençons par le début. L’auteure a choisi d’introduire son livre à la manière d’une histoire vraie, racontée par l’héroïne elle-même qui nous prévient immédiatement qu’elle ne s’appelle pas Mara Dyer mais qu’elle nous met déjà en danger rien qu’en nous dévoilant cet élément. Cette manière de commencer le récit nous accroche immédiatement.

Et puis on entre dans le vif du sujet. Alternant flashbacks et moments dans le présent, Mara Dyer nous plonge dans son nouveau quotidien.

Seule survivante d’un accident qui a causé la mort de ses meilleurs amis, elle ne se souvient pas des circonstances ayant mené à cet accident et afin de se reconstruire, elle emménage avec sa famille dans une nouvelle ville.

Et là, l’auteure réussit à nous embarquer juste comme ça. On peut avoir peur d’avoir affaire à un banal récit mais elle instaure une ambiance très particulière, oscillant entre surnaturel et suspense psychologique. C’est pour cela que pendant très longtemps, je ne savais pas dans quel genre inscrire ce premier volume; Michelle Hodkin sème habilement le doute dans nos esprit et c’est ainsi que les pages se tournent rapidement. Vous voulez toujours en lire plus, en découvrir plus, pénétrer encore plus dans l’atmosphère oppressante qui entoure notre héroïne.

En parlant d’elle, je l’ai tout simplement adorée. Loin d’être une victime passive des colifichets quolibets, elle a un répondant presque caustique qui nous fait éclater de rire lorsqu’elle se laisse aller.

Mara est une battante qui ne se laisse jamais abattre par ce qui lui tombe dessus. La vérité peut être effrayante à (re)découvrir mais elle va au-devant de celle-ci. Elle a littéralement besoin de savoir ce qui se cache derrière le rideau et on ne peut que l’admirer encore plus lorsqu’on sursaute avec elle ou qu’on est victime d’hallucinations.

Au niveau des personnages secondaires, j’ai particulièrement apprécié Jamie, le meilleur ami de Mara qui m’a rappelée Kurt de Glee. Doté d’un cynisme, il reste néanmoins loyal dans l’adversité au risque de se créer de nouveaux problèmes.

Autre personnage qui m’a plue, c’est Noah.
Alors que je l’ai catalogué comme un intérêt amoureux « normal », la révélation le concernant m’a énormément surprise, en bien, et a relevé encore plus le niveau de l’intrigue à mon sens.

Quant à l’intrigue en question, il aura fallu attendre la fin du livre pour pouvoir enfin savoir dans quel genre, autre que YA, le classer et c’est là que j’applaudis l’auteure. Cela relève de la prouesse de me mettre dans le doute de cette manière et de réussir à me tenir accrochée à sa prose sans jamais m’ennuyer ni être prévisible.

Je parlais tout à l’heure de la fin du livre, eh bien, pour un premier volume, celle-ci a tenu ses promesses car c’est au moment où les choses nous tiennent en haleine et où il ne faut absolument pas qu’on nous dérange que le récit prend fin.

Frustrant.

Damnation.

On en veut encore.

Mais pour ça, va falloir dévorer la suite.

Frustration. Again.

En conclusion, le livre ne souffre d’aucune longueur même si à certains moments, je me suis demandée en quoi certains éléments étaient pertinents pour l’intrigue.

Ce premier opus est un vrai coup de coeur, une claque, une dose de fraîcheur addictive. A brand of heroine.

Pour information, vous saurez que la personne qui s’occupe de créer les couvertures pour cette trilogie est la même qui a conçu celle de la quadrilogie Hush hush ( Becca Fitzpatrick).

LC avec Lulai

Retrouvez mon avis sur le tome 2: The evolution of Mara Dyer.

Publicités

13 réflexions sur “Trilogie Mara Dyer, tome 1: The unbecoming of Mara Dyer – Michelle Hodkin

  1. Pingback: Trilogie Mara Dyer, tome 3: The retribution of Mara Dyer – Michelle Hodkin | Le Sentier Des Mots

  2. Oui j’ai lu le chapitre du 2 car je commençais à imaginer le pire ( du genre séquestration). Je vois qu’on a globalement le même avis, même si il me manquait un petit truc pr le coup de cœur.

  3. Je n’ai pas encore fini ce livre que j’ai commencé il y a des mois. Je ne sais pas pourquoi ça ne me plait pas :/ Peut être qu’un jour je trouverais en moi la force de le reprendre et de le terminer lol

  4. Je suis contente que tu l’ais enfin acheté et lu. J’étais curieuse de connaître ton avis dessus. Pour moi, ce fut une vraie claque également. On est loin des romans YA habituels. Les couvertures sont sublimes, encore plus que pour Hush hush. J’ai hâte de pouvoir lire la suite !

    • Ca c’est bien vrai, il change complètement de ce que j’ai pu lire en matière de YA. C’est pour ça aussi que je l’ai autant aimé. Ca apporte de la fraîcheur et on ne sait jamais sur quel pied danser, ce qui est addictif.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s