My favorite souvenir – Vi Keeland et Penelope Ward

Synopsis:

Mon voyage organisé pour deux personnes s’est transformé en voyage solo. Plutôt que de laisser ma rupture me miner le moral, j’ai fait mes bagages et décidé qu’une semaine dans un resort de luxe était ce dont j’avais besoin. Mais d’une catastrophe à une autre, je me suis retrouvée sans chambre d’hôtel ainsi qu’une centaine de personnes dans le même cas. Jusqu’à ce que j’entende un mec canon prétendre être quelqu’un qu’il n’était pas pur avoir une chambre dont les occupants ne s’étaient pas encore présentés. Quand j’ai réalisé qu’il y avait deux chambres, au lieu de le dénoncer, j’ai prétendu être sa soeur. C’est comme ça que l’histoire de Milo et de Maddie Hooker a commencé.
Mon faux frère a passé les jours suivants à me montrer sa ville natale et quand il a été temps de se séparer, aucun de nous ne voulait déjà partir alors, nous sommes partis en road trip.
A chaque étape, nous achetions des souvenirs mais même si le courant passait entre nous, nous n’avons jamais franchi la ligne. Au lieu de ça, à la fin de notre voyage, nous avons fait le pacte de nous revoir dans trois mois.

Mon avis:

Hazel vient de se faire larguer par Brady alors qu’ils étaient en train de planifier leur mariage. Loin de se laisser abattre, comme leurs billets pour leur voyage de noce n’étaient pas remboursables, elle a décidé de partir quand même et de se changer les idées.

C’est là qu’elle rencontre Matteo.

Leur rencontre se fait dans de drôles de circonstances mais immédiatement, une complicité naît entre eux et c’est ensemble qu’ils passeront les quinze jours suivants à sillonner les Etats-Unis du Nord au Sud, d’Est en Ouest.

Leur voyage est ponctué de rires, d’attirance, mais c’est surtout l’occasion pour eux de réfléchir à leur vie et de réaliser qu’ils ont besoin de changements.

J’ai lu leur road trip avec un sourire qui ne m’a jamais quitté car il est plein de bonne humeur. Il y a cette ambiance qu’on trouve dans les téléfilms de Noël et qui nous donne une impression de magie. C’est addictif.

Ensuite, la vie réelle les rattrape.

Et là, je dois vous dire qu’il y a un sacré changement.

A l’instar de Hazel, j’ai eu l’impression qu’on me forçait à remettre les pieds sur Terre et l’atterrissage a été rude. Quelque part, c’est comme si un voile de brouillard se levait. Comme si j’avais été dans des montagnes russes pendant la première partie du roman et que je décuvais de l’euphorie qui s’ensuivait. Tout à coup, les problèmes ordinaires se rappelaient à mon esprit et c’était dur.

S’en est ensuivi une deuxième partie au ton radicalement différent. L’ambiance était plus sombre et teintée de colère, de rancoeur, de frustrations. Même si je comprenais le dilemme de Hazel et le fait qu’elle ne pouvait pas agir autrement, j’étais très triste pour Mattéo. Il m’a très vite charmée et je ne voulais qu’une chose, le voir plus dans cette partie.

La dernière partie m’a beaucoup fait sourire et m’a étreint le coeur car on revient aux sources. On retrouve un personnage qui donnent lieu à une scène loufoque mais géniale mais surtout les scènes de fin coulent de source pour nos héros. C’est adorable.

J’ai dévoré My favorite souvenir à une vitesse folle. J’imagine l’action de cette romance se dérouler en plein hiver et sous la neige mais en l’ayant lu sous la canicule, ce décalage était plutôt rafraîchissant. J’ai adoré!

2 commentaires sur « My favorite souvenir – Vi Keeland et Penelope Ward »

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.