Fight or flight – Samantha Young

Synopsis (Traduction du résumé par moi):

L’univers conspire contre Ava Breevort. On l’mpêche de rentrer à Boston et son dernier essai pour sauver son voyage a été gâché par un 2cossais arrogant qui a volé le dernier siège en première classe juste sous son nez. Ensuite, leur animosité les a menés au lit pour la coucherie la plus chaude qu’Ava ait jamais eue. Ca s’arrêtait là jsuqu’à ce que Caleb, aka M. arrogant lui-même se pointe sur le pas de sa porte. Seule la chance a mené Caleb à Boston mais il est déterminé à en profiter et d’Ava tant qu’il est là. Quand son séjour à Boston devient permanent, Ava doit décider si elle veut combattre ses sentiments pour lui ou y céder.

Mon avis:

L’histoire a débuté comme n’importe quelle rom-com. Deux étrangers qui n’arrêtent pas de se croiser et de faire ressortir le pire de l’autre en se disputant avec.

Si vous croisiez Ava, vous feriez peut-être comme Caleb. Vous la jugeriez sur son apparence impeccable, ses vêtements qui coûtent un bras et les talons aiguille qu’elle porte, peut-être pour compenser sa petite taille. Vous penseriez que son corps et son visage sont le seuls attributs qu’on peut lui accorder et qu’elle n’est sûrement pas intéressante. Vous la jugeriez superficielle.

Si vous aviez Caleb en face de vous, il vous intimiderait sûrement avec ses bras couverts de tatouages, son regard d’acier et son visage inexpressif. Vous vous diriez qu’il a sa place dans un gang de bikers et seriez surpris d’apprendre qu’il est un des CEO d’une grande entreprise internationale.

Mais c’est tout naturellement que l’alchimie naît entre les héros. On dit que les opposés s’attirent et ici, cela se vérifie dès leurs premières interactions même si c’est nimbé d’agacement et d’incompréhension pour les deux parties.

De plus, au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître, à l’instar d’Ava et de Caleb, on passe outre leurs apparences et leur caractère se révèle à nous.

Tous deux ont été blessés. C’est ce qui explique leur défiance à l’égard d’autrui. Ils accordent très difficilement leur confiance. Cette peur de l’autre, ils la reconnaissent dans l’autre et c’est pour ça qu’ils se comprennent si bien. L’alchimie n’est pas que dans le physique. Elle se joue également dans leur psyché.

A côté de la romance, j’ai adoré l’amitié qui lie Ava à Harper. Ca me fait toujours plaisir de lire une complicité féminine aussi forte.
J’ai aussi aimé l’intervention de Jamie dans le récit. Je dois avouer que je n’ai pas arrêté de le visualiser avec l’apparence de Sam Heughan. Non, en fait, je n’ai pas arrêté de le visualiser à chaque dialogue de lui ou de son frère. L’accent écossais me fait juste craquer.

Il y a des thèmes qui sont abordés. L’auteure en aborde des sombres comme des légers. Elle nous fait réaliser comme on peut être prompt à juger selon les apparences; elle nous fait réfléchir sur ce qui peux expliquer le comportement de certains… Si on ne prend pas le temps de s’arrêter dans la lecture, le récit se dévore comme un petit pain. Mais si on fait une pause, alors notre esprit se met à turbiner. Il y a matière à réflexion et c’est ce que j’aime avec l’écriture de Samantha Young.

J’ai lu certaines critiques qui lui reprochent de faire d’une fille, une méchante car elle a avorté. De mon côté, j’ai compris cette scène autrement. Ce qui lui est reproché, pour moi, n’est pas son choix de l’avoir fait en soi, mais de ne pas en avoir parlé avant et d’avoir menti à ce sujet. Mais chacun est libre d’interpréter cette scène comme il le voudra.

L’important, c’est que le récit ne s’appesantit pas dessus mais fait le choix d’avancer. Il peut nous arriver les pires choses, on peut s’autoriser à se complaire dans notre misère pour un temps mais à un moment, il faut se relever et avancer. C’est ce que j’ai aimé avec Ava.

Au final, j’ai adoré retrouver la plume de Samantha Young. Je ne l’avais pas encore lue dans ce registre plus léger que d’habitude mais ne vous y fiez pas, j’ai eu les larmes aux yeux vers la fin du roman et ça veut tout dire!

Elle a su m’étreindre le coeur et susciter toute mon empathie alors que je ne m’y attendais pas. Ce fut une belle lecture et j’espère qu’un jour, il y aura un livre pour Harper et Jamie.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.