Une semaine 7 lundis – Jessica Brody

couverture

Synopsis (Sortie le 15 septembre 2016):

Moi, Ellie Spark, j’ai survécu au pire lundi de tous les temps.
Une journée HO-RRI-BLE, qui n’a été qu’une succession d’événements catastrophiques, du type:
1. recevoir au réveil un texto de son petit copain qui dit : « Il faut qu’on parle » (formule qui est, soyons honnête, le signal universel d’un désastre imminent)
2. oublier son parapluie et se retrouver avec une tête de rat mouillé sur la photo de classe
3. avoir les lèvres qui gonflent en plein discours à cause d’une stupide allergie aux amandes. Alors, quand j’ai découvert, le lendemain que j’avais une chance de tout recommencer, j’ai béni les dieux, sauté dans mes vêtements et je me suis précipitée au lycée, avec un seul but en tête : rattraper mes erreurs et reconquérir le coeur du garçon de mes rêves.
Parce qu’on a parfois besoin d’une semaine entière de lundis pour comprendre ce que l’on veut vraiment.

Mon avis:

Je remercie les éditions Gallimard Jeunessepour cette lecture, parfaite pour l’été.

Quand j’ai lu le résumé de ce roman, j’ai été tout de suite emballée. Il faut dire que c’est tout à fait mon genre de lectures alors je n’ai pas attendu longtemps pour m’y atteler.

L’histoire nous est racontée par Ellison. C’est une lycéenne comme tout le monde sauf que ce lundi, c’est la pire journée de tous les temps. Comme il pleut, elle arrive avec une tête pas possible pour la photo de classe. En plus de ça, elle doit faire un discours devant tous les élèves sauf que juste avant, elle mange un gâteau malheureux qui déclenche une allergie telle qu’elle se ridiculise devant tout le monde. Elle rate les essais pour intégrer l’équipe de baseball et un contrôle d’histoire. Mais surtout le pire, c’est qu’elle se fait larguer.

Alors, quand elle se couche, elle fait le voeu de revivre cette journée pour tout arranger.

Et ce voeu se réalise.

Ce postulat est un classique mais il fait forcément mouche avec moi. J’étais curieuse de connaître le dénouement de tout cela.

Je me suis éclatée avec cette lecture.

J’y ai retrouvé l’ambiance du film 13 to 30 avec Jennifer Garner et Mark Ruffalo. C’est léger, drôle, émouvant… Et en même temps, il y a un véritable parcours derrière cette histoire. En effet, en disposant d’autant de nouvelles chances, Ellie va retrouver la paix avec elle-même.

L’auteure écrit son histoire intelligemment. Elle dispose les indices petit à petit pour que le déroulement et surtout les rebondissements soient logiques. La romance, bien qu’elle soit prévisible, m’a conquise. L’évolution d’Ellie m’a convaincue. Elle passe par différentes phases qui m’ont fait sourire pour beaucoup car elles m’ont fait penser à l’épisode de Stargate SG1 où O’Neill et Teal’c revivent la même journée des centaines de fois. Clin d’oeil est fait à Un jour sans fin que j’ai encore plus envie de regarder. Depuis le temps que je me dis que je vais le faire, il faut vraiment que je le regarde!

J’ai donc été happée de bout en bout par ce roman. Comme un fil qui se dénoue, il y a toujours des ramifications à l’histoire et cette semaine est complètement déjantée. Chaque jour qui le compose est différent de la veille tout en étant complémentaire à la trame. C’est très bien ficelé.

En conclusion, Une semaine 7 lundis a été une très bonne lecture pour moi que j’ai vraiment énormément aimée.

logo

Publicités

2 réflexions sur “Une semaine 7 lundis – Jessica Brody

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s