Cet été là – Sarah Ockler

Couverture

Synopsis:

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour. Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a DÉJÀ vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.

Mon avis:

Je remercie les Editions Nathan/Lire en Live pour ce partenariat.

Je n’avais pas spécialement d’attentes en commençant ce roman, que ce soit au niveau de l’atmosphère ou de l’histoire. Tout ce que je savais, c’est que le résumé me plaisait bien.

L’histoire nous est racontée du point de vue de Anna et elle se déroule l’année de ses seize ans, alors comme qu’elle part en vacances d’été avec sa meilleure amie Frankie.

A priori, ce sont deux jeunes filles normales avec les mêmes préoccupations que tout le monde sauf qu’il y a un an, Matt, le grand frère de Frankie est décédé dans un accident de voiture dont elles sont les deux seules survivantes.

On pourrait croire que la vie a repris ses droits mais l’auteure nous montre qu’il n’en est rien.

Anna est timide. Elle est le genre de filles à penser à tout et à tout analyser et elle manque totalement de confiance en elle.

Frankie, c’est le contraire. Elle est ce qu’on appellerait une « grande gueule ». Elle sait comment séduire les garçons, parfois au risque de devenir une proie pour certains prédateurs et elle a des intérêts plutôt superficiels.

En apparence.

Car, Sarah Ockler parvient à retranscrire avec justesse ce qui peut se dérouler derrière les fenêtres.

Chaque histoire s’inscrit dans une vie, une existence entière. Heureuse, triste, tragique, peu importe. C’est vies forment un tout. Et les livres sont là pour nous les transmettre.

Au fur et à mesure que l’histoire se dévoile, j’ai été captivée par l’action. Il n’y a pas de coup d’éclat ou de belle parole. Par l’intermédiaire des flash-backs, l’auteure nous fait vivre le deuil de Matt comme si c’était le nôtre. Car à chaque fois qu’on le voit, dans ses petits instants de vie qui s’évanouissent, on se souvient qu’il n’est plus là et du coup, on ressent son absence de la même manière que les personnages de Cet été-là. Je ne m’y attendais pas du tout mais les émotions des filles sont si fortes qu’on les perçoit clairement et qu’elles nous marquent durablement.

Ainsi, avec quelques phrases qui font mouche tout au long du livre, j’ai mieux compris l’attitude de Frankie. Même si le processus de deuil est vécu différemment par les héroïnes, il n’en reste pas moins qu’elles se relèvent, plus fortes que jamais.

J’ai été touchée, émue au-delà ce que j’aurais espéré. Les derniers chapitres m’ont particulièrement impressionnée car en refermant Cet été-là, je ressentais la même chose qu’Anna.
J’ai été prise aux tripes.

Cet été-là est donc une sacrée lecture qui me laisse sans mots et qui paradoxalement, déclenche en moi une foule d’émotions. J’en retiendrai donc que j’ai été profondément touchée et qu’encore une fois, l’auteure a su parler à mon coeur.

Du même auteur, retrouvez mon avis sur:
Bittersweet.
#Scandale.

logo

7 réflexions sur “Cet été là – Sarah Ockler

  1. Pingback: OCKLER Sarah > Cet été là

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s