Saga Numéro Quatre, The lost files 12: The guard – Pittacus Lore

couverture

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française non prévue) :

Déterminée à se venger mais en sachant qu’elle ne peut pas combattre les Mogadoriens de front, Lexa part à la recherche d’une arme qui pourrait l’aider: le vaisseau dans lequel la Garde a voyagé. Le seul problème, c’est le fait qu’il est sous bonne garde à la base de Dulce au Nouveau Mexique. La quête de Lexa pour récupérer le vaisseau et retrouver la Garde l’a fait croiser le chemin d’un allié à Paradise, échanger des tirs avec le FBI et les Mogs et s’allier avec un adolescent buté qui répond au nom de Mark James. Pour avoir son arme secrète, Lexa ferait tout ce qu’il faut mais alors que les Mogs ont commencé leur invasion, est-ce que ce sera assez pour l’aider à sauver la Garde et le monde?

Mon avis:

Attention spoilers!

Cette nouvelle suit directement et se passe sur quelques années. John a maintenant l’âge qu’on lui connaît et les évènements de la fin de Revenge of Seven sont sur le point de se produire. C’est le moment de vérité: Lexa, Mark et Sarah sont réunis et nous assistons aux derniers chapitres de Revenge of Seven de leur point de vue.

Nous comprenons certains éléments liés à la saga, notamment le fait que la Garde a toujours eu, à son insu et à la nôtre, un ange gardien en la personne de Lexa qui oeuvrait dans l’ombre.

De plus, l’action nous emmène après les évènements fatidiques mentionnés plus haut et nous découvrons enfin ce qu’il va se passer pour John, Sam et les autres.

Ainsi, le monde a enfin conscience de la menace Mogadorienne malgré la propagande que ces derniers ont tenté de mettre en place en infiltrant les plus hautes sphères terriennes.

Nous sentons que Pittacus Lore vit l’action car ces deux nouvelles parues simultanément comportent une centaine de pages chacune contre à peine une dizaine de pages pour les premières nouvelles parues. Il a beaucoup à partager avec nous et ça se sent.

On est au coeur de l’intrigue et le grand combat se prépare. Les dernières batailles ont été explosives et lourdes en pertes mais ce n’est rien comparé à ce qui arrive. Ce n’est qu’un prélude.

Lexa apprend le sort de Crayton et elle s’apprête à revoir Ella. Se souviendra-t-elle d’elle et des deux années qu’elles ont passé ensemble?

L’heure des révélations a sonné et tout le monde va être enfin réuni. Je suis curieuse de voir ce que donnera cette alliance hétéroclite entre Humains, Loriens et un Mogadorien. Et puis la grande question concernant Sam trouve sa réponse dans le premier chapitre de Fate of Ten dévoilé ici.

Retrouvez mon avis sur:
– les 2 premiers livres ainsi que les one-shot consacrés à Numéro 6 et 9: sur ce lien.
– le troisième opus, Rise of nine: sur ce lien.
– le quatrième tome, Fall of five: ici.
– le cinquième tome The Revenge of Seven: ici.
The fallen legacies: sur ce lien.
The search for Sam:sur ce lien.
The last days of Lorien: sur ce lien.
The forgotten ones: sur ce lien.
Five’s legacy: sur ce lien.
Return to paradise: ici.
The fugitive: ici.
The navigator: ici.
Eight’s origin : sur ce lien.
Sarah’s journal : sur ce lien.
Sam’s journal : sur ce lien.

Trilogie La sélection, tome 2.5: The guard – Kiera Cass

guard

Synopsis:

Avant qu’America Singer rencontre le prince Maxon…. Avant qu’elle n’entre dans la Sélection… Elle était amoureuse d’un garçon nommé Aspen Léger

Mon avis:

L’action de cette nouvelle, racontée du point de vue d’Aspen (Team pour laquelle je ne roule absolument pas) se passe pendent les derniers chapitres de l’Elite. Marlee et son bien-aimé sont sur le point de se faire flageller sur la place publique et Aspen ne pense qu’à une seule chose: contacter America.

En même temps, il nous livre un aperçu de la vie d’un garde au château et on se rend compte que les gardes sont en fait des êtres normaux. Alors qu’ils nous intimidaient du point de vue d’America, ici, on les voit évoluer dans leur quotidien qui rappelle celui des soldats – car c’est bien comme ça qu’on leur demande de se comporter – et leur humanité se rappelle à nous quand on assiste à leurs commérages.

Là où cette nouvelle apporte un plus à l’histoire, comme pour celle du prince Maxon, c’est qu’on apprend pas mal d’éléments liés aux Rebelles et au père de Maxon.

En effet, l’histoire du point de vue d’America nous laisse deviner certaines choses, nous les fait déduire mais sans faits concrets à part des halos où se rejoignent les choses vues et entendues par les personnages. Or, concrètement, nous ne sommes sûrs de rien car nous n’avons aucune preuve.

Eh bien, grâce à ce dont Aspen est témoin, nous pouvons enfin être certains de ce que nous devinions.

Quant à Aspen, même si je roule toujours pour la Team Maxon – ce que je vais dire est suffisamment rare pour que je vous le signale, surtout dans le cas de triangles amoureux – Kiera Cass m’a fait ressentir une empathie pour lui, m’a fait comprendre son comportement.

J’éprouve curieusement une certaine sympathie pour lui mêlée à un agacement qui naît de son impulsivité. Il a des capacités de raisonnement qui disparaissent totalement lorsqu’America entre en ligne de compte et ça m’énerve! Ca m’énerve car je comprends pourquoi il agit ainsi. Je le comprends parce que je suis comme lui et ça m’énerve de ne pas être dans son camp alors qu’il me ressemble.

Le talent de Kiera Cass réside dans ça: elle nous donne des personnages qui nous ressemblent tous, autant qu’ils sont. L’histoire peut se dérouler sans les paillettes et le glamour de l’émission qu’elle nous envoûterait de la même façon car ce sont ses héros qui nous font rêver. Ils ont beau avoir des défauts comme tout le monde, c’est parce qu’on se projette en eux qu’on vit cette histoire.

Retrouvez mon avis sur:
– Le tome 0.5: The Prince.
– Le tome 1: La sélection.
– Le tome 2: L’élite.