[CULTURE] Salon du Livre sur la Place 2016

Pour sa 38ème édition, Le Livre sur la Place marque la rentrée littéraire en étant le 1er grand Salon National de la Rentrée littéraire. Il permet la rencontre et des échanges entre plusieurs centaines d’auteurs et des milliers de lecteurs attendus.

J’ai commencé à me rendre régulièrement à ce Salon il y a quelques années, quand Jean d’Ormesson et Patrick Poivre d’Arvor étaient venus. Il me semble que c’est la même année où je suis passée devant Amélie Nothomb et Veronique Genest. D’ailleurs, en cliquant ici, vous vous souviendrez que j’avais pensé à vous.

Et puis, en 2014, je m’y suis rendue avec ma pote Missjazzou et c’est là que j’ai commencé, sans le prévoir, une collection de dédicaces et de photos. Parce que je veux préserver ma vie privée, je ne mettrai pas les photos où on me voit et de toute façon, la chose qui compte, c’est les auteurs, non?

Ainsi, j’ai parlé avec Grégoire Delacourt de La Liste de mes envies. En ce temps-là, c’était la dernière lecture qui m’avait émue et ça avait été un vrai coup de coeur alors forcément, j’avais pas mal de choses à lui dire et ça avait été un super moment.

delacourt

Ensuite, nous avons papoté avec Georgia Caldera et avec Cassandra O’Donnell. Faut dire que la seconde auteure a de la tchatche et qu’elle sait bien vendre ses livres et ceux de sa pote car je suis repartie avec un achat et une photo. La première que j’ai prise avec un auteur.

sans-titre-5

Avant cela, j’avais parlé avec Samantha Bailly et c’était chouette de se rendre compte à quel point les auteurs se rendent accessibles et cela, pour tout le monde.

bailly

Deux années de suite, j’ai papoté avec Vincent Villeminot. Je ne sais pas s’il se rappelle pour de vrai de moi mais il en donne très bien l’impression si ce n’est pas le cas et hop, une nouvelle photo pour ma collection. J’ai d’ailleurs regretté qu’il ne soit pas là cette année car j’avais énormément à lui dire au sujet du Copain de la fille du tueur.

villeminot

Cette année, je suis allée au Salon pour un seul auteur. Le seul. S’il n’avait pas été là, je n’aurais pas pris la peine de me taper une heure de route et le même temps de marche, tout ça, par 30 degrés.

Je parle d’Olivier Norek. C’est ma dernière découverte en matière d’auteurs français (si vous voulez savoir pourquoi, va falloir cliquer sur ce lien ) et ça a été une telle claque que je voulais absolument lui faire dédicacer mon exemplaire.

Alors, j’ai pris Chéri par la main, lui ai dit: « allez, c’est moi qui conduis » et c’est ainsi qu’il a vaillamment supporté une bonne demi-heure de file pour me voir en mode fangirl. Il n’a pas levé les yeux au ciel, le courageux petit homme. Et donc, j’ai papoté avec mister Norek et ça a été le truc qui a fait que je suis sortie du salon heureuse mais heu-reuse, vous dis-je. J’ai appris des trucs sur la couverture de Surtensions et même qu’on a parlé de blogs et de chroniques. Stelphique, c’est là que t’es venue dans la conversation, haha!
Et hop, une petite photo pour ma collection.

Et ensuite, ça a été n’importe quoi. On est repartis avec trois BD. On ne sait pas de quoi ça parle mais on a craqué sur le dessin:

dedicaces

Moralité: Le Salon du Livre n’est pas l’occasion que d’acheter un livre ou de le faire dédicacer. C’est aussi l’occasion de se créer des heureux souvenirs qui font que quand on rouvre un livre, des années plus tard, on a le sourire aux lèvres parce qu’on revit nos échanges. C’est magique.

Publicités

Le Livre sur la Place – Concours [2]

Se déroulant tous les ans dans ma belle ville qu’est Nancy, c’est devenu le rendez-vous incontournable pour rencontrer des auteurs connus et méconnus et pour se faire dédicacer ses livres.

Cette année, la présidente en est Amélie Nothomb. A part elle, les liste des auteurs participant à cet évènement ne m’a pas spécialement interpellée et je dois dire que j’avais moins envie d’y aller cette année par rapport aux années précédentes. Ainsi, l’an dernier, j’ai pu voir Katherine Pancol, PPDA et Isabella Alonso, l’an d’avant, j’y allais pour Loevenbruck mais là, niet. Eh oui, c’est peut-être un sacrilège mais je ne suis pas fan des écrits d’Amélie.

Mais pour vous, j’ai tout de même pris une-deux photos et peut-être que j’y retournerai demain pour lui faire dédicacer un livre. Livre que je mettrai en jeu pour un concours…

Ma petite pêche aux marque-pages a donné ça:

Sur la gauche, vous voyez un marque-page en bois. Tout mignon, il se clippe sur la page. Je l’adore!
Ensuite, comme citations sur les MP:

« Lire est un moyen de vivre plusieurs fois. » Pierre Dumayet.

 » Elle doit le rassurer, ce n’est pas ce qui était prévu. Ce sont les hommes qui rassurent. » Arnaud Friedmann.

Je dois dire que le petit MP blanc horizontal, je le trouve très classe!

Je vous vois, vous savez. Vous vous demandez à quoi rime cet article. Est-ce qu’il sert à uniquement me pavaner?

Eh ben non, mauvaises langues.

Parce que je suis gentille, j’ai pensé à vous.

Et donc, j’organise un autre concours jusqu’au 1er octobre et 3 d’entre vous pourront gagner ce lot de MP:

lotconcours2

A savoir que la photo n’est pas exhaustive. Comme d’habitude, y aura d’autres surprises dans le lot.

Comment participer?

C’est simple!

Suffit juste de liker ma page FB et de mettre un commentaire sur cet article. C’est tout!
( Mais ce serait bien si vous pouviez quand même me faire un peu de pub^^)

Concours ouvert à la France, à la Belgique et à la Suisse.

….

Alors qui sont nos trois gagnantes?

gagnantes2

Bravo bravo! J’ai l’adresse de Dédé et d’Anne-Lise. Viou03, j’attends la tienne et aussi de savoir sous quel nom tu suis ma page FB.