Trilogie The syrena legacy, tome 0.5: Legacy lost – Anna Banks

anna

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française non prévue pour le moment):

Grom est un prince de la mer, destiné à se marier à la fille du royaume ennemi dans le but de réunir les deux camps. Il déteste cet arrangement jusqu’à ce qu’il rencontre la princesse Nalia. Belle et intelligente, elle est tout ce qu’il a toujours voulu. Mais juste quand leur lien s’intensifie, une tragédie frappe.

Mon avis:

Tout d’abord, un mot sur le fanart – illustration qui sert de couverture à la nouvelle parue exclusivement en ebook et disponible gratuitement sur ce lien: cliquez ici.

Comme dit dans le mot, c’est un fanart. Donc même si personnellement, je le trouve complètement décalé par rapport aux couvertures officielles de la trilogie qui sont tout simplement somptueuses, l’auteure a choisi elle-même ce fanart donc, rassurez-vous, vous êtes toujours dans le monde de Galen et des Syrena.

Ensuite, cette nouvelle est très courte (46 pages) mais complète.

L’action se déroule avant celle d’Of Poseidon et nous narre ce qu’il s’est réellement passé dans la vie de Grom.

Il nous éclaire sur pas mal de points, notamment la personnalité d’Emma par le biais de celle de sa mère mais nous fait aussi nous poser pas mal de questions par rapport à la fin du tome 1. Je suis vraiment impatiente de lire Of Triton! Je voudrais vraiment connaître les réponses à mes interrogations!

Cependant, Legacy lost ne fait pas que nous raconter un détail du passé. Il nous projette également dans l’inconscient de Grom car il nous apparait tellement froid et distant dans le premier livre qu’ici, le voir plus jeune et « fougueux », nous le rend plus proche. On comprend mieux son cheminement de pensée et en même temps, on arrive même à l’apprécier.

Je trouve que cette nouvelle sert un but paradoxal. En effet, deux choses me sautent aux yeux après avoir dévoré le livre et la nouvelle.

Premièrement, elle répond à certaines questions. Ce ne sont pas celles que je me posais mais soit.

En même temps, mon esprit n’arrête pas de vagabonder entre la nouvelle et le livre. Je pense à des choses et je fais le rapprochement avec d’autres. J’ai des théories sur le pourquoi des agissements de Niala et deux secondes après, elles s’effondrent et je me retrouve toujours avec cette question lancinante: pourquoi?

Comme le présentateur qui n’arrêtait pas de se lamenter et qui a été cité dans les journaux italiens au lendemain du match: pur qua? Pur qua?

Et puis, je n’arrive pas à me décider. Quel a été le pire: La fin du premier livre ou bien le fait d’avoir lu le 1er chapitre du deuxième livre qui a empiré mon impatience?

Sur ces questions, je conclurai en vous montrant les couvertures d’Of Triton et du dernier tome à paraître, Of Neptune. Pour le plaisir des yeux.

Retrouvez mon avis sur:
– Le tome 1, Of Poseidon: sur ce lien.

Trilogie The syrena legacy, tome 1: Of Poseidon – Anna Banks

anna

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française non prévue pour le moment):

Le jour où Emma rencontre Galen sur la plage est le jour où sa vie change pour toujours. Galen est le prince des Syrena envoyé en mission pour trouver une fille dont il paraît qu’elle peut parler avec les poissons. Quand Emma se heurte à lui – littéralement, ouch! – leur connexion est immédiate et puissante. Est-ce que ça pourrait être elle?

Mon avis:

Cela faisait longtemps que Of Poseidon se trouvait dans ma wish-list alors quand Sofia me l’a offert, j’étais aussi heureuse qu’une enfant à Noël.

C’était donc obligé que je le mette en haut de ma PAL et c’est avec joie qu’enfin, j’ai pu découvrir l’histoire.

Le livre débute directement avec la rencontre de Galen et d’Emma.

Emma est une jeune fille apparemment très maladroite mais avec un fort tempérament. Je dois avouer qu’elle m’a énormément énervée à certains moments à cause de sa tendance à partir en vrille dès qu’une parole malheureuse est prononcée. Bigre! Et pourtant, on ne dirait pas du tout qu’elle est aussi soupe au lait lorsque les premiers chapitres s’ouvrent.

Bien sûr, ça change des Bella Swan mais tout de même, il faut un juste milieu!

Quant à Galen, je dois admettre que j’ai eu du mal à entrer dans sa tête. Pourquoi?

A cause du style d’écriture que l’auteure a décidé d’adopter. En effet, le récit est narré du point de vue des deux personnages principaux mais Anna Banks a pris le parti d’utiliser des procédés d’écriture différents.

Tandis que l’action du point de vue d’Emma est racontée à la première personne, nous permettant ainsi de nous mettre à la place de l’héroïne, lorsqu’on est du point de vue de Galen, l’histoire est formulée à la troisième personne. C’est déstabilisant, déroutant et surtout, pour moi, ça m’a rendue l’immersion dans ses pensées très difficile. Sans parler du fait que ma lecture a été en conséquence ralentie par le fait que c’est pénible quand on n’arrive pas à s’y habituer.

Mais, à côté de ces points négatifs, heureusement, il y a des points positifs!

Et eux, sont plus grands que les reproches que j’avais à faire.

Tout d’abord, la mythologie que l’auteure met en place. J’ai apprécié le fait qu’elle fait preuve d’originalité en nous plongeant dans une sorte de guerre froide entre deux royaumes de sirènes. (Mais n’appelez pas les hommes sirènes comme ça, apparemment, ils n’aiment pas trop ce terme!)

Ensuite, l’histoire à proprement dire. L’auteure arrive à aborder le côté romance du récit avec une certaine originalité. Sans être complètement innovatrice, elle parvient cependant à nous captiver et à nous immerger dans ses mots.

Enfin, les rebondissements et les personnages secondaires.

Toraf et Rayna occupent une place de second plan mais ils sont tellement … pleins de vie qu’ils nous paraissent nettement plus concrets que Galen et Emma.
J’ai vraiment aimé leur caractère et leurs interactions avec les autres personnages.

Quant aux rebondissements, je dois dire que j’ai été vraiment surprise par les révélations faites et l’auteure m’a bien laissée sur ma faim avec les dernières phrases du dernier chapitre. C’est tout simplement inhumain !

En conclusion, comme vous l’aurez compris, malgré les désagréments et les maladresses de l’auteure (qui sont peut-être voulues, mais je l’excuse tout de même car c’est son premier roman), j’ai été conquise par ce premier volume.

Je veux la suite! (Of Triton). A bon entendeur, hahaha!

Lu en LC avec Avalon dont vous pouvez lire son avis sur ce lien.