[VOYAGE] Destination: la vallée du Lot

Quand on vous dit Sud-Ouest de la France, vous pensez à quoi? Au surf à Lacanau et au foie gras?

Et pourtant, j’aurais presque envie de dire que chacun de départements qui le composent méritent d’être développé, d’ailleurs, je vous embarque dans la vallée du Lot.

C’est sans conteste ma plus belle découverte et surprise de cet été. Il est impossible de trouver un seul village, à mon avis, qui vous laissera insensible car on en prend plein les mirettes.

Le Gouffre de Padirac

Si vous voulez échapper à la canicule, le Gouffre de Padirac est la solution parfaite. On respire dans ses galeries à quinze degrés et en voguant sur sa rivière souterraine sur une de ces pirogues semblables à celles de Venise et portés par un guide qui nous conte l’histoire du gouffre, on imagine être sur le Styx. En plus, quand vous arrivez sur la cathédrale de glaces, la vue est tout simplement à couper le souffle.

Sarlat

Quand j’étais plus jeune, je lisais les Rififi. Ca vous dit quelque chose? Rififi à Sarlat était le point de départ des aventures du héros qui a donné son nom à la saga et depuis, j’avais l’idée en tête que cette ville devait être jolie. Après vérification, c’est vrai.

Rocamadour

Cette ville est un coup de coeur. Je ne savais pas à quoi m’attendre quand on nous a dit d’y aller mais certainement pas à d’abord déboucher sur une telle vue:

Rocamadour est un village à flanc de montagne. C’est le premier que je découvre dans ce style. Dès l’entrée, j’ai été charmée:

Les ruelles pavées ont beau être envahies par les touristes, il se dégage quelque chose d’apaisant. On se croirait dans un autre monde. L’apothéose commence au pied de ces escaliers pour, en haut, en plus de vous faire découvrir une église haut perchée, vous offrir une vue saisissante à vos pieds.

Et si j’ai des enfants?

Les destinations précédemment évoquées sont tout à fait faisables avec des enfants s’ils ont la patience de marcher et de monter d’innombrables marches. Cependant, si vous souhaitez opter pour la sécurité, du côté de la Dordogne, vous trouverez moults d’endroits parfaits. Par exemple, les campings sont pratiquement toujours placés à proximité de l’eau, ce qui vous garantit un coin de fraîcheur quand la chaleur est trop forte.

Vous pourrez faire quelques visites dans des châteaux vignobles et déguster un verre de vin pendant que les petits suivent les activités ludiques proposées par certains propriétaires:

La région n’est de toute façon pas avare de châteaux:

En conclusion, la région éblouira vos yeux. De tous les côtés, on en prend plein les mirettes. Alors, le mieux, c’est encore de ne pas vous limiter à une seule ville mais de vous éparpiller pour mieux en profiter:

Publicités

[Balades] L’Alsace en été

Dans la tête de tout le monde, l’Alsace vaut le coup pour ses marchés de Noël et elle est connue pour ses maisons à colombages, la route des vins et ses cigognes. Je dois dire que je suis tombée amoureuse de cette région il y a quelques années pour ses maisons qui ont un charme fou alors après maintenant plusieurs mois à vivre ici, je suis heureuse de constater que je n’ai pas fini d’être surprise et d’être émerveillée par ce que l’Alsace a à nous offrir.

Pour les amoureux d’architecture

Vous pensez pouvoir vous habituer rapidement aux colombages ou aux couleurs extravagantes mais qui collent si bien au décor mais d’un village à l’autre, vous n’avez pas fini d’en prendre plein les yeux.

En effet, même dans les villages les plus gros, le charme opère car vous réalisez que la vie est organisée et agencée de manière traditionnelle. Le village est construit autour d’un noyau « ancien ». Les ruelles étroites et sinueuses que vous redouteriez en ville sont ici, ce que vous recherchez. On prend plaisir à se perdre dans ce labyrinthe circulaire mais surtout, on respire. La nature y a sa place et se fond parfaitement dans le décor rendu par les maisons qui adoptent souvent des formes biscornues dignes des frères Grimm.

Pour les amoureux de la nature et des légendes

Prenez votre voiture, sortez de la ville et vous tomberez sur un des innombrables circuits de randonnées qui jalonnent la région.

Je vais même vous parler d’une idée de promenade que j’ai adorée. Enfoncez-vous dans le Sundgau, direction le château de Ferrette. Derrière lui, commence une randonnée qui vous donnera l’impression d’être à Brocéliande, au temps du roi Arthur. Après à peu près 45-50 minutes de marche en forêt et être passé à côté d’un champ d’ail des ours pour les férus de cuisine délicate et fine, vous déboucherez sur un passage qui vous évoquera un passage d’entre deux mondes. Celui-ci porte le nom de grotte des nains mais même les plus pragmatiques seront obligés de s’incliner devant la majesté des lieux.

Pour les amoureux de l’Histoire

Outre la dizaine de châteaux qui parsèment l’Alsace du Nord au Sud:

Une autre idée de randonnée à faire vous emmènera sur les traces des soldats pendant la Première Guerre mondiale. Pour ce faire, direction Illfurth qui marque l’entrée dans le Sundgau. Garez-vous dans le parking du cimetière pour débuter votre balade. Vous traverserez une forêt aux arbres qui ont des allures de sequoia, des champs qui s’étendent à perte de vue mais plus important, vous pourrez visiter les restes de plusieurs bunkers. Ce serait bizarre si les lieux n’étaient pas si beaux mais la solennité force le respect.

Au vu du titre de cet article, vous n’avez pas faux de croire que j’en ferai un autre en hiver. Mais avant, passez de bonnes vacances d’été! Si jamais vous passez par l’Alsace, faites-le moi savoir si vous avez fait les randonnées dont je vous parle. Ca me ferait plaisir!