Série Sinful secrets, tome 1: Sloth – Ella James

Synopsis ( Traduction du résumé par moi):

Cher A. –
Je t’écris pour te faire part de ma reconnaissance pour ton cadeau. Il n’y a pas assez de mots mais s’il te plait, accepte mon merci le plus sincère. Cordialement, R.

Elle me répond. Je ne m’y attendais pas. Elle me dit qu’elle adore la pizza au poulet et les jeux vidéos, qu’elle fait partie d’une sororité et que son surnom, c’est Paresse. Elle veut savoir quelque chose de moi à son tour, disant que je le lui dois bien ça. C’est comme ça qu’elle a sauvé ma vie. Elle ne le sait même pas. On ne s’est jamais vus mais j’ai besoin d’une raison. Juste une, pour continuer. L’anonymat fait du bien. Elle n’a pas besoin de me connaître mais j’ai besoin de sa gentillesse. On vit chacun de notre côté: une lettre par ci, une carte postale par là. Pendant trois ans, j’échappe à mes démons mais un jour, ils me rattrapent. Je me suis résigné à ce qui va arriver. Jusqu’à ce que la fille que je fesse me donne son mot de sécurité: Paresse.
Et là, le mensonge que je vis se délite.

Mon avis:

Lorsque j’ai commencé cette romance, je ne savais pas à quoi m’attendre. C’est la première fois que je lis la plume d’Ella James et cette découverte est une révélation.

Sloth, c’est d’abord l’histoire d’une correspondance entre Sloth et R. Maintenant que j’ai fini le roman, en revenant à la correspondance, je comprends bien mieux certains éléments de leurs missives mais au premier abord, vous pensez avoir affaire à une simple romance en devenir, même s’il n’y a rien de romantique à ce qu’ils s’écrivent.

Ensuite, nous faisons connaissance avec les personnes qui se cachent derrière ces pseudos.

Cléo est une étudiante boursière qui se dissimule derrière une façade nonchalante et une attitude de bimbo de sororité.

Lorsque son chemin croise celui de Kellan, j’ai cru que ce serait une enemies to lovers classique. Figurez-vous que oui et non. L’histoire tourne autour d’un grand secret. Vous pensez savoir ce qu’il est et bim, un autre retournement de situation vient tout chambouler. Vous ne voyez rien venir. Vous êtes assommé au point de tomber complètement dans le dernier panneau que l’auteure vous tend. Avec le recul, je réalise que j’aurais pu le voir venir mais avant cela, j’ai été tant bombarbée et sollicitée du côté émotionnel que j’ai été surprise et j’ai adoré être surprise!

Honnêtement, je trouve que le résumé est brillant. Vous le lisez une première fois, sans connaître l’histoire et vous vous faite une idée de ce que vous allez lire. C’est la raison même pour laquelle j’ai ouvert Sloth. Je suis férue des romances débutant par une correspondance. Mais quand vous connaissez le contenu du récit, c’est vraiment une révélation.

Je me sens moralement obligée de chroniquer ce roman car j’ai vécu toute la seconde partie du roman dans une intensité inattendue. J’ai été prise aux tripes. L’action a pris un tour plus sombre mais elle n’en a été que plus addictive. Je suis obligée de vous le recommander et de vous dire que si vous ne connaissez pas la plume d’Ella James, c’est une erreur à réparer.

Ne vous laissez pas rebuter par les 500 pages de ce roman. On les dévore à une vitesse folle.

Il y a des détails de l’histoire qui, après coup, sont pour moi inutiles mais qui en même temps, expliquent les actes des héros. Il y a aussi des scènes très graphiques qui peuvent heurter certaines sensibilités.
Mais, si vous parvenez à faire abstraction de cela, vous serez surpris d’avoir les larmes aux yeux, voire, le coeur serré et une boule au ventre, pendant la dernière partie de Sloth. Si je ne m’étais pas hâtée de lire l’épilogue, j’aurais certainement pleuré parce que même là, Ella James parvient à retourner notre monde.

Bref, lisez Sloth.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.