All our yesterdays – Cristin Terrill

Synopsis:

Em est enfermée dans une cellule froide et nue sans rien pour la réconforter. Finn est à côté. Le Docteur les garde jusqu’à ce qu’ils lui disent ce qu’il veut savoir. Le problème, c’est que ce qu’il veut savoir ne s’est pas encore produit.
Em et Finn ont un passé commun mais pas de futur à moins qu’ils ne trouvent un moyen de s’échapper. Il n’y a pas de moyen de retrouver ce qu’ils ont perdu, le monde qu’ils connaissaient. Mais Em trouve une note dans sa cellule qui change tout.

Mon avis:

J’avais envie d’une lecture à propos de voyages dans le temps et ce roman était dans ma PAL depuis des lustres. Ca a été l’occasion de le sortir enfin de mon étagère.

L’histoire nous est racontée à travers deux points de vue, celui de Marina et celui d’Em.

A priori, les deux n’ont rien en commun mais si, comme moi, vous êtes coutumiers du genre, alors vous devinerez rapidement les premiers rebondissements et vous devinerez même l’identité du Docteur.

A partir de là, on est captivé par le récit parce qu’on se demande comment Em et Finn vont s’acquitter de leur mission alors que le temps joue contre eux.

L’histoire est racontée sur deux époques. Pourtant, celles-ci finissent par se rejoindre dans un enchevêtrement d’actions qui ne laissent aucun temps mort. J’aurais juste voulu que Em soit moins indécise dans ses actes. Elle a tant le passé en tête que cela l’empêche de faire ce qui devrait être fait. Même si je peux la comprendre, je trouve qu’il y a tout de même un paradoxe. Elle bénéficie de l’expérience de quatorze vies mais on dirait qu’elle n’en tire aucune leçon.

Rationnellement, cela ne devrait pas m’agacer car il faut se rappeler que tout ce qu’elle vit, elle ne l’a jamais vécu avant mais quand même…

Cependant, j’ai dévoré ce roman. La fin m’a surprise car elle nous laisse sur une apothéose de morts et de gros twists. En plus de cela, le dernier chapitre est complètement imprévisible.

D’un côté, cela laisse la porte ouverte à notre imagination mais de l’autre, quand j’ai appris qu’il y avait une suite, je n’ai pas été surprise. Je peux le concevoir. C’est frustrant parce que j’étais convaincue que c’était un one-shot mais je suis tout de même curieuse de voir ce que Cristin Terrill nous a concocté. Quoique, après recherches, cette suite n’a pas l’air d’être sortie.

Au final, j’ai passé un moment agréable avec All our yesterdays. Malgré un traitement un peu léger du thème, j’ai envie de lire la suite si elle existe bel et bien. Je ne sais pas si je le ferai dans l’immédiat mais je garde en tête une action bien construite avec un dénouement qui demande des explications.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.