Série Guilty, tome 2: L’affaire Patty Johnson – Jean-Christophe Tixier

Synopsis:

Guilty, l’appli de la justice populaire.
Comme Patty Johnson, dont la petite sœur Iris a été victime de Marc Bardys, faites tout pour que ce condamné soit relâché et lancez-vous à sa poursuite !
Un thriller d’anticipation où chacun peut s’immerger dans un dossier criminel, faire sa propre justice pour venger la mort d’un proche ou… emprunter une autre voie.

Mon avis:

Le thème de ce tome a été introduit lors de l’affaire Diego Abrio et nous plonge cette fois dans le point de vue d’une victime. Patty est la soeur d’iIris, tuée il y a trois ans, parce qu’on voulait lui voler son téléphone portable. Elle est assoiffée de vengeance et donc, elle plaide sans relâche pour la libération de Marc, l’agresseur d’Iris.

Nous sommes aussi plongés dans la tête de Ryan, un jeune adolescent de quinze ans qui est le trois millionième à avoir voté en faveur de cette libération et celui par qui tout arrive. Ryan, c’est l’occasion d’introduire une piste de réflexion inattendue.

Il nous montre qu’un simple clic peut bouleverser énormément de choses mais aussi que la personne à l’origine de ce clic devrait être responsabilisée. Il est facile de voter sous le coup de l’émotion mais moins lorsqu’il s’agit d’assumer les conséquences de cet acte. Ryan, c’est une prise de conscience, un sursaut de lucidité; celui qu’on pourrait être et vivre.

A côté, Patty vit également une prise de conscience mais son cheminement se fait beaucoup trop vite à mon goût et de manière pas plausible à mon sens. Mais qu’importe, le résultat est là et rejoint la fin du premier volume.

En effet, nous retrouvons Héléna et fidèle à elle-même, elle nous rappelle les principes de la justice, la vraie et le but de l’incarcération. Elle nous rappelle que celle-ci doit servie un double but: punir mais aussi éduquer. Une fois que la peine a été faite, la personne a le droit de pouvoir se réinsérer dans la société.

A l’instar de son prédécesseur, ce tome fait réfléchir.

L’action suit un rythme soutenu et les dialogues sont percutants. Pour autant, on reste captif de ce qui se déroule sous nos yeux tout en ayant les neurones qui turbinent.

Je n’ai pas spécialement ressenti d’empathie pour Marc ou pour Patty mais j’ai été interpelée par Ryan car je n’attendais pas du tout la mise en abîme qu’il induit et c’est une bonne surprise.

La conclusion de ce tome est presque défaitiste mais s’ouvre sur un tome trois qui promet d’être intéressant et complexe. J’ai donc très hâte de le découvrir.

Cette série a le chic pour traiter de thèmes difficiles et pour nous faire prendre du recul. Jusque là, j’en suis ainsi plutôt fan et j’espère que le prochain volume sera à la hauteur.


Dans la même série, retrouvez mon avis sur:
– le tome 1: L’affaire Diego Abrio.

7 commentaires sur « Série Guilty, tome 2: L’affaire Patty Johnson – Jean-Christophe Tixier »

  1. Je regrette un peu la rapidité concernant certains points aussi. Mais c’est une saga dont j’apprécie beaucoup le principe et les questions soulevés concernant la justice. Vivement le prochaine tome 😀

        1. J’ai du réfléchir pour comprendre de qui tu parles 😛 Comme quoi, on n’a pas la même perception d’elle. Peut-être que je me trompe et qu’elle a des choses à dire mais j’ai peur qu’elle ne soit pas plus qu’une chasseuse

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.