Drunk dial – Penelope Ward

Synopsis (Traduction par moi):

Ca semblait être une bonne idée de regarder ce qu’était devenu Landon Roderick, l’ami d’enfance que je n’ai jamais oublié même si lui, m’a rayée de sa vie, et de l’appeler. Mais bon, tout ressemble à une bonne idée quand vous avez un peu trop bu, non? C’était supposé être un appel rapide et vide de sens. Au lieu de ça, j’ai vidé mon sac et déchargé treize ans d’agitation.
Je ne pensais pas qu’il me rappellerait. Je n’avais certainement pas anticipé les semaines de conversations chargées de désir qui suivraient alors que j’apprenais à connaître l’homme qu’il est devenu.

Mon avis:

Le résumé promettait une romance légère et drôle, j’ai donc craqué.

Nous faisons connaissance avec Rana alors que, bourrée, elle téléphone à son béguin d’enfance, Landon, pour l’engueuler. Comme si cela ne suffisait pas, celui-ci la rappelle. La romance peut s’installer. Parlons des personnages.

Rana est danseuse du ventre pour un restaurant grec. A la suite du déménagement que ses parents lui ont imposé quand elle avait treize ans, elle est passée par une phase rebelle très marquée et cela a laissé des séquelles.

Maybe it’s not really a mistake if you learn from it.

Landon n’est pas en reste.

Après avoir déménagé en Californie, il a mis près de deux ans à se chercher et il a vécu des expériences que personne ne devrait vivre.

Rana et Landon sont donc deux êtres blessés par la vie. Pourtant, Landon a appris tant bien que mal de ses erreurs et c’est le premier à admettre qu’il veut plus qu’une relation à distances et platonique avec Rana. Il sait ce qu’il veut et c’est rafraichissant de voir un homme qui n’a pas peur de ses sentiments. C’est Rana qui m’a le plus énervée dans l’histoire.

Par certains aspects, je l’ai trouvée hypocrite car elle exige des choses de Landon qu’elle-même n’est pas capable de lui donner. Elle n’est pas honnête avec lui dès le départ et cela m’a exaspérée de la voir faire galérer Landon alors qu’il s’ouvre d’emblée à elle. Dans un autre registre, elle m’a aussi énervée par son inaction avec son colocataire, Lenny. Celui-ci a un comportement creepy et elle ne fait rien pour remédier à la situation. J’aurais voulu qu’elle soit active de l’action car finalement, elle reste très passive dans ce qui lui arrive.

Cependant, j’ai trouvé la romance toute mignonne. C’était chouette à lire.

J’ai également apprécié les intrigues secondaires liées aux familles du couple.

Elles permettent d’intégrer une réflexion sur la notion de famille. C’est une véritable leçon sur l’importance des liens qui unissent les personnes, que ce soit par le sang ou par le coeur. J’ai beaucoup aimé le parallèle entre ces intrigues.

Enfin, Drunk dial m’a fait passer une bonne journée de lecture. En effet, une fois ouvert, je n’ai plus été capable de refermer le roman avant de connaître le fin mot de l’histoire. C’était vraiment très chouette.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.