[BD] Crisis on infinite Earths – Critique comparée de la BD et du crossover de l’Arrowverse

Synopsis :

L’Anti-Monitor mène ses troupes de soldats d’ombre de dimensions en dimensions afin de détruire les Univers parallèles et de s’alimenter de ses énergies perdues. Son double positif, le Monitor réunit une assemblée de héros de différentes Terres afin de stopper son avancée, mais même les plus puissants des surhommes ne peuvent rien face à la vague d’antimatière qui fond sur eux. Des mondes vont vivre… des mondes vont mourir… et l’Univers DC ne sera plus jamais le même !

Mon avis:

J’ai regardé le cross-over avant de lire le comics donc mon avis pourra paraître décousu et partant dans tous les sens.

J’ai lu il y a peu un article ( sur ce lien ) qui expliquait en quoi le crossover télévisuel surpassait celui voulu au cinéma avec la Justice league et je dois dire que je suis d’accord avec l’auteur. En effet, grâce aux séries, on connait déjà tous les héros. Ceux-ci sont solidement installés et nous n’avons pas à nous poser de question sur leur background ou leurs motivations car on les connaît déjà. Le cross-over peut à partir de là nous plonger directement dans l’action qui a été teasée dès la première saison de Flash. Les ressorts dramatiques ont été dévoilés dans chacune des séries qui sert de support au crossover. Depuis des années, on a été teasé et cela a culminé l’an dernier avec la révélation du titre du crossover. Tout ça pour dire que ce crossover, je l’attendais de pied ferme et je n’ai été déçue que par le dernier épisode qui apporte une fin à l’arc, celui de DC Legends of tomorrow. C’est dommage car l’action a été crescendo avec ce qu’il fallait de drames, de morts et d’enjeux pour les protagonistes et bim, c’est parti en quenouille.

Alors, je me suis décidé à sortir la Bd de la PAL.

En lisant les notes des auteurs, j’ai ressenti encore plus à quel point ce méga crossover était et restera un évènement sans précédent dans le monde de la BD. Cela m’a rappelée ce que je ressentais quand la sauce montait et que je trépignais d’impatience.

Quand j’ai commencé à lire les premières bulles, c’était avec une sorte de révérence. Je tenais entre mes mains le fruit de dizaines d’années de réflexion et des mois de travail et de sueur. C’est un testament!

Voir tous les héros DC qu’on connait et ceux qu’on ne connaît pas, c’est comme un Noël pour moi. Globalement, la CW a su garder l’essence de la BD. Les scénaristes ont repris les éléments essentiels et on su imaginer autour ce qu’il fallait pour actualiser l’histoire et surtout, rester dans l’esprit des séries respectives. Bien sûr, j’ai noté des changements. Il fallait forcément s’y attendre mais franchement, je n’ai pas été dérangée.

Il y a une différence majeure notable pour moi: la BD fait mourir Supergirl alors que la série la sauve au détriment de Green Arrow. Quand on a suivi Oliver Queen, on l’accepte. Il mérite amplement la paix et les dernières scènes qui lui sont consacrées. Je ne peux m’empêcher de regretter que Superman n’ait pas suivi ce chemin également parce que cela donne lieu à une scène magnifique et riche en émotions dans la BD. Cependant, paradoxalement, la série a su m’intriguer au niveau de l’ouverture qui lui est offerte pour que ce regret soit seulement minime.

Finalement, ce qui fait que je préfère la BD par rapport à son a adaptation, c’est la fin. Comme je vous le disais plus haut, je trouve que celle de la série est partie en vrille. Donc, j’espérais une meilleure conclusion pour le support dessiné. Mes attentes ont été comblées!

Le final culmine avec plusieurs sacrifices. On a le coeur brisé plusieurs fois. L’action est riche en drames et en gestes de noblesse. Méchants comme gentils se sont alliés pour sauver l’univers. On ressent la grandeur et l’épique qu’on attendait. C’est énorme!
Les dernières scènes donnent vraiment le ton de note finale alliée à l’ouverture et jamais le slogan comme quoi « Plus rien ne sera comme avant » n’a autant pris son sens ici. Je suis conquise!

Mais n’allez pas croire que l’adaptation ne m’a pas plu. Je l’ai adorée! Sauf le dernier épisode. Là, ils se sont relâchés. A part les dernières scènes qui étaient riches en émotions également, les trente premières minutes ont été assez décevantes pour moi. Mais les promesses ont été tenues. L’attente en valait largement le coup.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.