The silent house – Nell Pattison

Synopsis (Traduction par moi. Sortie VO le 1er mars 2020):

S’il y avait quelqu’un dans votre maison, vous le sauriez… N’est-ce pas?
La famille Hunter est sourde et n’a rien entendu quand un crime choquant s’est déroulé chez eux au milieu de la nuit. Au lieu de ça, ils se sont réveillés pour découvrir leur pire cauchemar: le meurtre de leur fille. La police fait appel à Paige Northwood pour interroger les témoins. Ils sons sous le choc mais Paige sent qu’ils cachent quelque chose. Un par un, les membres de la communauté de Paige deviennent suspects. Mais qui tuerait une petite fille? Est-ce qu’il y a eu un intrus? Ou bien quelqu’un à l’intérieur de la maison?

Mon avis:

Le plot est terrifiant, n’est-ce pas? Une maison dont tous les membres sont profondément sourds, au milieu de laquelle un crime se passe et personne pour entendre le moindre son. Un crime qui se déroule à l’insu de tous alors que ça se passe juste à côté d’eux. Qu’il suffirait d’un seul pas pour surprendre et empêcher l’acte. C’est la raison pour laquelle mon attention a été attirée.

Autant vous dire, à l’issue de ma lecture, j’ai ressenti la peur inexplicable d’être seule chez moi. En plus, mon chien n’arrêtait pas d’aboyer alors je n’étais vraiment pas tranquille. Si c’était l’intention de Nell Pattison, alors c’est réussi, surtout quand on sait que c’est rare que j’éprouve une peur aussi grande que celle-là.

L’enquête nous emmène dans la peau de Paige. Seule entendante dans une famille de sourds, il était logique pour elle de devenir interprète en langage des signes. C’est le hasard qui fait que la police fait appel à ses services. Un hasard malheureux car elle connaît la famille concernée par le meurtre de la fillette. Or, alors qu’elle devrait se retirer devant ce conflit d’intérêts évident, elle choisit de rester et de participer à l’enquête.

Ainsi, nous avons deux trames temporelles qui se dessinent devant nous. D’un côté, nous suivons le cheminement des interrogatoires menés par la police auprès des personnes malentendantes qui, ici, forment une communauté restreinte où tout le monde se connaît. A partir de ces interrogatoires, j’ai rapidement élaboré trois théories. J’en ai écarté une au passage mais j’étais curieuse de savoir si une de mes deux autres théories était bonne.

De l’autre côté, des chapitres flash-backs nous racontent les heures précédant la mort de l’enfant. Comme si cela ne suffisait pas, ceux-ci nous font connaître plusieurs points de vue différents, ce qui peut nous conduire à suspecter plusieurs personnes.

A côté de l’action, nous apprenons à connaître plus en avant Paige ainsi que sa soeur, Anna. J’ai apprécié de les voir interagir. Leurs personnalités se complètent. Paige est plutôt introvertie alors qu’Anna est sociable. Paige est rationnelle, ou plutôt tente de l’être pour son travail tandis que sa soeur n’hésite pas à s’investir et à s’impliquer. Pourtant, il suffit d’un rien pour que leurs rôles soient inversés et là, on s’attache encore plus à ces apprenties détectives.

La conclusion de l’intrigue est venue confirmer une de mes théories. Je suis plutôt fière de moi et dans le même temps, je suis glacée d’effroi car je ne voulais pas croire en celle-ci. Ses ramifications me font avoir peur de l’Homme.

La fin de ce roman laisse présager, à mon sens, une suite. L’enquête est bouclée mais il y a pour moi, un énorme potentiel pour Paige et Anna. En tout cas, j’adorerais les retrouver dans une nouvelle aventure.

En conclusion, The silent house a été une lecture hyper agréable et que j’ai engloutie avec voracité. J’y ai découvert un nouvel univers qui a induit des angoisses que je n’attendais pas mais c’était génial!

PS: Confirmation sur Twitter par l’auteur elle-même: il y aura bien une suite! Je suis joie!

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.