Trilogie The Boulder wolves, tome 3: A pack of love and hate – Olivia Wildenstein

cover

Synopsis (Traduction par moi):

Se porter volontaire pour se battre aux côtés de Liam Kolane contre l’implacable Alpha Creek pourrait entraîner la mort de Ness mais l’alternative, laisser son Alpha seul n’est pas une option. Pas même quand il lui impose des conditions ridicules, comme le fait de ne pas passer de temps seule avec August.
Ness ne voulait pas d’imprégnation mais c’était avant qu’August ne revienne dans sa vie et qu’il ramasse les morceaux de son coeur.

Mon avis:

La fin du deuxième tome m’avait terriblement frustrée alors dire que j’étais impatiente que cette conclusion sorte est un gros euphémisme!

Nous retrouvons Ness directement là où nous l’avons laissée avec un Liam qui suscite notre colère, un enjeu d’envergure et un August qui mérite le titre de book boyfriend parfait 2019 pour ce qui me concerne.

Comme vous le savez, je déteste les triangles amoureux. Pourtant, à première vue, c’est ce que nous avons là. Or, comme Ness le dit elle-même: il ne faut pas se fier aux apparences. Si j’adhère tant à l’univers d’ Olivia Wildenstein, à son histoire et à ses personnages, c’est parce qu’elle y instille une logique, des explications qui me convainquent.

L’intrigue a pris un tour inattendu depuis A pack of blood and lies. Elle a évolué pour montrer une vraie richesse et complexité. Il en est de même pour Ness. Elle est toujours badass et en même temps, elle apprend à dompter son impulsivité. J’ai adoré la voir prendre des décisions d’adulte même si elle est parvenue à me briser le coeur de nombreuses fois.

Je suis tombée amoureuse de la romance pour le book boyfriend parfait qu’est August (il place la barre vraiment très haut!) mais également pour ce que les héros s’apportent mutuellement. Cette relation me fait rêver car ils sont tous deux sur le même pied d’égalité et dans une romance, c’est une chose très rare.

Quant à l’action, encore une fois, j’ai été obnubilée. C’était tel que je ne me suis pas rendue compte de l’heure et que quand j’ai terminé le bouquin, il allait être deux heures du matin. Ca faisait donc deux heures que mon mari m’attendait pour aller se coucher. Oups!

En conclusion, j’ai eu un véritable coup de coeur pour cette trilogie. C’est pour cette raison que je me suis d’ores et déjà précommandé l’intégrale qui paraît le 12 septembre. Plus de 800 pages m’attendent et je m’en frotte les mains!

Retrouvez mon avis sur:
– le tome 1: A pack of blood and lies.
– le tome 2: A pack of vows and tears.

Publicités

Un commentaire sur « Trilogie The Boulder wolves, tome 3: A pack of love and hate – Olivia Wildenstein »

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.