Something about her – Mily Black

couvertureLoveRedemption

Synopsis:

Quand Samia découvre la raison pour laquelle son amie Jo l’a recommandée au poste d’assistante du puissant homme d’affaires William Nichols, elle hésite entre la colère et le rire. Car son nouveau patron souffre d’un problème de taille : toutes ses assistantes finissent inlassablement par tomber amoureuses de lui. Ce qui est sûr, c’est qu’avec elle il n’y a aucun risque : le travail, c’est le travail et, surtout, elle n’est pas prête à se laisser de nouveau approcher par un homme. Pourtant, au fil des réunions tardives, des préparations de dossier et des rendez-vous clients, Samia commence à comprendre pourquoi tant de femmes ont succombé à son patron. Et parfois, elle jurerait même que William Nichols la regarde d’une façon pas tout à fait professionnelle…

Mon avis:

Je remercie les Editions Harlequin France pour leur confiance.

Après avoir adoré suivre les aventures de Jo et d’Andy, je dois avouer que j’étais surprise de découvrir que ce deuxième tome aurait d’autres héros. J’étais certaine que je continuerai à suivre l’histoire du côté de Jo mais finalement, ça n’a pas été plus mal de changer de protagonistes et de savoir qu’Andy et elle vivent maintenant leur bonhomme de chemin.

Samia est donc la meilleure amie de Jo. Elles ont grandi ensemble et nous retrouvons le même mordant et le même caractère fort et indépendant chez Samia. Pourtant, celle-ci vit avec une culpabilité qui l’étouffe et un traumatisme lié à Oliver. Bien qu’elle ait réussi à changer d’air, son esprit reste enfermé à Paris.

Heureusement, le fait de se chamailler avec Will va l’aider à se ressaisir. Will m’avait laissé une impression de séducteur impénitent alors j’étais curieuse de voir comment sa romance avec Sam serait amenée. J’ai eu la bonne surprise de constater que derrière ce qu’il révèle aux autres, d’autres facettes de lui se découvrent. Il est franc. Ca, on le savait, mais on le constate d’autant plus avec Jodie. Il n’hésite pas à dire ce qu’il pense même si cela doit blesser les autres. Au moins, en ne prenant pas de gants, il parvient plus rapidement à établir définitivement ce qu’il pense. C’est aussi quelqu’un qui sait admettre ses erreurs et se remettre en question et pour lui qui n’a pas l’habitude qu’on le remette à sa place, c’est une bouffée d’air pur que d’avoir une personne en face qui ne soit pas impressionnée par lui ou sa famille.

Alors, j’adhère complètement à la relation qui se noue entre lui et Sam. Ils se complètent merveilleusement bien. Il l’incite à se modérer et à réfléchir et elle le pousse dans ses retranchements. Ils se font mutuellement repousser leurs limites.

En parallèle, l’intrigue n’est pas en reste car on retrouve le mystère qui nous tient en haleine depuis Something about you. L’entreprise des Collins est plus que jamais menacée. Un esprit malveillant veille à saboter toutes les tentatives de partenariats ou de contrats de la société. Personnellement, mes soupçons se portent sur une personne bien précise. A tort ou à raison, je l’ignore mais à l’instar des héros, je recueille les moindres indices. J’enquête…

En conclusion, Something about her est une très bonne lecture. J’ai encore une fois dévoré les pages. J’ai passé un super moment avec la plume de Mily Black que j’ai pris plaisir à retrouver.

Retrouvez mon avis sur:
– le tome 1: Something about you.

Publicités

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.