Saga The breaking point, tome 3: Respect (You make me so bad) – Jay Crownover

couverture

Synopsis:

Lorsqu’elle a quitté The Point, Karsen s’est promis d’oublier ses rues malfamées et dangereuses, qu’elle pensait siennes. Elle s’est surtout promis d’effacer de son cœur Noah, un homme aussi violent et imprévisible que cette ville. Celui à qui elle a offert son cœur… et qui l’a broyé de la plus horrible des façons.
Depuis le départ de Karsen, Noah fuit l’absence de celle qui le hante nuit et jour dans la violence et l’adrénaline. Il sait qu’il a eu raison de la faire partir: dans la vraie vie, la Belle ne doit pas être avec la Bête, au risque de se faire dévorer. Pourtant, quand il apprend que Karsen est en danger, il n’hésite pas une seconde et part la rejoindre. Même s’il sait que leurs retrouvailles seront une douce torture.

Mon avis:

Je remercie la Collection &H pour sa confiance.

J’étais curieuse de voir comment l’auteure réussirait à me faire voir Karsen autrement que comme la petite soeur de Brysen ou une adolescente/demoiselle en détresse. C’est donc avec cette interrogation que j’ai ouvert ce tome qui commence le jour où elle atteint enfin sa majorité et qui continue quatre ans après.

Karsen a terminé ses études et elle n’a aucune idée de ce qu’elle veut faire. Elle est autant paumée que lorsqu’elle est sortie du lycée mais elle fait sa vie comme elle le peut. Durant tout ce temps, elle a soigneusement évité de retourner dans sa ville natale afin de fuir le seul homme qui l’ait fait souffrir, Booker. Mais désormais, il est temps d’admettre que son chez-elle lui manque.
Pourtant, elle s’est fait une nouvelle vie. Sa meilleure amie et coloc, Ari est pétillante et nous fait penser à Cora, personnage que vous pouvez retrouver dans une autre série phare de Jay Crownover, Marked men. D’ailleurs, en parlant de cette série, j’ai eu le plaisir de retrouver Dom et Lando que je n’attendais pas dans cet univers et c’était un super clin d’oeil.

Grâce à Ari, Karsen ne s’est pas repliée sur elle-même et n’est pas devenue une ermite. Alors, quand Troy, le petit-ami d’Ari la bat un soir et que Booker réapparaît dans sa vie pour la revendiquer, Karsen ne se doute pas qu’elle va embarquer dans une aventure digne de celles des héros de The Point.

Le danger rôde autour de nos héros. On sait qu’ils sont traqués et qu’ils peuvent voir leur vie dérailler à tout moment. Pourtant, ce n’est pas cela qui m’a captivée et empêchée de quitter les héros. C’est l’intensité de ce qu’on sent entre eux. Comme si un fil invisible les reliait et qu’ils étaient poussés l’un vers l’autre. Comme si le destin était à l’oeuvre devant nos yeux.

On oublie la dizaine d’années qui sépare Booker et Karsen. On oublie qu’il l’a connue alors qu’elle était encore une adolescente dans la fleur de l’âge. En fait, on réalise que ce qui a comblé les années de différence entre eux, c’est ce qu’ils ont vu et vécu.

Booker est un homme de main mais Karsen n’a rien à lui envier. Elle aussi a vu son lot d’horreurs et vécu son lot d’expériences traumatisantes. Pourtant, elle en est ressortie forte et c’est quelque chose qu’on admire forcément chez elle. Booker, lui, révèle une fragilité qu’on ne devine jamais au cours des tomes précédents. Il montre une facette de lui et un vécu qui l’humanisent et le rendent moins intimidant. Dans le même temps, il gagne un magnétisme dingue. C’est un taciturne qui ne sait pas dire par les mots ce qu’il ressent. Alors ses gestes et actions parlent pour lui. Ils crient avec une sincérité qui nous émeut et qui nous fait fondre.

J’ai été une fois de plus captivée par la plume de Jay Crownover. Non seulement la psychologie des personnages m’a convaincue mais l’intrigue est également aboutie. On sent que l’auteure sait où elle va alors on fait le voyage avec les héros avec un plaisir évident. J’ai adoré retrouver quelques personnages des tomes précédents et de voir par exemple, Nassir à travers les yeux de Karsen, m’épater encore une fois de la manière dont Jay Crownover a réussi à me faire éprouver autre chose que de la peur pour lui.

Le danger rôde toujours à The Point mais désormais, on s’y sent en terrain connu et familier. J’ai autre chose que le bruit des rues comme bande-son quand je pense à cet univers. Maintenant, j’entends la vie qui s’écoule paisiblement. L’auteure a réussi à créer un univers sombre mais plein d’espoir à la fois. Je ne voudrais pour autant pas y vivre mais j’ai adoré y faire quelques excursions pour vivre les aventures de ses héros.

En conclusion, cette saga se termine sur une très belle note à mon sens. C’est doux, empreint d’une rédemption apaisante. J’ai adoré la lire et je sais que je retrouverai la plume de Jay Crownover avec certitude.


Dans la série Bad, retrouvez mon avis sur :
– le tome 1: Amour interdit.
– le tome 2: Amour dangereux.
– le tome 3: Amour coupable.

Dans cette série, retrouvez mon avis sur :
– le tome 1: Honor.
– le tome 2: Dignity.

Publicités

11 commentaires sur « Saga The breaking point, tome 3: Respect (You make me so bad) – Jay Crownover »

  1. J’attaque la série bad ce mois ci 😊 j’adore la plume de Jay Crownover! Et tu m’as vraiment donné envie de tous les lire rapidement pour arriver à celui ci!

      1. Je l’ai terminé ce week-end. J’avoue que les premiers chapitres ont été un peu compliqués. Je n’accrochais pas tant que ça. Mais j’ai fini par être happée par The Point. Je ne me suis pas vraiment attachée aux perso (ils sont un peu flippants quand même^^) mais j’ai adoré l’histoire. Elle m’a surprise plus d’une fois! ça m’a bien donné envie de poursuivre la saga en tout cas.

        1. Oui, c’est pas a tout le monde que ça peut plaire. Tous les héros sont anti conformistes. Mais plus tu lis les tomes, et plus t’oublies qu’ils peuvent faire peur 😂

          1. Je n’en doute pas, Jay a un sacré talent pour te faire aimer des personnages que tu n’aimes pas trop au départ (Asa en est un bon exemple)!

          2. Ok 🙂 C’est Titus qui m’intéresse le plus pour le moment. On verra bien. Je suis bien partie pour terminé cette saga cette année 😉

          3. On parle de la même histoire 😂 si t’as envie derriere la saga spin-off, j’aime franchement bien Snowden mais tu le connais pas encore 😁

          4. Oui oui je sais^^ C’est juste que Titus m’intrigue plus Reeve 😉 T’inquiète j’ai l’intention de lire les 5 autres tomes qui composent la série 😉 Hâte de le rencontrer alors!

Répondre à Callysse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.