Quand les astres s’emmêlent – Minnie Darke

couverture

Synopsis:

Sydney, de nos jours : Justine Carmichael (Sagittaire et sceptique) est une jeune journaliste qui par hasard, recroise le chemin de Nick Jordan (Verseau et optimiste), son amour d’enfance. Nick est acteur de théâtre, Justine et lui ne se sont pas revus depuis leur adolescence. Nick confie à Justine qu’il fait ses choix de vie en fonction de l’horoscope publié dans The Star, le magazine où elle travaille. Justine va alors se lancer dans une aventure très éloignée de ses principes et de la déontologie : chaque mois, elle va réécrire en douce, les prédictions du magazine pour le signe du Verseau afin d’influencer Nick dans ses décisions et de le guider vers elle. Mais rien ne va se passer comme prévu et les prédictions de Justine vont impacter la vie de bien des personnes dont elle ne soupçonnait pas l’existence…

Mon avis:

Justine, c’est la fille qui se promène avec un marqueur dans sa poche pour corriger la moindre faute d’orthographe qu’elle croise. Le patron du restaurant dans lequel elle a ses habitudes le matin peut en attester, elle est redoutable pour corriger les erreurs qu’elle voit.

Nick se laisse diriger par l’horoscope. C’est rare pour un homme mais il est particulièrement sensible à ce qui est irrationnel aux yeux de Justine, n’hésitant pas à faire confiance aux prédictions pour décider de son métier.

A priori, ils n’ont rien en commun. Sauf qu’ils ont grandi ensemble. Leurs familles étaient voisines et Justine sait qu’elle est amoureuse de Nick depuis l’adolescence. Mais le temps les a séparés durant plusieurs années et voilà maintenant qu’ils sont voisins d’immeubles. Le destin peut être drôle, n’est-ce pas?

Justine saisit donc une opportunité un jour pour essayer d’influencer Nick et cela deviendra une habitude.

Le résumé promettait une histoire drôle et légère.

Côté légèreté, je suis d’accord mais le bât blesse pour la drôlerie. J’ai peut-être souri occasionnellement mais finalement, j’ai lu ce roman d’une traite sans rire.

Au milieu des prédictions de Justine, nous croisons des personnages secondaires qui n’ont aucun lien avec les héros. Ce sont juste des lecteurs de l’horoscope, eux aussi, mais par leur biais, on réalise comme parfois, il suffit d’un rien, d’un signe pour pousser une personne à faire ce qu’elle désire au plus profond d’elle-même ou, au contraire, à la pousser à l’opposé de ce qu’elle veut. Les personnes sont complexes. Si elles ressentent la moindre appréhension, le moindre mot les fera reculer parce qu’elles n’oseront pas en plus, contredire les astres. Ils deviennent la voix de la raison alors qu’ils ne devraient être qu’une piste parmi d’autres à explorer.

J’ai peu apprécié le personnage de Justine car elle est implacable avec les autres mais elle fait preuve d’une grande impulsivité et irrationalité. Nick est sympathique mais il est assez aveugle à ce qu’il y a sous ses yeux.

Ainsi, la fin, même si elle est mignonne, ne suffit pas à contrebalancer les bémols que je trouve à ce récit. Il reste cependant agréable à lire et je ne me suis pas ennuyée. C’est un ressenti en demi-mesure qui tend plutôt vers le positif donc restons sur cette note. Une lecture qui aurait été parfaite à lire en été au bord de la plage.

Publicités

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.