Trilogie The Boulder wolves, tome 1: A pack of blood and lies – Olivia Wildenstein

cover

Synopsis (Traduction par moi. Sortie VO 30 avril 2019):

A trois mois de son dix-huitième anniversaire,Ness est forcée de retourner au Colorado. Même si six ans ont passé et que les loups de son pack, entièrement masculin ne la reconnaissent pas, elle, elle les reconnaît. Le gens qui isolent les autres à cause de leur sexe sont durs à oublier.
Surtout Liam Kolane, fils d’Heath, l’Alpha le plus cruel qui ait régné sur Boulder. Liam est aussi beau qu’il énerve, aussi gentil qu’il punit et il fait battre vite le coeur de Ness, ce qui est mauvais. Après tout, c’est un Kolane. Tel père, tel fils, non? Quand Heath meurt, Liam est appelé à être le nouvel Alpha et personne n’ose s’y opposer. Sauf Ness. Commence alors un jeu traître. Les règles: le gagnant prend tout… y compris la vie du perdant.

Mon avis:

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de fantasy et ça m’a pris tout à coup de m’y remettre. Il faut dire que la couverture de ce roman m’y a fortement incitée et en plus de cela, le résumé me donnait envie.
Le seul point sur lequel j’avais des appréhensions, c’était sur le côté loup-garou des héros. Même dans Twilight de Stephenie Meyer, ces créatures me laissaient insensible donc le pari n’était pas gagné. Depuis, j’avais retenté l’expérience avec la saga Frisson de Maggie Stiefvater mais n’ayant pas accroché, j’avais abandonné à la fin du premier volume.

J’ai donc fait la connaissance de Ness Clark.

Ness a perdu ses parents très tôt. Son père a été abattu par un chasseur et sa mère est décédée des suites d’une maladie. A partir de là, Ness vit maintenant avec Evelyn qui l’élève comme sa propre fille. Elle tente de s’en sortir comme elle peut. Pour gagner un peu d’argent et soulager Evelyn, elle joue les escort-girls. Et puis, un jour, son oncle et sa tante la ramènent au Camp. Celui-ci est connu dans la région. Les rumeurs disent qu’on peut croiser dans ses environs des loups-garous et les touristes sont légion pour assouvir leur curiosité. Ness est justement le seul loup-garou femelle de son pack.

Son retour ne passe pas inaperçu et elle n’est pas accueillie chaleureusement. Elle retrouve d’anciens camarades avec qui elle a grandi et le pack s’apprête à désigner un nouvel Alpha. Celui qui est tout désigné, c’est Liam. Aussi beau que froid, c’est le fils de celui qui a violé la mère de Ness et causé l’exil de sa famille. C’est donc par esprit de contradiction qu’elle se présente pour devenir l’Alpha de la meute.

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est la fibre féministe qui le baigne. Ness est unique car elle ne connaît pas d’autres louves-garous et ayant grandi avec les Humains, elle est une outsider à l’égard du clan. Pourtant, ce n’est pas cela qui la motive. Ce qui la fait avancer, c’est sa volonté de prouver aux mâles qu’elle ne vaut pas moins qu’eux à cause de son sexe. Elle se bat pour montrer qu’elle est aussi forte qu’eux et qu’elle a autant sa place parmi les siens. Alors que dans les romans de fantasy, les clichés des demoiselles en détresse sont légion, c’est un point rafraichissant qui me plaît beaucoup.

L’autre point que j’ai aimé, c’est l’espèce de quête dans laquelle elle se lance pour démêler les fils de son histoire et de son héritage familial. Elle se reconnecte avec ses instincts primaires. On ressent littéralement le plaisir qu’elle prend à se retransformer. On sent que cela fait partie d’elle. C’était la première fois que je ressentais l’action comme si c’était moi qui la vivais.

Plusieurs rebondissements viennent pimenter l’intrigue. D’un côté, il y a le combat pour la place de leader qui donne lieu à de belles scènes d’entraide et d’empathie. C’est la première fois que j’adore me retrouver dans la tête des héros alors qu’ils sont dans la peau de bêtes à quatre pattes. J’ai eu l’impression de voir littéralement les personnages et ça m’a rappelé Croc-Blanc.

Puis, il y a le mystère lié à Aidan Michaels qui possède plusieurs ramifications et qui, à mon avis, se prolongera peut-être dans les tomes suivants.

Enfin, l’entrée en scène d’un clan adverse ajoute du peps à l’histoire car dans celui-ci, il y a d’autres louves-garous et c’est intéressant de voir Ness interagir et se lier d’amitié avec Sarah.

En conclusion, j’ai adoré ce premier volume! A pack of blood and lies signe mon premier coup de coeur de l’année: j’ai été captivée de bout en bout, la romance est amenée à un rythme auquel j’adhère, je suis tombée sous le charme des héros et j’ai tout le temps été surprise. C’était génial!

Publicités

20 commentaires sur « Trilogie The Boulder wolves, tome 1: A pack of blood and lies – Olivia Wildenstein »

  1. C’etait une relecture du tome 1 d’harry potter. Je n’ai pas arrêté à cause du roman mais à cause d’une panne suite à une tres mauvaise lecture. Je n’ai jamais reussi à le reprendre :/

    1. Je te comprends. Quand j’ai une panne, je me remets au français direct 😂 par contre, Harry Potter n’est pas le livre le plus simple à lire en vo, t’as pas choisi la facilité 🤣

      1. C’est les mangas qui m’ont remis sur le droit chemin^^ et sinon franchement ça allait (et j’avais la vf sous la main au cas où^^). J’ai découvert plein de choses genre l’accent de Hagrid non repris dans la vf! Je m’y remettrais un jour j’espère 🙂

          1. Enfin un « accent » je n’ai peut-être pas utilisé le bon terme. Il mâche ses mots on va dire plutôt, un peu comme un paysan qui ne sort jamais de sa campagne. Je ne sais pas si je suis très explicite^^’ J’ai le mot qui conviendrait sur le bout de la langue mais il reste caché grrr

          2. Attends je vais te mettre une citation se sera plus parlant : « Las’ time i saw you, you was only a baby. Yeh look a lot like yer dad, but yeh’ve got yer mum’s eyes ». Tu vois?

          3. Ok j’avais pas fait gaffe. Disons que quand je regarde Outlander, la vue prend l’ascendant sur l’ouïe^^

          4. Oui c’est exactement ça : *soupir! Faut que je regarde la nouvelle saison! Oh je vais aller me renseigner sur le sujet! Et aussi arrêter de pourrir ton article car on doit être à 20 commentaires 🤣

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.