Lawbreaker – Kat et Stone Bastion

couverture

Synopsis (Traduction par moi):

Ayant grandi dans la rue, Shay Morgan aspire à avoir une vraie famille, où l’amour inconditionnel existe même si elle a du mal à accorder sa confiance. Mais en attendant que ce jour arrive, elle vole pour subvenir aux besoins des quelques personnes envers qui elle est reconnaissante.
Issu d’une famille privilégiée, Ben Bishop méprise sa famille pour les choses qu’ils ont faites ou pas. Il veut être différent, respecter les règles, faire ce qu’il faut. Une nuit passée dans son bar, Zone de chargement, change tout. Pour tous les deux. Pour toujours.
Flirter avec le danger n’a jamais été aussi tentant.

Mon avis:

Je remercie Kat et Stone Bastion pour leur confiance.

Commençons directement par le bémol: J’ai été gênée au cours de ma lecture par l’impression que j’étais passée à côté de quelque chose. Je m’explique. Lorsque nous faisons la connaissance de Shay, elle est en train de travailler comme barmaid pour Cade et au vu de la façon dont elle le décrit, il est évident que celui-ci a son propre tome. Autant d’habitude, ça ne me dérange pas de débarquer en pleine série, autant, là, je ressens le manque. Comme une occasion ratée. C’est comme si vous arriviez au milieu d’une pièce où tout le monde rit suite à une blague. Vous avez envie de rire avec tout le monde, vous savez que quelque chose de drôle vient d’être dit mais personne ne partage avec vous. Bref, j’ai été dépaysée car je n’ai pas eu l’impression de lire un standalone. J’ai ressenti avec une grande intensité le fait que Lawbreaker s’inscrit dans une saga et à partir de là, j’ai ressenti un manque d’explications.

Passé cet inconvénient, entrons dans l’histoire de Shay et de Ben.

Tous deux viennent d’une famille dysfonctionnelle et alors qu’ils apprennent à se connaître, nous découvrons en quoi leur passé les a façonnés et pourquoi instinctivement, ils se comprennent aussi bien.

Tout nous est dévoilé progressivement si bien que vous avez toujours envie d’en lire plus. Notre curiosité est titillée. Au fur et à mesure qu’on en sait plus sur ce qu’ont vécu les héros, nous nous attachons à eux. Nous entrons dans leur monde, dans leur manière de raisonner et d’appréhender ce qui les entoure. Vous ne le réalisez pas mais la plume de l’auteur exerce sa magie. A un moment, j’ai interrompu ma lecture et j’ai réalisé que j’étais hooked. Comme ça, sans prévenir, sans le savoir. Impossible d’en décrocher.

Lawbreaker est une romance slow-burn dont on se régale de bout en bout.

Le personnage de Shay révèle des facettes d’elle qui nous donne toujours envie de la connaître plus: elle veut se méfier de tout le monde mais au fond d’elle, elle aspire à avoir une vraie famille, à avoir une épaule sur laquelle se reposer. Dans le même temps, parce qu’elle a dû très rapidement se débrouiller toute seule pour survivre, elle a développé de forts mécanismes de défense qui font qu’au premier abord, il est difficile de l’approcher. En fait, elle me fait penser à un bichon qui joue au pitbull.

Quant à Ben, il est énigmatique quand j’y pense. Il est difficile à cerner au premier abord. Mais une fois qu’il tombe amoureux, c’est pour la vie. C’est le genre d’homme prêt à soulever toutes les montagnes pour ceux qu’il aime et qui vous reste loyal jusqu’à la mort. Le genre d’homme qui nous fait craquer irrémédiablement.

Alors lui et Shay, c’est une évidence.

J’ai adoré les voir apprendre à se connaître et les voir entrer dans le monde de l’autre en se l’appropriant.

J’ai beaucoup souri devant leurs aventures et j’ai fondu lorsqu’ils ont accepté de dévoiler ce qu’ils cachaient derrière leur carapace.

J’ai aimé le fait que les rebondissements de l’histoire nous soient subtilement indiqués et que l’on ait le temps d’élaborer sa propre théorie. C’est une intrigue slow burn dans tous les aspects du récit et ça, c’est génial!

Au final, malgré un début laborieux, je suis entrée rapidement dans l’histoire et j’en ai apprécié chaque moment. Lawbreaker a donc été une bonne lecture dont j’ai regretté qu’elle se finisse. Raison de plus pour lire d’autres romans de ce couple d’auteurs.

Publicités

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.