Love me in the dark – Mia Asher

couverture

Synopsis (Traduction du résumé par moi):

C’était un artiste avec un sourire à tomber et des yeux qui rient. C’était le diable m’invitant au péché et me séduisant en dansant sous le clair de lune. Quand il me touchait, mon corps chantait et mon esprit revivait mais j’appartenais à un autre homme et il ne voulait pas me lâcher.

Mon avis:

L’histoire commence par une scène heureuse. Sébastien va être père et il est fou amoureux de Poppy. Tout va parfaitement bien pour eux mais notre coeur se serre quand ils se quittent, pressentant le pire qui ne manque pas d’arriver.

Dix ans plus tard…

Sébastien accumule les conquêtes d’un soir. C’est là que nous rencontrons Valentina.

Elle tente tant bien que mal de s’accrocher à son mariage avec William qui bat de l’aile depuis qu’elle a découvert son infidélité. Dans une volonté de renouer avec lui, elle s’est envolée à Paris pour le rejoindre mais Will lui a posé un lapin.

Val et Séb sont deux coeurs brisés. On n’a vu Poppy que brièvement mais sa perte nous fait souffrir quand même pour Séb. De même, à travers les flashbacks de Val, on ressent son désarroi, le deuil qu’elle est en train de vivre même si elle l’ignore.

L’histoire de Séb et de Val n’est pas une simple romance. Ils réapprennent tous les deux à vivre et à sourire. J’ai souri car Mia Asher a une vision très romantique de Paris mais celle-ci colle à l’atmosphère de fragilité, de délicatesse qui nimbe l’histoire.

It’s so easy to blame others for one’s mistakes. That way, we don’t have to be held accountable for whatever part, big or small, we’ve played.

Cette romance se construit très progressivement et prend son temps. Nous ressentons le laps de temps qui passe. Ensuite, l’introduction du point de vue de Will nous permet d’enterrer définitivement ce personnage dans notre estime. Autant il me charmait dans les flashbacks, autant l’immersion dans sa peau détruit l’image de prince charmant qu’il renvoyait jusqu’alors. L’élément de twist final lié à lui m’a donc frustrée mais en même temps, je comprends totalement les motivations de Val. Je ne peux pas la blâmer.

L’action est donc impossible à lâcher. J’ai adoré être happée à ce point-là.

C’était plein de retenue et de passion. Love me in the dark donne envie de se tourner vers la personne qu’on aime pour lui faire un énorme câlin. C’était génial!

Cette découverte de la plume de Mia Asher est donc une réussite et j’en redemande.

Publicités

2 réflexions sur “Love me in the dark – Mia Asher

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.