Trilogie Monsters in the dark, tome 1: Larmes amères – Pepper Winters

couverture

Synopsis:

Tess Snow a tout pour être heureuse : une brillant avenir professionnel et un petit ami fou amoureux d’elle.
Pour l’anniversaire de leur rencontre, Brax lui offre un voyage surprise au Mexique. Plages de sable blanc, cocktails exotiques, soirées torrides : tous les ingrédients sont réunis pour des vacances de rêve. Mais très vite, c’est la descente aux enfers : Tess se fait kidnapper. Captive terrifiée, elle se mue en farouche insoumise. Mais son courage ne lui épargnera pas l’horreur.
Brax la retrouvera-t-il avant qu’elle ne soit brisée ? Ou le nouveau maître de Tess changera-t-il sa vie à jamais ?

Mon avis:

Je remercie les éditions Milady pour leur confiance.

Ce roman constitue ma première incursion dans la dark romance. Comme je savais que Pepper Winters est une référence dans ce genre, je savais que je n’aurai pas droit à une version édulcorée du genre. Je voulais lire quelque chose qui corresponde vraiment au nom.

C’est ainsi que je fais la connaissance de Tess. En couple avec Brax depuis de nombreuses années, elle n’est pas épanouie sexuellement et même si elle l’aime, il ne lui donne pas ce dont elle a besoin et elle en souffre. Pourtant, elle s’accroche tout en culpabilisant d’en vouloir plus. Alors qu’elle est en vacances avec lui au Mexique, elle se fait kidnapper et atterrit chez Q.

Décrit de façon sommaire, on pense au syndrome de Stockholm. Pourtant c’est plus complexe que cela.

Attention, spoilers.

Ce roman contient des scènes de BDSM, de viols et de tortures.

Tess a toujours eu des envies de soumission et de domination. Alors, le comportement de Q est complètement compatible avec elle. La romance est prévisible dans le sens où si on fait abstraction du contexte et des plans BDSM, Tess et Q se correspondent bien.

Mais je vous le rappelle, Larmes amères est une dark romance. Vous serez choqué par la violence ambiante de l’intrigue. Tess subit bien des tortures que personne ne peut lui envier. C’est un miracle qu’elle en ressort plus forte, qu’elle ne soit pas brisée. Contre toute attente, son enlèvement lui permet de faire face à elle-même et à assumer ce qu’elle veut.

J’ai été déboussolée par Q. car il n’a rien d’un héros classique. Il ne cache pas son jeu. Il est dur et ce n’est pas qu’une façade. Il veut réellement dominer et faire mal. On le voit tel qu’il est vraiment. Il cache malgré tout une sorte de fragilité qui fait qu’on ne le déteste pas. Je n’en suis pas tombée amoureuse mais il dégage un magnétisme qui nous garde captives.

Larmes amères est violent, malsain. A la limite de l’indicible.

Tout le long des pages, on ressent le combat qui se livre en Tess. Entre ce qu’elle ressent et ce qu’elle veut ressentir. Elle peut paraître indécise mais c’est en fait car elle ne sait pas elle-même ce qu’elle veut. Il lui faut du temps pour apprendre à embrasser la personne qu’elle est et ses aspirations. C’est tout un apprentissage qui nous happe et qui fait qu’on veut toujours en savoir plus. Alors que Larmes amères n’est définitivement pas ma tasse de thé en temps normal, la plume de Pepper Winters m’a gardée captive. J’étais complètement absorbée, incapable d’en sortir.

Je ne peux pas dire que j’adhère au contenu de l’histoire; il faut avoir le coeur bien accroché pour rêver d’être à la place de Tess. Mais franchement, j’ai trop envie de lire la suite. Je veux découvrir comment l’auteure projette la vie de nos héros sur le quotidien, dans notre quotidien.

En somme, ce roman est un pari réussi car je sais que je lirai les tomes suivants.

Publicités

4 commentaires sur « Trilogie Monsters in the dark, tome 1: Larmes amères – Pepper Winters »

  1. Hello,
    je n’arrive définitivement pas à me décider sur ce roman … est-il pour moi ?
    Tu sais que j’aime les personnages masculins ténébreux mais là j’ai peur qu’il soit too much … En tout cas, merci pour ton avis 🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.