Little monsters – Kara Thomas

cover

Synopsis:

Vous est-il déjà arrivé de vouloir quelque chose au point d’en mourir ?
Quand elle emménage à Broken Falls, une nouvelle vie commence pour Kacey. Tout le monde ici est tellement gentil. Et elle se fait même des amies, Bailey et Jade, qui l’accueillent à bras ouverts.
Mais, soudain, ces dernières se montrent étrangement distantes. Et elles omettent de l’inviter à la plus grosse soirée de l’année. Kacey, décidée à confronter ses amies, n’en aura pourtant jamais l’occasion : après la fête, Bailey disparaît sans laisser de traces. Broken Falls ne semble plus si chaleureuse. Surtout pour elle, la nouvelle…
Kacey est sur le point d’apprendre deux choses très importantes : les apparences peuvent se révéler trompeuses. Et quand on est une étrangère, il ne faut faire confiance à personne…

Mon avis:

Je remercie les éditions Castelmore pour leur confiance.

Tout d’abord, je choisis de rester vague dans le genre du roman en ne précisant pas ce que c’est afin d’éviter de trop vous en dire d’emblée. C’est délibéré car je pense que cela vous mettrait directement sur la piste quant à l’issue de celui-ci. Oui, carrément.

L’histoire est racontée par Kacey.
Au départ, l’intrigue est classique : Kacey est le prototype de la fille qui n’aime pas trop sortir, préférant rester chez elle mais dont les amies la poussent sans cesse à faire le mur. Un soir, la jeune sœur de Kacey, Lauren, se joint à elles tandis qu’elles vont faire une séance de spiritisme dans une grange abandonnée.
Evidemment, elles se font une belle frayeur et elles se séparent.
Là où l’action prend un tour inattendu, c’est quand Bailey, la leader du groupe, disparaît après une fête.

Vous pensez que c’est un thriller ? Vous vous trompez.
Que c’est du surnaturel ? vous vous trompez encore.

En fait, durant tout le récit, on est pris par les pages parce qu’on est incapable de deviner où on se dirige. Incapable de déterminer le genre du récit et à partir de là, ce qui a pu arriver à Bailey. Pour moi, la surprise est encore plus grande du fait que je n’ai pas lu les références dont parle la quatrième de couverture alors c’était l’inconnu total et j’ai adoré !

Je n’ai pas pu m’empêcher d’être suspicieuse vis-à-vis de Kacey car dans ce qu’elle racontait, certaines choses me faisaient douter. J’avais l’impression qu’elle était animée de bonnes intentions mais dans le même temps, ses actions détonnaient. Dans le même temps, j’ai ressenti la même chose pour Bailey qui, même si elle a disparu, fait entendre sa voix dans les chapitres issus de son journal intime. Donc, à force de remettre en question ce que les deux filles disaient, j’étais dans le flou complet par rapport à elles et ça, c’est génial !

En parallèle, j’ai lu le roman comme un thriller teinté de surnaturel. J’y ai retrouvé cette touche effrayante dans Girl of nightmares ( Kendare Blake ) que j’avais adorée et donc, les pages ont été dévorées à une vitesse folle. J’échafaudais mille et une théories, je remettais tout en question, je doutais de tout et de tout le monde… C’était addictif et un vrai régal !
J’ai eu des frissons que je n’avais plus eus depuis Hex … Vraiment, je me suis éclatée à suivre ces Little monsters.

Enfin, les rebondissements m’ont emmenée dans une direction que je n’attendais pas. J’ai été énormément bluffée par les twists finaux que nous réserve l’auteure. C’était une grosse surprise et très agréable qui plus est. La fin me sidère dans le bon sens et j’en redemande à un point tel que je sais que je vais me jeter prochainement sur l’autre roman de Kara Thomas, The darkest corners.

En conclusion, Little monsters m’a tenue en haleine du début à la fin. Je recommande cette lecture si vous avez envie d’avoir des frissons sans trop savoir pourquoi et d’être toujours surpris. Pour moi, Kara Thomas devient une auteure à surveiller et à suivre de près au même rang que Cat Clarke.

Dans le même registre, vous pouvez retrouver mon avis sur:
Girl of nightmares.
Hex.

Publicités

9 réflexions sur “Little monsters – Kara Thomas

  1. Pingback: The darkest corners (A la nuit, je mens) – Kara Thomas | Le Sentier Des Mots

  2. Je ne connais pas du tout le titre, mais je dois avouer que la petite phrase sur la couverture « Entre Pretty Little Liars » et « Gone Girl » m’intrigue déjà. Merci pour la découverte !

  3. Rolala, quel livre ! Je suis restée sous le charme tout du long. L’auteur a un véritable talent pour créer le suspens, de nous envoyer dans tous les sens, de nous faire faire des théories pour, finalement, les pulvériser avec des rebondissements finaux absolument incroyables. Pourtant, les indices étaient sous nos yeux…

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.