Quadrilogie Sinners of Saint, tome 0.5: Defy (Sulfurous) – L.J. Shen

couverture

Synopsis (Traduction par moi. Sortie VF prévue):

Je m’appelle Melody Greene et j’ai une confession à faire. J’ai couché avec mon élève de terminale. Plein de fois. J’ai eu beaucoup d’orgasmes. Dans plein de positions. J’ai couché avec mon élève et j’ai adoré ça. J’ai couché avec mon élève et je le referais encore si je pouvais remonter le temps.
Je m’appelle Melody Greene, on m’a virée de mon travail et j’ai fait ma marche de la honte à la Cersei Lannister en sortant du bureau du principal, quelques minutes après qu’elle ait menacé d’appeler les policiers. Je m’appelle Melody Greene et j’ai fait quelque chose de mal parce que ça me faisait du bien. Voici pourquoi ça valait totalement le coup.

Mon avis:

Nous avions appris l’histoire de Jaime dans Vicious. Nous allons la vivre ici.

Racontée du point de vue de Melody, la professeure dont Jaime tombe amoureux, nous découvrons une nouvelle facette des Four Hotholes. Ce que j’ai aimé avec ce préquel, c’est que nous pouvons toutes nous identifier à l’héroïne. Elle a eu ses rêves brisés et donc elle se retrouve dans une carrière qui ne l’intéresse pas au départ. En plus de ça, ses relations avec sa famille ne sont pas idéales et elle ne s’entend pas avec sa hiérarchie. Elle n’est donc pas heureuse mais elle fait avec, tant bien que mal. Elle n’a rien d’une super héroïne, en fait. Elle a ses doutes et ses insécurités. Elle fait de son mieux et c’est justement tous ces traits qui font que sa relation avec Jaime est carrément excusée. On oublie qu’il y a presque dix ans de différence entre eux. On ne voit plus qu’un mec et une fille qui s’aiment.

Une fois qu’on commence Defy, c’est franchement dur de s’arrêter.

La plume de L.J. Shen a ce truc qui fait qu’on est accroc dès les premières lignes. On a toujours envie d’en lire plus. C’est addictif. Je ne m’en lasse pas.

J’ai de plus adoré retrouver Vicious et Milie même si c’est à travers un regard complètement extérieur. Même si l’intrigue se passe bien avant les évènements du premier tome, on sent déjà une sacrée alchimie entre ces personnages. C’est intense. Cela me donne énormément envie de relire Vicious.

L’auteure nous permet de comprendre ce qu’il peut se passer dans la tête de la jeunesse désoeuvrée. C’est une claque. Une révélation.

This town is fucking boring. We’re all rich, privileged and desperate to fill in the void.
 » What void? »
 » That void. Whether it’s sex or pressure or money. »

Mais surtout, Defy m’a permis de tomber amoureuse de Jaime. Jaime est le mec tellement sûr de lui et qui exsude tellement le sexe que vous oubliez qu’il n’a que dix-huit ans. Il bouleverse complètement votre monde et tout ce qu’il vous laisse, c’est un coeur rempli d’amour qui vous donne l’impression de pouvoir conquérir le monde. Jaime, c’est juste le mec qui vaut la peine de se faire renvoyer de tous les boulots ingrats du monde et à travers Melody, vous vous rendez compte que vous êtes deux à craquer pour lui. Elle et vous.

That was the problem with society. It cared too much about who you fell in love with but never about the why. The why matters. The who is irrelevant.

Encore une fois, le talent de L.J. Shen est à l’oeuvre. J’ai été complètement conquise par son univers et ses personnages. Elle me fait rêver face à une histoire intense en émotions. C’est toujours un coup de coeur et j’ai donc très hâte de passer au tome suivant.

Retrouvez mon avis sur:
– le tome 1: Vicious.

2 commentaires sur « Quadrilogie Sinners of Saint, tome 0.5: Defy (Sulfurous) – L.J. Shen »

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.