Série DC Icons, tome 1: Wonderwoman, Warbringer – Leigh Bardugo

couverture

Synopsis :

Quand un bateau explose au large de l’île de Themiscyra, où vivent les Amazones, la princesse Diana enfreint les lois de sa communauté et recueille Alia, une jeune fille de 17 ans comme elle. Mais cette dernière est une Warbringer, une semeuse de discorde sur laquelle pèse une malédiction. Le destin de Diana se trouve lié à celui d’Alia.

Mon avis:

Grande fan de comics, je guettais la sortie de ce roman depuis longtemps et lorsqu’enfin, il est sorti, j’ai profité du fait que ma copine Florylège l’ait également pour en faire l’objet de notre lecture commune.

Nous suivons donc Diana alors qu’elle est encore dans l’apprentissage Amazone. De par ses origines, elle doit faire ses preuves face à ses soeurs et se retrouve confrontée à la sévérité de leur regard. Un jour, un évènement vient tout bouleverser. Elle fait la rencontre d’Alia.

Alia est une humaine. Seule rescapée d’un accident, elle se trouve être à son insu une semeuse de discorde. Partout où elle passe, la paix trépasse.

Alors que tous enjoignent à Diana de laisser mourir Alia pour éviter une guerre mondiale, Diana se trouve confrontée à un choix. C’est là que l’aventure commence réellement.

We cannot spend our lives in hiding, wondering what we might accomplish if given the chance. We have to take that chance ourselves[…]

Nous retrouvons dans ce roman tous les ingrédients qui font le succès des comics: des héros attachants, une action qui nous happe et qui ne nous ennuie jamais, des sidekicks non dénués d’humour mais surtout, des thèmes universels.

La famille est non seulement au coeur de l’intrigue mais aussi l’amitié, la liberté.

Pour une fois, ce n’est pas la romance qui fait le principal attrait de Warbringer. L’auteure a préféré rendre hommage à ce qui fait la force de Wonderwoman: c’est une illustration vibrante de l’essence du féminisme. Elle nous montre que les femmes n’ont pas besoin des hommes pour resplendir. Elles ont seulement besoin d’avoir confiance en elles-mêmes. J’ai donc particulièrement aimé voir l’amitié entre Diana et Alia fleurir. On prend plaisir à voir se nouer ce lien.

L’action nous entraîne à un rythme effréné. Nous parcourons les quatre coins du globe dans une quête héroïque. On se prend au jeu. On vit cette aventure comme si notre vie en dépendait. C’est génial.

Au final, j’ai vécu l’histoire à mille à l’heure. J’ai été captive de la plume de l’auteure et j’ai adoré. J’ai passé un super moment avec Diana et ses amis et j’espère donc la retrouver dans une suite.

vous pouvez retrouver l’avis de Florylège ici.

Publicités

8 réflexions sur “Série DC Icons, tome 1: Wonderwoman, Warbringer – Leigh Bardugo

  1. Une suite serait en cours mais il faudra être patiente. Par contre je suis curieuse des tomes suivants sur les autres personnages. J’espère qu’on les verra en français.

  2. Pingback: Wonder Woman – Leigh Bardugo – FLORYLEGE

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.