Hollywood dirt – Alessandra Torre

couverture

Synopsis:

Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d’Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.
Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit dans un bled paumée de Georgie qui la rejette.
Et quand l’avion de Cole Masten atterrit sur l’aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville et reste ébahi.
Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes sauf Summer qui n’aime pas son arrogance et sa manière de parler. Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois…

Mon avis:

Je remercie les Editions Hugo et Cie pour leur confiance.

Je découvre la plume d’Alessandra Torre avec ce roman.

L’histoire est racontée alternativement par Summer et Cole. Eux deux n’ont rien en commun.

Summer vit au fin fond de la campagne avec sa mère, dans une ville où tout se sait et tout le monde se connaît et elle a été ostracisée par tous il y a plus de trois ans. C’est une recluse qui vit dans la tranquillité et qui n’aspire pas à grand chose.

Cole est une superstar. S’il fallait le comparer à quelqu’un de réel, ce serait Brad Pitt ou Leonardo Di Caprio; un sex-symbol qui les fait toutes craquer et qui n’a pas l’habitude qu’on lui résiste.

La romance entre les deux est un scénario maintenant récurrent. Or, là où l’auteure se démarque, c’est dans le traitement du pitch.

C’est une histoire qui se construit petit à petit.

A l’instar des villes du Sud où l’intrigue se déroule dans la discrétion, le rythme de l’histoire est lent. Pourtant, on ne s’ennuie pas. Loin de là. Au contraire, on savoure le récit. On dévore les pages et paradoxalement, on déguste ce qu’il s’y passe.

Summer m’a fait penser à Sookie Stackhouse (True Blood) dans sa manière de parler. Il se dégage d’elle une douceur qui attire tout de suite notre sympathie mais on sent que si elle s’énerve, elle peut être redoutable. L’adage « Méfiez-vous de l’eau qui dort » pourrait s’appliquer à elle à la perfection. C’est pourquoi j’ai adoré être dans sa tête.

Idem pour Cole.

Il n’est pas le connard qu’il prétend être. C’est un ours blessé qui panse ses blessures mais qui ne le sait pas. La rencontre entre Cole et Summer, à partir de là, ne peut qu’être explosive.

Ce sont deux êtres qui s’apprivoisent et qui se domptent.

De plus, j’ai beaucoup souri. J’aime l’humour de l’auteure. On ne peut pas rester de marbre. Les scènes avec Cocky sont tellement imparables!

#17 Cocky a l’habitude qu’on le sorte une fois pendant la nuit. Merci de l’emmener dans la cour de derrière, entre minuit et six heures du matin, pendant au moins un quart d’heure. Assurez-vous avant que le portail soit bien fermé et ne le laissez pas sauter ou s’envoler par-dessus la clôture.
Comment peut-on garder un poulet à l’intérieur d’une clôture?
J’avais fermé les yeux en lisant ça, j’essayais d’imaginer Cocky qui s’enfuyait dans les champs de coton, et moi grimpée sur la barrière, qui l’appelait en hurlant comme une dingue.

Enfin, j’ai aimé que dans cette histoire, il n’y ait pas ce rebondissement de dernière minute qui vient tout gâcher entre les héros, les séparant, tout ça pour qu’ils se retrouvent après un grand geste, un coup d’éclat et vivent leur happy end. La vie est déjà assez compliquée sans qu’il n’y ait en plus besoin de nouveaux drames inutiles qui ne s’y ajoutent. C’est un vrai bol d’air d’en être libéré!

En conclusion, Hollywood dirt est une très bonne découverte pour moi. J’ai pris énormément de plaisir à le lire et je peux d’ores et déjà dire que ce ne sera pas le seul roman de l’auteure à passer entre mes mains.

hugo

4 commentaires sur « Hollywood dirt – Alessandra Torre »

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.