[BD] Princesse Sara, tome 1: Pour une mine de diamants

couverture

Synopsis :

Sara a toujours vécu aux Indes, lorsque son père l’envoie parfaire son éducation en Angleterre dans le pensionnat sélect de Miss Minchin. Immensément riche, grâce à une fortune bâtie sur les automates, Sara suscite rapidement amitiés et jalousies. Les haines s’attisent d’autant plus que Sara a pour elle toutes les qualités d’une princesse. Jusqu’au jour où son père décide d’investir sa fortune dans une mystérieuse mine de diamants…

Mon avis:

Quand j’étais plus jeune, je regardais le dessin animé du même nom sur TF1 puis plus tard, sur France 5. Combien d’heures j’ai passé, avec ma mère, à regarder Sara se débattre dans les méandres de ses malheurs, elle qui ne demandait qu’à être heureuse? Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs cette même histoire qui a fait que ma mère a voulu me donner ce prénom. Elle adore Princesse Sara. Mais il a fallu qu’elle en parle à sa belle-soeur qui était enceinte dans le même temps et ma cousine est née avant moi.

J’ai donc pour Princesse Sara une affection particulière. Parlez-moi d’elle et je suis capable de vous chanter le générique dans son intégralité. C’est un peu pareil pour tous les dessins animés qui passaient dans le même créneau du Club Dorothée mais Princesse Sara, c’est toute une histoire.

Ainsi, lorsque j’ai ouvert cette BD, je savais complètement à quoi m’attendre au niveau de l’histoire. Je savais que c’était une adaptation et c’était tout.

En fait, j’ignorais que cette BD prenait quelques libertés avec l’histoire originelle. Ainsi, des éléments anachroniques sont ajoutés, comme par exemple, ce qui est lié aux automates et sortes de drones mais s’insèrent dans l’intrigue avec un naturel sans pareil. On les accepte d’autant plus facilement que finalement, ces détails ne dénaturent pas l’histoire mais la servent. Ils la rendent presque intemporelle même si j’ai d’abord été surprise par cette atmosphère steam-punk que je n’attendais pas.

Côté dessin, j’ai été charmée. J’adhère au coup de crayon de Nora Moretti qui donne une touche de manga et de magie à une histoire qu’on sait d’avance, triste. Chaque planche est un enchantement pour mes yeux. Je ne me lasse pas de les regarder, tout simplement.

Dans le même temps, le ton donné aux dialogues confère aux images une délicatesse qu’on savoure. C’est littéralement retrouver avec plaisir l’atmosphère du roman.

Paradoxalement, j’ai eu l’impression de dévorer chacune des pages de cette BD tout en tentant tant bien que mal d’y aller lentement. En effet, comme ce premier tome est une introduction, je savais que j’assistais aux derniers instants heureux de Sara avant un long moment alors je reculais l’instant où elle apprendrait la triste nouvelle liée à son père. Père que j’ai regretté de ne que très peu voir dans ce volume mais qui a su m’émouvoir avec ses tendres pensées pour sa fille. Ainsi, dès que je finissais une page, je faisais exprès de laisser du temps s’écouler avant d’en lire une nouvelle. Vous imaginez donc mon soulagement quand j’ai vu sur quoi se finit Pour une mine de diamants.

Fort heureusement, il ne faut que quatre tomes pour que Sara retrouve ses droits. Là où je suis très curieuse, c’est de lire la suite imaginée à partir du cinquième tome. D’ici là, je vais continuer d’admirer les dessins et la colorisation des autres numéros de Princesse Sara. Je suis subjuguée!

Publicités

9 réflexions sur “[BD] Princesse Sara, tome 1: Pour une mine de diamants

  1. J’ai lu tous les tomes et celui que j’ai le moins aimé serait plutôt le dernier mais c’était un « tome repos ». En effet, les héros se détendent un peu avant de nouvelles péripéties (il me semble que c’est ce qu’Audrey Alwett en a dit même si ce n’est pas avec ces mots-là !

  2. Le dessin animé a marqué ma jeunesse aussi et j’ai adoré retrouvé cet univers avec le premier tome de cette BD. Il faut que je lise la suite 🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s