Lessons in falling – Diana Gallagher

Couverture

Synopsis (Traduction par moi):

Le jour où Savannah Gregory s’est cassé le genou – anéantissant ses chances d’obtenir une bourse grâce à la gymnastique, elle a décidé d’arrêter ce sport définitivement.En plus, cela lui permet d’avoir plus de temps pour sa meilleure amie, Cassie. Mais ça, c’est jusqu’à ce que Cassie tente de se suicider. Savannah veut comprendre ce qu’il s’est passé mais Cassie refuse d’en parler et pour la première fois de sa vie, Savannah doit trouver sa propre voie. La seule personne qui peut l’y aider est Marcos, le garçon qui a sauvé la vie de Cassie. Etre avec lui lui fait réaliser qui elle peut être et ce qu’elle veut vraiment: la gymnastique. Sans Cassie pour l’entraîner dans ses frasques, Savannah découvre alors qu’elle est forte par elle-même et que c’est peut-être sa meilleure amie qui la retient depuis tout ce temps.

Mon avis:

Je remercie Spencer Hill Press pour sa confiance.

L’histoire nous est racontée par Savannah alors qu’elle passe pour la septième fois l’examen du permis de conduire. Oui, sept fois. Et tandis qu’elle se focalise sur ce nombre ridiculement petit et grand à la fois, nous ne pouvons pas nous empêcher de sourire devant cette scène. Parce que le nombre de personnes ne s’étant jamais vautrées à cet examen représente une toute petite partie du nombre total de conducteurs en activité, on se reconnaît dans le stress qu’éprouve Savannah à cet instant précis.

Après cette introduction à sa vie, nous en apprenons plus sur elle. Elle se débrouille très bien en classe, ayant obtenu un très bon score aux SATS, elle a prévu après le bac de vivre avec Cassie, sa meilleure amie, en colocation mais surtout, elle a été blessée tant de fois à la gymnastique qu’elle a décidé d’y renoncer une fois pour toutes.

Nous avons donc une histoire classique d’une fille qui a été assez brûlée pour ne plus oser s’approcher du feu et qui réapprend à affronter ses peurs.

Mais en plus de cela, elle doit apprendre à se détacher de celle qu’elle a toujours considéré comme une ancre car elle ne réalise pas que Cassie la tire vers le bas plutôt que de l’encourager. Processus long mais qui a été captivant à lire. Même si par moments, j’ai eu envie de secouer Savannah pour qu’elle ouvre les yeux, je n’ai pas pu m’empêcher de me mettre à sa place et de me demander « si j’étais à sa place, est-ce que je réagirais différemment? »

Les scènes où elle m’a exaspérée sont en même temps celles où elle montre qu’elle est une vraie amie, loyale en toutes circonstances, de celles que l’on voudrait tous avoir.

Et puis, pour dédramatiser le tout, l’auteure ajoute une touche de romance qui m’a beaucoup fait sourire, notamment parce que Savannah est plutôt candide et qu’on ne peut pas lui en tenir rigueur.

Mais, force m’est de constater que j’ai été un peu dérangée par un bémol: Savannah suit un chemin initiatique, d’accord, mais elle le fait progressivement. Ce qui est une bonne chose en soi, d’habitude mais qui là, mais rendue impatiente. J’aurais voulu qu’elle se réveille plus vite et sur les choses qui comptent, plutôt que de se poser des questions là où il n’y en avait pas à se poser. Elle ne réfléchit pas forcément comme il faudrait même si au bout du compte, elle trouve son chemin.

Cependant, passé ces moments d’agacement, j’ai tout de même été incapable de lâcher le livre. J’étais impatiente de connaître la suite du développement de Savannah.

J’ai été également convaincue par les personnages secondaires. J’ai eu peur que le père de notre héroïne ne soit trop lourd mais quand on y réfléchit, il ne veut que le bonheur de sa fille. Je déplore le fait de ne pas avoir accroché des masses avec Marcos mais il est si rare qu’un book boyfriend soit éclipsé par toute une panoplie de personnages du décor que je dois le souligner. J’ai littéralement ressenti cette atmosphère spéciale dégagée autour des sportifs.

Quant à Cassie, je l’ai trouvée égoïste. C’est une grande gueule. Quand il s’agit de se prendre en mains, elle prendra toute l’aide nécessaire mais elle ne donne pas en retour. Elle accapare tout. C’est pour cela qu’elle ne supporte pas que les autres, notamment Savannah, puissent avoir d’autres centres d’intérêt qu’elle. Impossible de l’apprécier ne serait-ce qu’un peu. Jusqu’au bout, j’ai espéré qu’elle se rédempte mais rien n’y a fait.

Lessons in falling a donc été une lecture addictive. Je me suis pris au jeu et j’ai pris du plaisir à suivre Savannah dans sa découverte d’elle-même. Je l’ai beaucoup aimé.

Publicités

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s