Duologie Dissonance, tome 2: Resonance – Erica O’Rourke

couverture

Synopsis:

Pour sauver Simon Lane, l’homme qu’elle aime, Del a mis en péril l’équilibre des univers. Alors qu’il est parti, perdu dans une réalité alternative où Del ne peut le rejoindre, la jeune fille rejoint le Conseil des Marcheurs, comme le reste de sa famille.
En secret, les Marcheurs Libres, groupe rebelle qui tente de renverser le Conseil, lui confie une mission de la plus haute importance. Si elle accepte, elle pourra mettre fin aux violences du Conseil et retrouver Simon.
Mais chaque décision a ses conséquences, et celle de Del pourrait bien rompre à jamais l’équilibre du multivers.

Mon avis:

L’histoire se déroule peu après la grande révélation de la fin de Dissonance.

Some music is more about the silence than the sound: some conversations are more about the words left unsaid.

Je pensais que Del serait plus sage, plus attachante. Il n’en est rien. Au contraire. Je l’aime encore moins et je ne pensais pas cela possible. Elle se montre toujours aussi impulsive, irréfléchie, incroyablement égoïste. En matière d’égoïsme, je dirais même qu’elle remporte la palme face à Bella Swan.

And this is your pattern, isn’t it? Hide the truth until you’re in so much trouble you can’t handle it

S’il fallait vous citer des passages où elle m’a fait lever les yeux au ciel, ils seraient légion.

De surcroît, elle se contredit en paroles et en actes; elle n’a rien d’une héroïne car ce qui la motive en somme, c’est Simon. Elle ne vit que pour lui et n’agit que pour lui, quitte à abandonner sa famille et ses amis. Vraiment.

C’est pour ça que décidément, je n’aime pas Del.

Elle manque totalement de jugeotte et dès lors, malgré une intrigue passable, je ne comprends pas le message que veut passer l’auteure. Je ne suis pas une dingue des droits des femmes mis la vision véhiculée ici, est très old school.

A lire Del, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue quand vous perdez l’objet de votre affection. C’est rageant.

Quant à Simon, encore une fois, il me laisse plutôt indifférente. Il est fade et manque de consistance.

Les rebondissements m’ont plue dans l’ensemble mais auraient mérité un meilleur traitement. Ils sont éclipsés par le comportement de Del.

The past is a hungry creature. If all you feel it is regret, it will consume you. Let it fuel you instead.

En conclusion, Resonance me laisse une impression négative forte, ce qui est dommage car le thème et le développement de l’histoire avaient du potentiel.

Retrouvez mon avis sur le tome 1: Dissonance.

Publicités

2 réflexions sur “Duologie Dissonance, tome 2: Resonance – Erica O’Rourke

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s