The Upside of Unrequited – Becky Albertalli

Couverture

Synopsis:

Molly Peskin-Suso, 17 ans, est habituée aux béguins à sens unique. Elle l’a déjà vécu 26 fois. Elle craque souvent et profondément, mais toujours en secret. Parce que peu importe combien de fois sa soeur jumelle, Cassie, lui dit de prendre son courage à deux mains, Molly ne supporte pas l’idée du rejet. Alors elle fait attention car les filles grosses doivent toujours faire attention. Mais un jour, une fille fait irruption dans leur vie et Cassie qui est toujours cynique, tombe amoureuse.

Mon avis:

Je remercie Penguin Random House pour leur confiance.

J’avais eu un énorme coup de coeur pour Simon vs the homo sapiens agenda alors quand j’ai vu ce nouveau titre, je n’ai pas hésité. Il fallait absolument que je le lise.

Molly, notre héroïne est une fille comme les autres. Mais Molly a la particularité de grandir avec deux mères et même sa soeur jumelle, Cassie, est gay. Cela ne l’empêche pas d’en être super proche mais surtout, elle a le chic pour développer des béguins à sens unique. Jusqu’au jour où elle rencontre Will. Elle réalise alors qu’elle n’a jamais mis son coeur à nu; elle n’a jamais été rejetée ou n’a jamais rejeté quelqu’un et à partir de là, elle s’interroge.

Ce que j’ai aimé ici, c’est encore une fois l’humour de l’auteure. Elle prend les questionnements adolescents dans lesquels on se reconnaît forcément et elle nous fait rire avec une bonne humeur désarmante.

Me: Hey brain. Let’s think of something cool to say!
Brain: UHHHHHH
Me: Okay. It doesn’t have to be cool. Just something semi-coherent…
Brain: UHHHHHHHHHHHH
Me: COME ON BRAIN, GIVE ME SOMETHING.
Brain: *white noise*

Je me suis beaucoup identifiée à Molly dans le sens où, comme elle, j’étais énormément le genre à penser trop, à tout sur-analyser alors quand je voyais toutes les copines autour de moi avoir des amoureux, je ne pouvais que croire qu’il devait y avoir quelque chose qui clochait chez moi, avoir peur de finir toute seule. Becky Albertalli réussit à retranscrire parfaitement cet état d’esprit.

I don’t entirely understand how anyone gets a boyfriend. O a girlfriend. It just seems like the most impossible odds. You have to have a crush on the exact right person at the exact right moment. And they have to like you back. A perfect alignment of feeelings ans circumstances. It’s almost unfathomable that it happens as often as it does.

On est plongé dans les affres de l’adolescence mais pas une seule fois, on ne lève les yeux au ciel car les pensées de Molly nous sont familières. Qui n’a jamais craint d’être trop bizarre ou différent? Qui n’a jamais regretté de ne pas entrer dans le moule?

Dans le même temps, l’auteure nous montre une nouvelle fois son talent pour nous captiver. Une fois le livre commencé, j’ai été complètement incapable de le lâcher. Je voulais toujours en lire plus.

J’ai adoré suivre les aventures de Molly et de son entourage. C’est un roman LGBT mais il n’est jamais moralisateur. Les personnages sont ce qu’ils sont et voilà. Il n’y pas besoin de s’appesantir sur leur orientation sexuelle et franchement, ça fait du bien de lire un roman où il n’y pas de mal-être. Où il y a de l’acceptation pure et simple.  En plus, nous y retrouvons Simon Spier, du premier  roman et comme  j’adore les clins d’oeil comme celui-la, j’étais vraiment très  contente. Quel plaisir!

Ainsi, j’ai été scotchée du début à la fin; cet ouvrage conforte pour moi le fait que je continuerai à surveiller les publications de Becky Albertalli. J’ai passé un excellent moment et c’est sûr que je le relirai tant j’ai adoré The upside of unrequited.

De la même auteure, retrouvez mon avis sur Simon vs the homo sapiens agenda qui est un coup de coeur pour la  vie.