[BD] Undertaker, tome 1: Le mangeur d’or

couverture

Synopsis :

Jonas Crow, croque-mort, doit convoyer le cercueil d’un ancien mineur devenu millionnaire vers le filon qui fit autrefois sa fortune. Des funérailles qui devraient être tranquilles, à un détail près : avant de décéder, Joe Cusco a avalé son or pour l’emmener avec lui dans l’éternité. Pas de chance, le secret est éventé et provoque la fureur des mineurs d’Anoki City.
Comment laisser enterrer une telle fortune alors que pour survivre, eux suent sang et eau dans les filons ?

Mon avis:

J’ai beaucoup entendu parler de cette BD à l’époque de la sortie du deuxième tome de Tyler Cross alors forcément, j’avais noté ce titre pour le découvrir plus tard. Il faut dire qu’à l’époque, j’étais déjà en train de lire Stern. Ainsi, ce n’est que maintenant que je lis les aventures de Jonas Crow qui n’a de commun avec Stern que le métier de croque-mort.

Jonas Crow est le genre de mec qui cherche à devenir invisible aux yeux de tous pour mieux survivre. Pourtant, vous ne pouvez pas passer à côté de lui sans le remarquer. Ses yeux perçants attirent irrésistiblement mais en plus de ça, il possède un franc-parler qui désarçonne. Jonas Crow n’a pas sa langue dans la poche, ce qui lui vaut de s’attirer souvent des ennuis. A croire qu’il les cherche.

A côté de ça, c’est un mec au coeur d’or capable de prendre en amitié un corbeau au point de le nourrir avec une entrecôte alors qu’à son époque, c’est l’équivalent du foie gras en terme de valeur monétaire.

Mais on ne découvre Jonas Crow qu’au travers de l’histoire dont nous sommes témoins.

Il a été engagé pour enterrer une personne, Cusco, sauf que lorsqu’il arrive dans la ville de cette personne, Cusco n’est pas encore mort. Mieux encore, le monsieur a prévu son décès pour le lendemain.

En fait, on réalise rapidement que les personnes qui entourent Jonas sont pourries jusqu’à la moelle.

Cusco a bâti sa fortune à la sueur de son front. Il a souffert et sacrifié beaucoup pour réussir. C’est pour cela qu’il veut emporter dans sa tombe le fruit de son labeur. Honnêtement, on ne peut pas apprécier Cusco. C’est un gros c**

En ce qui concerne le reste de la ville, il faut croire que la cupidité y règne car le cadavre de Cusco n’est même pas encore froid qu’elle gronde. Elle veut récupérer ce qu’elle considère lui revenir de droit au prix de tout ce qui sera nécessaire de faire.

Là encore, même si la raison vous fait penser l’espace d’un instant, qu’ils sont dans leur droit, leurs actes et leurs paroles suffisent à ce que vous les trouviez abjects.

Heureusement, deux femmes sont là pour rendre l’histoire peut-être moins sombre. En tout cas, avec elles, on sourit. Leurs répliques font mouche et on a drôlement envie de les retrouver tout le long de l’histoire.

Ainsi, Le mangeur d’or est un premier tome qui promet bien des choses et qui nous donne irrésistiblement envie de lire la suite. L’action nous happe, les dessins me plaisent et j’adore le caractère de Jonas Crow.

Dans le même genre, retrouvez mon avis sur Stern.

Publicités

4 réflexions sur “[BD] Undertaker, tome 1: Le mangeur d’or

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s