Dyptique Reckless and Real, tome 2: Something real – Lexi Ryan

couverture

Synopsis:

Il est la dernière chose dont elle ait besoin, mais la seule chose qu’elle désire vraiment.
Dans Something REAL, tout a volé en éclats. L’anonymat, – jusqu’ici préservé par le site de rencontre – une fois levé lors de cette fameuse nuit, des scandales éclatent dans la petite ville de New Hope, éclaboussant couples, familles, amis, politiques et notables locaux. Le couple formé par Liz et Sam résistera t-il à ces révélations ?
Liz et Sam devront-ils sacrifier leur amour ?

Mon avis:

L’action commence immédiatement là où nous avions quitté Liz à la fin de Something dangerous. Ensuite, une ellipse de temps se fait pour nous emmener cinq mois plus tard alors que Liz et Sam peinent à se remettre sur pieds.

Bien sûr, leur histoire est compliquée mais l’auteure s’amuse encore plus avec nos nerfs en mettant en oeuvre de nouveaux twists.

Et là, je découvre Lexi Ryan dans un nouveau registre: la colère.

Beautiful disaster de Jamie McGuire avait placé la barre très haut en matière de récits Angst. Je n’en avais plus lu depuis qui m’aient autant frappée. Something real s’illustre comme concurrent parfait. Wouah. Honnêtement, je crois avoir passé tout le roman à être en colère contre Sam pour ses bêtises, contre Liz pour son incapacité à résister et/ou réfléchir quand il s’agit de Sam, contre les deux pour le mal qu’ils s’infligent mutuellement…

J’ai perdu de vue quelque part pendant l’action que j’étais censée les soutenir, être pour leur couple car qu’est-ce que je les ai maudits! Qu’est-ce que j’ai pesté contre eux! Tout ce que je voulais, c’est qu’ils cessent de me faire ressentir tant de rage et qu’ils tournent la page.

Et puis, l’action se rappelle à nous. On se souvient que derrière la scène, bien que nous sachions ce qu’il se passe avec Sam et Liz dans les backstages, il y a encore un endroit où d’autres ficelles se jouent. L’auteure nous montre que derrière les gradins, il y a une multitude de couches où des personnages oeuvrent dans leur propre intérêt.

On se prend les ressorts de la politique en pleine face.

Certains personnages révèlent qu’ils ont plusieurs facettes et tout à coup, on a cette impression d’avoir été des pantins, comme Liz et Sam.

Je suis bluffée. Je découvre vraiment la plume de l’auteure sous un nouveau jour.

Elle me montre qu’elle est capable de nous plonger à corps perdus dans une intrigue sombre, tellement sombre qu’on en perd tout espoir d’un happy end avant de nous montrer qu’il suffit juste de le vouloir pour y arriver. Il faut y croire.

Ce faisant, elle parvient à dresser, là, le portrait d’une héroïne haut en contrastes qui éclipse même le personnage masculin.

Au final, Something real est une suite encore plus à la hauteur. Ce tome m’aura complètement accrochée du début à la fin de sorte que sitôt commencé, il ne m’aura fallu que quelques heures pour le finir tellement il fallait que je sache. C’est un vrai page-turner qui agrippe votre coeur, le tient en tenaille et ne le lâche qu’au dernier mot.

Retrouvez mon avis sur :
– Le tome 1: Something dangerous.
– Le tome 0.5: Something wild.
Beautiful disaster de Jamie McGuire.

Publicités

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s