[BD] Saga La légende du Changeling – intégrale

couverture

Synopsis :

Au creux des arbres, au fond des forêts, dans chaque pierre, dans les champs et les peines… Partout, l’esprit de la nature est vivant. La légende dit que tous les cent ans, un jeune homme sera enlevé à ses parents par les fées et qu’il en reviendra transformé. Il est dit que ce jeune garçon combattra les êtres maléfiques voués au Seigneur du Chaos. Et c’est le soir où une étoile s’émiettant des infinis viendra au milieu d’un cercle de pierres que la quête du Changeling commencera.

Mon avis:

Après avoir dévoré Miss Endicott, je m’étais promis que j’allais m’atteler à cette saga. C’est maintenant chose faite.

Quand cette histoire commence, nous avons l’impression de lire un conte qui nous fera sourire. Le texte est plein de poésie. Il incite à faire rêver. Nous sommes dans une légende qui pourrait être chantée par un troubadour.

Et puis, tout doucement, le ton de l’histoire se transforme. Les bulles restent toujours empreintes de rimes, de magie mais l’ambiance s’assombrit. Les premières morts nous surprennent et très vite, on réalise que le récit est en réalité, très sombre. Comme un conte cruel.

Scrubby, le héros de notre saga épique, est au coeur d’évènements incompréhensibles. Il va de malheur en malheur en perdant graduellement toutes les personnes qui comptent à ses yeux de manière violente. La violence est omniprésente. Elle nous regarde dans les yeux et nous glace d’effroi.

A mi-chemin entre Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire et Supernatural, La légende du Changeling est le récit de l’innocence face aux monstruosités du monde. Scrubby incarne le regard tout neuf des enfants dans une société corrompue. Même s’il garde tant bien que mal sa naïveté, il ne sort pas indemne des épreuves qu’il subit. Le découragement et le désespoir le guettent. Heureusement, il a des guides pour veiller sur lui.

Dans les cieux, tu verras les lunes unies s’écarter lentement l’une de l’autre… Bientôt les royaumes vont s’éloigner les uns des autres, les murailles vont reprendre leur place. Mais avant que les portes ne se referment, avant que la nuit Asraï ne soit plus qu’un songe, il sera là.

Ce que j’ai aimé, c’est le fait que même si les images et les faits sont marqués par les ténèbres, on ressent tout de même une machine se mettre en marche pour que la lumière ressorte de cette adversité. Même si comme notre héros, on se demande où est-ce que tous ces drames vont nous mener, il reste quelque chose qui nous empêche de sombrer dans la mélancolie. On voit de la beauté dans les choses les plus ténues, un oiseau qui chante, le vent qui souffle doucement dans les feuillages.

On peut lire cette BD sous plusieurs angles.

Les plus jeunes ne verront là qu’une aventure épique tandis que les plus âgés y verront une fable, celle de l’innocence contre l’âge adulte ou de la foi contre le pragmatisme.

Ainsi, j’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire. Elle m’aura marquée de la même manière que ces films que l’on regardait enfant et qu’on redécouvre, plus tard, en y voyant une nouvelle signification.

Retrouvez mon avis sur Miss Endicott.

4 réflexions sur “[BD] Saga La légende du Changeling – intégrale

  1. Je ne sais plus du tout si j’avais déjà entendu parler de cette série BD, peut-être que le titre me rappelle plutôt un roman croisé sur LA. Bref, ça a l’air sympa et les différents niveaux de lecture m’intéressent. Je note! Merci Aveline🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s