Double faute – Isabelle Pandazopoulos

ruta

Synopsis:

Depuis leur plus jeune âge, Ulysse et Ludovic sont entraînés par leur père pour devenir champions de tennis. À tout prix. Un jour, Ulysse craque et décide de tout arrêter. Dès lors, Ludo n’a plus le droit de perdre. Et tout vient séparer les deux frères. Jusqu’au drame…
Après le choc de «La décision», Isabelle Pandazopoulos nous prend aux tripes avec un sujet tabou: l’éducation des futurs champions. Bouleversant, d’un bout à l’autre.

Mon avis:

Je remercie les Editions Gallimard Jeunesse pour leur confiance.

Cette histoire nous est racontée par Ulysse et se décompose en deux parties: le présent (après l’accident) et le passé.

Ulysse et son frère Ludovic subissent une énorme pression de leur père pour exceller au tennis depuis qu’ils ont l’âge de marcher. A travers les souvenirs du narrateur, nous allons très vite comprendre quelle a été leur vie depuis aussi loin qu’il s’en souvienne.

Là où l’auteure fait très fort, c’est qu’elle parvient à littéralement nous faire ressentir les émotions de son héros. Notre tête le sait. On le comprend parfaitement mais en plus, on ressent viscéralement ce qu’il nous raconte comme si c’était notre histoire.

Ulysse a quitté le tennis mais il a gardé des séquelles liées à son vécu. Ca m’a fait réfléchir et me poser la question de savoir si ces enfants-athlètes de haut niveau, finissent par ressentir un jour une colère et une amertume vis-à-vis de leurs parents.

Je me demande ce qui se passe dans leur tête toute la journée alors qu’ils s’escriment à tout faire pour réaliser un rêve qu’ils croient seulement à eux.

J’ai été frappée parce que je ne comprenait pas pourquoi Ulysse était paumé mais maintenant, je comprends. Comment vivre pour soi alors qu’on ne sait même pas qui on est ou ce que l’on veut réellement?

En fait, Double faute est plus qu’une histoire de sport. C’est aussi une quête identitaire qui nous fait réaliser que la chose la plus précieuse dont on dispose, c’est le choix. Le choix est la plus grande des libertés et on ne se rend pas assez compte de sa valeur.

Ainsi, Double faute est une belle leçon de vie qui fait grandir.

logo

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s