Black widow – Christopher Brookmyre

Couverture

Synopsis (Traduction par moi):

Il n’y a pas de mariage parfait. Il n’y a pas de meurtre parfait. Diana Jager est intelligente, forte et elle réussit bien sa vie. Elle est un chirurgien chevronné et combat le sexisme dans la médecine par l’intermédiaire de son blog. Mais il ne suffit que de quelques heures pour que sa vie s’écroule quand des données personnelles sont divulguées sur le net. Et puis, elle rencontre Peter. Il est gentil, généreux et ignore tout de son passé. C’est la seconde chance qu’elle attendait. Six mois après, ils sont mariés. Six autres mois après, Peter meurt dans un accident de la route, un cauchemar qui met fin à leur conte de fées. Mais Lucy, la soeur de Peter, ne croit pas aux contes de fées.

Mon avis:

Je remercie Grove Atlantic pour sa confiance.

Il n’a fallu qu’un chapitre pour que je sois captivée, incapable d’en sortir car en racontant l’histoire à travers plusieurs points de vue, on n’a qu’une question en tête: que s’est-il passé vraiment?

Diana est une femme chirurgien. Elle a une carrière brillante mais elle traîne avec elle un boulet terrible: elle a causé un scandale il y a quelques temps avec son blog où elle dénonçait les difficultés pour les femmes qui travaillent de concilier vie familiale et travail. En soi, ce n’est pas ça la cause des problèmes qui ont suivi, mais sa façon d’en parler et de se moquer des autres, qui ont été très mal perçus. A la suite de cela, elle a été obligée de déménager et n’aspire qu’à continuer sa vie tranquillement.

It hit me that I could no longer see human beings. I could only see pathology. I was resentful of the choices they were making, willfully creating a mess that it would be my problem to clear up.

Alternant entre passé et présent, on comprend que Diana s’est fait arrêtée pour le meurtre de son mari et donc, la question naturelle que l’on peut se poser, c’est de savoir quelle chaîne d’évènements a pu conduire à cette mort tragique.

Sauf que l’auteur est fort parce qu’en fait, plus il raconte les choses, plus il nous convainc. A partir de là, parce que j’étais sûre de la véracité des faits, j’ai douté. Je me suis demandée si finalement, il était possible qu’il y ait une autre explication, qu’il m’ait dit les choses si rapidement pour mieux me retourner le cerveau.

Alors, j’ai lu avec une seule question en tête: comment Diana peut-elle être innocente?

Il faut que vous compreniez que c’est contradictoire pour moi car d’habitude, quand je lis un roman policier, je cherche qui est le coupable. Là, je l’avais devant moi, j’étais sûre que Diana était coupable et pourtant, il y avait cette voix qui disait « Et si? » mais sans y croire vraiment.

Alors, j’ai assisté à la naissance de l’histoire d’amour de Diana et de son mari.

Marriage wasn’t about finding someone with whom you would never have problems, it was about finding someone you could better tackle your problems with.

En parallèle, des analyses du comportement de Diana étaient faites au présent pour qu’au passé, elles soient appuyées par des anecdotes. Vraiment. Aucun doute n’était possible! Alors, pourquoi est-ce que je continuais d’espérer quelque chose?

Etait-ce dû à la plume de Christopher Brookmyre ? A sa manière de raconter les choses? De nous faire ressentir la présence des personnages comme s’ils étaient réels?

Toujours est-il que les rebondissements de situation n’ont pas cessé de me surprendre et de me faire tourner les pages encore plus vite tellement j’avais hâte d’en savoir plus.

Toujours est-il que la fin, diantre, est sacrément bien foutue et qu’elle m’a complètement retourné le cerveau parce que je n’ai rien vu venir. Comment j’aurais pu? Même si j’ai déjà vu ce concept dans d’autres oeuvres, rien ne me préparait à le retrouver là et wow. Juste, wow.

Je reste coite.

J’applaudis.

C’est la première fois qu’une enquête me sidère autant. C’est diabolique, c’est bien ficelé. Bien joué.

Bravo.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s