[BD] Alisik, tome 1: Automne

couverture

Synopsis :

Alisik se réveille une nuit dans un cimetière. Un peu effrayée, elle décide de s’enfuir au plus vite. Mais, rapidement, elle se rend compte qu’aucun vivant ne la voit. Et pour cause, Alisik est morte. Pire, elle est coincée entre enfer et paradis, en attente du jugement de Mr. Mortis, lequel tarde à venir. En attendant, elle et ses nouveaux amis, tous dans le même cas, vont devoir sauver le cimetière de la destruction. Pour cela, elle peut compter sur l’aide de Ruben, un jeune aveugle, seul vivant capable de l’entendre, et qui ne la laisse pas indifférente…

Mon avis:

J4ai choisi cette BD à cause de graphisme. Il fait manga tout en ayant des caractéristiques propres qui font que c’est un vrai plaisir visuel. Ca a été un vrai coup de foudre quand je suis tombée dessus! Impossible de ne pas rester devant chaque page plusieurs minutes d’affilée!

Ensuite, parlons de l’histoire. Elle nous emmène aux côtés d’Alisik. Celle-ci n’est pas une héroïne comme les autres car elle vient de mourir. Ainsi, toutes les nuits, elle se « réveille » dans le cimetière où elle est enterré en compagnie de cinq autres post-mortem. Mais qu’est-ce qu’un post-mortem? C’est une âme qui erre en attendant de connaître son sort et pour expier ses mauvais agissements du temps où elle vivait encore.

Nous trouvons ici un univers qui n’est pas sans rappeler Jack et la mécanique du coeur ou encore celui de Tim Burton. L’atmosphère est bon enfant tout en ayant une part macabre omniprésente et un ton de conte. C’est vraiment un terrain connu pour les amateurs du genre.

Je suis tombée sous le charme, que ce soit au niveau de l’histoire, des personnages ou du dessin. Je ne m’en lasse jamais.

Je pourrais même lire cette BD sur un fond sonore de Dyonisos. C’est poétique, triste et lumineux à la fois.

De temps en temps, nous avons droit à des touches d’humour et l’auteur s’amuse même à manier joyeusement les rimes.

Celui qui joue du tuba,
C’est le général Bon Rang.
Son ennemi était très adroit
Le général est parti dans un bang

Mais en plus de nous laisser nous habituer doucement à ce nouvel environnement, une histoire se met progressivement en place. Si bien que quand Automne se conclut, on reste sur notre faim. Il me tarde donc de découvrir la suite car comme vous l’aurez compris, la magie a complètement pris avec moi.

10 réflexions sur “[BD] Alisik, tome 1: Automne

  1. Coucou,
    Je ne suis pas du tout BD mais celle-ci est dans ma wish, il me semble que c’est Margaud liseuse qui l’avait présenté il y a quelques années

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s