The Brodie Saga, tome 1: The disappearance of Catherine Brodie – Grace Harper

couverture

Synopsis (Traduction par moi) :

Catherine Brodie a une vie parfaite à Brighton. Elle a des amis, un petit-ami secret et elle est presque à la fin de son diplôme en droit. Cependant, tout change le jour de ses vingt ans. Elle raconte un mensonge pour s’amuser au lieu de rester en famille. Cela aura des répercussions sur sa vie. Et puis, il y a des gens qui lui veulent du mal.
Tous les ans, Alexander Devlin croise son chemin. La question est, est-ce qu’il arrivera à temps pour la sauver?

Mon avis:

Je remercie Gavon Publishing pour sa confiance.

Dès que j’ai ouvert ce roman, j’ai été accrochée au point que je n’ai pas vu le temps passer.

Raconté alternativement du point de vue Catherine et d’Alex, le récit se déroule sur plusieurs espaces-temps.

Tout commence quand Catherine a vingt ans. C’est encore une jeune fille normale. Elle est jeune, insouciante, elle ne sait pas trop ce qu’elle veut faire de sa vie alors elle suit le mouvement amorcé par ses parents car elle n’a pas trop envie de réfléchir à ce qu’elle pourrait faire. Elle est proche d’eux et de son petit-frère. Ses amis ne sont pas des mauvaises fréquentations… Tout se passe pour le mieux. Mais comme elle veut s’amuser avec son chéri plutôt que d’être en famille, forcément, elle fait ce que tous les jeunes font. Elle ment en faisant semblant d’être chez sa meilleure amie, Tara. Sauf que le destin décide de la punir car un évènement grave a lieu ce soir-là.

Alors, poussée par le chagrin et la culpabilité, elle décide d’aller s’installer avec sa grand-mère.

L’auteure prend le temps d’installer pleinement le contexte ainsi que l’histoire. On ressent viscéralement les émotions de son héroïne et on vit avec elle ses sentiments si bien que même si l’action ne bouge pas tellement en soi, on ne sent pas passer les pages. On ne s’ennuie jamais. On est plongé dans la peau de Catherine et peu à peu, c’est comme si nous aussi, on réapprenez la valeur de la vie. L’intensité se retrouve dans ce qu’il se passe dans la tête de Catherine. Elle est en plein dans la courbe du deuil et par ricochets, nous aussi.

Des courts chapitres s’intercalent de temps en temps, du point de vue d’Alex pour raconter le hasard de la vie. Ces coïncidences nous font sourire. On les voit se croiser tous les ans à la même date et l’auteure sait jouer avec notre fibre romantique qui a envie de les voir interagir. Elle nous fait habilement languir. Elle fait durer le plaisir juste comme il faut pour que l’action ne nous paraisse pas irréelle ni précipitée. C’est tellement parfait!

Au fur et à mesure que les années passent, Catherine expérimente plusieurs choses qui vont faire d’elle ce qu’elle est. Elle gagne en maturité. Elle s’affirme. Elle sait ce qu’elle veut et ne veut pas…. C’est un vrai parcours initiatique que nous avons là.

Les pages se tournent véritablement toutes seules. J’ai pris énormément de plaisir à voir évoluer Catherine. C’est une femme forte. Elle n’a besoin de personne pour être heureuse. Elle est indépendante et en même temps, elle sait s’entourer d’amis loyaux. Malgré ses problèmes de confiance, elle est le genre de femme que l’on voudrait être.

Cependant, la fin de ce premier volet doit bien arriver un jour. Hélas. Ce livre se termine trop tôt à mon goût alors que l’action démarre tout à coup et nous laisse sur un cliffhanger. J’ai vraiment envie d’en lire plus et de voir Alex enfin entrer dans la vie de Catherine.

En conclusion, The disappearance of Catherine Brodie tient ses promesses. Je suis entrée pleinement dans l’histoire, n’ai pas pu en décrocher et il me tarde de connaître le déroulement de la suite.

2 réflexions sur “The Brodie Saga, tome 1: The disappearance of Catherine Brodie – Grace Harper

    • Like I said, I was like an addict to the book. I couldn’t stop reading. I think I fell in love with your writing. I loved the pace you put in the development and how the characters grow up naturally. I also liked how friendships are so strong and loyal for the heroes. It made me want to have the same friends for real. At last, you really know to play with what we would want to see and to keep us hooked

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s